Ski-alpinisme de compétition: une première saison réussie

Pour sa première saison, l' équipe nationale de ski-alpinisme, mise sur pied par le CAS, n' est pas passée inaperçue sur le circuit international. Aucune victoire, aucun podium en coupe d' Europe, mais des places d' honneur qui révèlent un réel potentiel.

Les 5e et 7e places obtenues à la Pierra Menta ( F ) sont certainement les résultats les plus significatifs avec les 7e et 8e places ( derrière d' autres Suisses ) du championnat d' Europe disputé à Ovronnaz. Chez les jeunes, une 2e place à l' Open international de Savoie, une 1re et une 3e places à la Pierra Menta Jeunes ainsi que la médaille de bronze du championnat d' Europe sont les succès les plus encourageants. Reprenons le cours du calendrier 1999.

Championnat d' Europe

11 avril, Ovronnalpski, Ovronnaz ( VS ) Organisé tous les deux ans, le championnat d' Europe est certainement l' épreuve la plus relevée du calendrier. Toutes les nations sont Les paires Biollet-Gognoux ( F ) et Meraldi-Pedrini ( I ), première et deuxième du championnat d' Europe, Ovronnaz 1999 Corinne Favre ( F ) et Gloriana Pélissier ( I ) remportent la première place chez les dames

Coupé d' Europe

31 janvier, Font-Blanca Arcalis, Andorre La saison a débuté par un long voyage en bus pour les six équipes engagées par le CAS - Swiss team. La qualité de l' accueil de la Fédération Andorrane de la Montagne ( FAM ), l' enneigement, la beauté de la région et un soleil radieux ont fait oublier les kilomètres.

Sur un parcours un peu long pour un début de saison et un peu plat -topographie oblige - les choses ont bien débuté pour les Suisses. A mi-parcours, la paire Rey-Masserey arrivait en tête. Manque de maîtrise dans les manipulations, gourdes perdues et mauvais choix de skis ( télémarks !) lui ont fait perdre tous ses espoirs, mais gagner un peu de cette expérience qui manque aux coureurs helvétiques, peu habitués à des courses aussi relevées. L' équipe féminine ( Mabillard-Zimmerli ), elle, s' offre un podium.

14 février, Val di Corteno, Italie L' Italie est certainement l' un des pays où le ski-alpinisme est roi. Cela a incité les organisateurs de la course de Corteno Golgi à mettre sur pied une manche de la coupe d' Europe. Cette initiative a failli échouer par manque de neige. S' il y en avait dix centimètres au village, pour le départ et l' arrivée, sur les hauts les conditions étaient assez « limites ». Les concurrents ont regretté un départ fastidieux sur une route forestière et « dégusté » une descente en forêt pour le moins scabreuse.

La course revient à la seule équipe chaussée de télémarks ( vive la route !) devant les fameux Meraldi et Pedrini.

Les Suisses sont restés en retrait mais, surtout en descente, ont montré qu' ils pouvaient être dans le coup. Quant aux pâtes du repas final, elles étaient à l' image de l' accueil de cette vallée: superbes!

27-28 février, Vysoke Tatry, Slovaquie Autre déplacement lointain mais en avion celui-là. Avant une fête finale qui a laissé des souvenirs chez les six coureurs suisses et leur coatch, il a fallu avaler 4380 mètres de dénivellation en deux jours. Les conditions étaient à l' image d' un hiver désormais enneigé et avalancheux. D' où un parcours de remplacement avec, en prime, une douceur presque printanière.

Bien partis, Rey et Masserey talon-naient le trio de tête avant de subir un « coup de barre » qui allait les faire plonger dans le classement. Quatrièmes, pour l' honneur, le lendemain, ils prouvaient une fois de plus qu' avec un peu plus de métier, le podium est à portée de spatules. Les autres se classent dans un mouchoir de 7' 08 ", entre la 4e et la 11e place. Le trio de tête était, cette fois, hors d' at.

27-28 mars, Miage-Contamines, France Dans les contreforts du Mont-Blanc, cette épreuve s' est également courue sur deux jours. Un prologue contre la montre de mille mètres de dénivellation samedi avant une course de quelque deux mille mètres dimanche. Deux équipes seulement étaient engagées afin de préserver les autres pour le championnat d' Europe. Elles se souviendront du brouillard qui a rendu la course difficile.

Au bilan, une place de 8e et une 15e pleine de promesses pour Gay et Thévenaz. Recrue et sous-officier à l' école des spécialistes-montagne d' Andermatt, ces deux espoirs ont bénéficié d' un congé pour pouvoir se rendre en France. Leurs résultats montrent qu' ils seront appelés à jouer les premiers rôles dans quelques saisons.

