Propagande dans «Les Alpes» | Club Alpin Suisse CAS

Propagande dans «Les Alpes»

A propos de l’article No Billag: la fin de «Passe-moi les jumelles»? paru dans «Les Alpes» 2/2018

Selon l’art. 1 de ses statuts, le CAS est indépendant de tout parti politique et de toute confession. J’ai donc été extrêmement déconcerté de lire la propagande de l’Association centrale du CAS qui va dans le sens des opposants à «No Billag», d’autant plus que les partisans de l’initiative n’ont pas eu l’occasion de défendre leur point de vue. Les arguments avancés par l’Association centrale pour justifier ce rejet sont complètement inconsistants. Des program­mes bien réalisés tels que «Passe-moi les jumelles» pourraient également être diffusés par des producteurs privés, et ce avec des coûts de production bien moins élevés. Pourquoi faudrait-il absolument que les sports marginaux ­bénéficient d’une communication qui touche un large public? Les sports ­marginaux sont justement marginaux parce que peu de gens s’y intéressent. En cas de «oui» à l’initiative, le Comité ­central du CAS regretterait également qu’il n’y ait plus de place pour les ­«po­sitions politiques nuancées», comme il en exprime. Je ne peux pas partager cette plainte. Le Comité central du CAS n’est en rien habilité à émettre des prises de position politiques au nom de ses membres.

Feedback