Rappel avec un seul nœud en bout de corde Préparer son rappel: plus vite, mais en sécurité

Lors d’une descente en rappel, il faudrait toujours faire un nœud à chaque extrémité de la corde. Cependant, pour les longues lignes de rappel, on perd ainsi beaucoup de temps. Si les deux cordes sont de longueur égale, il existe une variante pas tout à fait aussi sûre, mais plus rapide.

Tout le monde le sait: lors d’un rappel, il faut faire un nœud aux deux extrémités de la corde pour éviter le risque de tomber dans le vide lorsqu’on arrive en bout de corde. Mais soyons honnêtes: qui le fait dans les longues lignes de rappel? Dans ces cas, ce principe n’est souvent pas respecté: qui veut remonter la corde qui vient tout juste de fendre l’air depuis le relais juste pour y faire un nœud au bout, et la relancer aussitôt? Voici une variante pratique avec un seul nœud. Elle n’offre pas tout à fait autant de sécurité que la méthode traditionnelle, mais c’est déjà beaucoup mieux que de ne pas faire de nœud du tout. Et elle est si rapide qu’il n’y a pas de raison de ne pas l’appliquer. Nous la recommandons aux grimpeurs expérimentés. Elle peut être utilisée à condition que les deux brins soient de longueur égale.

En arrivant au relais inférieur

- Toujours passer la corde de rappel par en bas/par l’arrière dans l’anneau de rappel suivant A. Ainsi, le nœud se trouvera du côté rocher de l’anneau, et la corde sera plus facile à tirer par la suite.

- Faire une boucle avec un nœud de huit à 2 mètres de l’extrémité de la corde passée dans l’anneau B. C’est une méthode facile pour réduire fortement le risque de tomber dans le vide lorsqu’on arrive en bout de corde.

- Veiller à défaire le nœud sur l’autre brin quand on tire la corde C. Pour éviter de tirer la corde par mégarde sans avoir défait le nœud, on la fait passer dans une dégaine accrochée au baudrier D.

Feedback