Autres courses 11-14 mars. Piena Menta, Beau torta in, France Cette épreuve est la reine des courses de ski-alpinisme. Son Tour de France. En quatre jours, les équipes ( cent quarante au départ ) ont avalé 9800 mètres de dénivellation. Chaque étape enchaîne les difficultés techniques: arêtes, couloirs, pentes raides, mauvaise neige... La troisième journée, celle du Grand-Mont, voit quatre mille personnes faire la haie sur le point culminant pour encourager les coureurs. Elles ont toutes gra- Les garde-frontières Rico Elmer et Damien Farquet remportent vi les 700 derniers mètres de dénivellation à peaux de phoque ou en raquettes.

Si vingt équipes suissesont relevé le défi, quatre appartenaient au Swiss team. Le Fribourgeois Pius Schuwey s' est offert une superbe 5e place avec son coéquipier, le phénomène grison Heinz Blatter, roi de toutes les ascensions. Rey-Masserey confirment en terminant à une très belle Ie place.

Particulièrement relevée, cette Pierra Menta a été remportée par la meilleure des équipes, celle des Italiens Meraldi et Pedrini. C' est la perfection récompensée.

14 mars, Pierra Menta Jeunes Réservée aux moins de 23 ans, cette épreuve a réuni cadets, juniors et espoirs sur une partie du parcours de la dernière étape de la Pierra Menta. C' est au sprint que les jeunes Valai- Bender-Millius, Pierra Menta 1999 ter en tête avec les favoris. Championnat d' Europe de ski- alntnicmo f>urnnnai 1 QQQ Alpinisme et autres sports de montagne a sans Firmin Farquet et Hugues Fellay ont pris la mesure des meilleurs Italiens. Une 3e place récompense encore la sélection du CAS.

31 janvier. Championnat open « jeunes » de Savoie, Arêches-Beaufort, France Course individuelle, cette épreuve était réservée, elle aussi, aux moins de 23 ans. Dans d' excellentes conditions et par grand froid, la victoire est revenue au junior italien Giacomelli. Deuxième, Sébastien Gay se souviendra de sa dernière montée, terminée avec une seule peau de phoque. Belle performance d' en

assement des différentes compétitions

Championnat d' Europe 11 avril, Ovronnalpski, Ovronnaz ( VS ) Messieurs 1. Pierre Gignoux - Francis Bibollet, France, 2 h 22 '. " " .07 "

2. Fabio Meraldi - Enrico Pedrini, Italie, à V 55 "

3. Rico Elmer - Damien Farquet, Suisse, à 4' 16 "

4. DusanTrizna- Milan Madaj, Slovaquie, à 6' 11 "

5. Jean-François Cuennet - Herbert Piller, Suisse, à 7' 52 "

7. Pius Schuwey-Rolf Zurbrugg, Swiss team, à 11' 24 "

8. J. Yves Rey - J. Daniel Masserey, Swiss team, à 11' 57 "

1O. Daniel Hediger - Laurent Perruchoud, Suisse, à 16' 25 "

11. François Bussard- Daniel Thürler, Swiss team, à 17' 36 "

Dames 1. Corine Favre-Gloriana Pellissier, France-Italie, 2 h 26' 38 "

2. Valérie Dugognon - Delphine Oggeri, France, à 1' 01 "

3. Catherine Mabillard-Sandra Zimmerli, Swiss team, à 13' 34 "

4. Véronique Ançay - Nathalie Blanc, Suisse - France, à 17' Espoirs 1. Ernest Farquet-Grégoire Saillen, Swiss team, 2 h 43' 06 "

2. Hugues Fellay-Sébastien Gay, Swiss team, à 13' 3 Davide Faifer- Giovanni Gianola, Italie, à 15' 27 "

Coupé d' Europe 31 janvier, Font-Blanca Arcalis, Andorre Messieurs 1. Adriano Salvadori - Omar Oprandi, Italie, 3 h 23' 46 "

6. François Bussard - Pius Schuwey, Swiss team, à 10' 12 "

7. J. Yves Rey-J.. " " .Daniel Masserey, Swiss team, à 12' 28 "

1O. René Millasson-Nicolas Nägeler, Suisse, à 23 ' ." " .42 " 13. Firmin Farquet-Sébastien Gay, Swiss team, à 28' 26 "

17. Daniel Thürler-Emmanuel Vaudan, Swiss team, à 31' 11 "

Dames 1. Claudine Trécourt - Daniele Hacquard, France, 4 h 09' 35 "

