Saison internationale de compétition 2003. Retour sur le premier semestre

Retour sur le premier semestre

Saison internationale de compétition 2003

Après deux coupes d' Europe Jeunesse et Juniors en escalade de « difficulté », deux coupes du monde Elite de « difficulté » et d' escalade de bloc ainsi que les Championnats du monde Elite à Chamonix, un bilan peut être tiré de la saison internationale de compétition 2003.

Lors des compétitions de Coupe d' Eu de Imst et Arco, les grimpeurs suisses de la relève ont pu confirmer leurs résultats de l' an dernier avec de nombreuses qualifications en finale dans les diverses catégories. Cédric Lachat a poursuivi chez les Juniors sa série ininterrompue de victoires. Les compétitions de la catégorie Jeunesse A ont également été un succès. A Imst, Anthony Sapey est sorti vainqueur alors que Daniel Winkler est monté sur le podium, à la première place, à Arco. Dans cette catégorie, la Suisse dispose pour l' heure d' une belle brochette de gagnants. Avec Daniel Winkler, vainqueur, Anthony Sapey, deuxième, Remo Sommer, sixième et Thomas Schmid, huitième, nous avons quatre athlètes placés en finale. La saison a permis à la Bernoise Christina Schmid de remporter une première place sur le podium, le cadre des filles ayant été renforcé avec de jeunes athlètes. Christina Schmid a obtenu une quatrième place à Imst, pour sa première compétition internationale, et s' est placée troisième deux semaines plus tard à Arco.

Cédric Lachat – au sommet Avec deux places en finale, Cédric Lachat a une nouvelle fois réussi son entrée dans la saison de la Coupe du monde en escalade de difficulté. Sa première apparition dans une Coupe du monde d' escalade de bloc s' est soldée par un huitième rang, résultat plus qu' honorable au milieu des meilleurs spécialistes mondiaux.

Alors qu' en « difficulté » deux autres compétiteurs, Martin Felix et Martin Jaggi, obtenaient un douzième rang, ce qui est leur meilleur classement en compétition internationale, nous n' avons pas eu, outre Cédric Lachat, de résultats notables en escalade de bloc au cours des deux premières Coupes du monde.

Alexandra Eyer, une première! Chez les filles, Alexandra Eyer est parvenue, à Lecco, à se qualifier pour la première fois pour une finale de Coupe du monde en escalade de « difficulté ». Avec une excellente performance, elle a finalement atteint le remarquable rang de 5 e, confirmant ses énormes progrès par rapport à la saison précédente.

L' expérience montre que les qualifications finales sont une étape décisive dans la carrière d' un ou d' une athlète. Grâce au succès remporté, la confiance en soi se raffermit de même que la perception de ses propres capacités, ce qui conduit finalement à plus d' assurance au

L' impressionnante tour d' escalade aux Championnats du monde de Chamonix Cédric Lachat dans le premier passage clé de la voie comptant pour la demi-finale des Championnats du monde de Chamonix f_17_21.qxd 11.8.2003 10:51 Uhr Seite 18 LES ALPES 8/2003

cours de la compétition – atout particulièrement important lors des compétitions d' escalade où chaque pas est de première importance et peut conduire à l' échec. L' équilibre entre une stratégie de prudence et la prise de risques pendant l' escalade n' est possible que si le grimpeur croit à ce qu' il fait et parvient, dans les moments décisifs de l' itinéraire, à faire fi de sa peur.

Alexandra Eyer, deuxième! Aux Championnats du monde de Chamonix 1, le point fort de la saison attendu impatiemment, c' est Alexandra Eyer qui était sous les feux de la rampe, du point de vue suisse, car elle s' était qualifiée pour la finale et y avait obtenu le cinquième rang. Face au décor imposant du Mont-Blanc, devant plus de 12 000 spectateurs, elle est parvenue à grimper qu' au deuxième rang. Au cours de la compétition, s' améliorant de voie en voie, elle est parvenue à mobiliser ses capacités techniques exceptionnelles pour accomplir des prouesses. Cédric Lachat a, quant à lui, manqué de peu sa qualification pour la finale mais peut être satisfait de son neuvième rang. Quelque peu affaibli par un refroidissement, il n' a pas pu mettre en œuvre toutes ses ressources.

La bonne surprise – et pas seulement au niveau suisse – c' est la performance d' Anthony Sapey, 17 ans, qui s' est qualifié pour les demi-finales grâce à un beau parcours en quart de finale et a obtenu un 19 e rang très honorable, laissant derrière lui de nombreux grimpeurs expérimentés. Pour une première participation à une compétition rassemblant l' élite internationale, il peut être fier de ses résultats. Stéphanie Louis s' est, elle aussi, qualifiée pour les demi-finales et a terminé 27 e. a

Hanspeter Sigrist, chef Escalade de compétition/entraîneur national ( trad. ) 1 Les résultats complets sont disponibles sur Internet à l' adresse http://www.digitalROCK.de/sac_calendar.phpu et les textes de presse relatifs aux résultats suisses sous http://www.sac-cas.ch à la rubrique « Sport/Sport-klettern/Info/Pressetexte ».

Feedback