Réussite suisse dans l’Himalaya

La mousson pour commencer, suivie d’un temps de rêve: après une période de mauvais temps au Cachemire, une expédition conduite par l’alpiniste professionnel Stephan Siegrist (42 ans) a profité de bonnes conditions dans l’Himalaya indien. Accompagné du guide Dres Abegglen (38 ans) et du photographe Thomas Senf (33 ans), Stephan Siegrist a conquis le sommet du «Shiepra» (5885 m) par la nouvelle voie Maaji (WI3, IV, 700 m) en paroi sud. Cinq jours plus tard, ils atteignaient le sommet du «Kharagosa» (5840 m) par la voie Pinky (M6, 6a, 1000 m), encore une première. Le 1er octobre, le trio d’Interlaken a réalisé une troisième première avec la voie Jell-o (WI5, M6, 600 m) menant par le flanc nord-est au sommet est du Kishtwar Shivling (5895 m). Ils ont attribué eux-mêmes un nom aux deux premiers sommets.

Feedback