3. Catherine Mabillard-Sandra Zimmerli, Swiss team, à 11' 28 "

14 février, Val di Corteno, Italie Messieurs 1. Fulvio Mazzochi-Luciano Fontana, Italie, 2 h 35' 16 "

8. J. Yves Rey-J.. " " .Daniel Masserey, Swiss team, à 16' 03 "

9. François Bussard - Pius Schuwey, Swiss team, à 19' 57 "

12. Stéphane Millius- Emmanuel Vaudan, Swiss team, à 25' 24 " 17. Firmin Farquet - Hugues Fellay, Swiss team, à 29' 29 "

Dames 1. Corine Favre-Gloriana Pellissier, France-Italie, 3 h 15' 18 "

4. Catherine Mabillard - Sandra Zimmerli, Swiss team, à 8' 27 février, Vysoke Tatry, Slovaquie Messieurs I. Milan Madaj - Dusan Trizna, Slovaquie, 5 h 36' 04 "

7. François Bussard - Pius Schuwey, Swiss team, à 23' 02 "

8. Stéphane Millius - Daniel Thürler, Swiss team, à 23' 42 "

11. J. Yves Rey - J. Daniel Masserey, Swiss team, à 28' 23 "

16. René Millasson - Petko Totev, Suisse - Bulgarie, à 1 h 05' 24 "

27-28 mars, Miage-Contamines, France Messieurs 1. Pierre Gignoux- Francis Bibollet, France, 3 h 05' 39 " 8. François Bussard - Daniel Thürler, Swiss team, à 15' 48 "

15. Sébastien Gay - David Thévenaz, Swiss team, à 35 '. " " .50 "

semble des jeunes Suisses, coatchés par Pierre-Marie Taramarcaz et Didier Ançay.

21 février, La Vacheressane, France Cette épreuve comptant pour la Coupe de France s' est courue en plein 11-14 mars. Piena Menta, Beaufortain, France Messieurs 1. Fabio Meraldi -Enrico Pedrini, Italie, 10 h 17' 07 " 5. Pius Schuwey- Heinz Blatter, Swiss team, à 49' 33 "

7. J. Yves Rey-J.. " " .Daniel Masserey, Swiss team, à 58' 18 "

19. Ernest Farquet-Grégoire Saillen, Swiss team, à 2 h 05' 11 "

22. Stéphane Millius-Christian Bender, Suisse, à 2 h 24' 15 "

23. Stéphane Thürler- Michel Mooser, Suisse, à 2 h 25' 11 "

Dames 1. Claudine Trécourt-Daniele Hacquard, France, 12 h 40' 13 "

4. Catherine Mabillard-Véronique Ançay, Swiss team, à 1 h 55' 58 "

14 mars. Piena Menta Jeunes 1. Firmin Farquet-Hugues Fellay, Swiss team, 1 h 22' 37 "

2. Guido Giacomelli - Matteo Perdergnana, Italie, à 4 "

3. Sébastien Gay - David Thévenaz, Swiss team, à 4' 51 "

16. Florent Troillet-David Ecoffey, CAS, à 20' 26 " ( 6e jun. ) 17. Yan Paccaud - Nicolas Gay, CAS, à 21' 13 " ( 7e jun. ) 24. Marcel Marti -Simon Oehrli, CAS, à 32' 29 " ( 10ejun. ) 25. Simon Michellod - Bertrand Ecoffey, CAS, à 34' 07 " ( 11ejun. ) 3O. Valérie Jaquet - René Caille, Suisse, à 51' 36 " ( 13e jun. ) 31 janvier. Championnat open « jeunes » de Savoie, Arêches-Beaufort, France Messieurs 1. Guido Giacomelli, Italie, 1 h 49' 09 "

2. Sébastien Gay, Swiss team, à 7' 45 "

5. Florent Troillet, CAS, à 18' 40 "

6. David Thévenaz, Swiss team, à 19' 26 "

8. J. François Savary, CAS, à 22' 49 "

13. Christophe Saillen, CAS, à 38' 10 "

14. Simon Michellod, CAS, à 40' 24 " 16. Dominique Beaud, CAS, à 43' 13 " 19. Léonard Bruchez, CAS, à 55' 51 "

Dames 1. Aline Bruchez, CAS, 2 h 17' 56 "

21 février. La Vacheressane, France 1. Stéphane Millius-Daniel Thürler, Swiss team, 2 h 51' 13 " 5. Firmin Farquet - Emmanuel Vaudan, Swiss team, à 9' 07 "

21 mars, Mont Olympus, Grèce 1. Nicolay Dikov-Stefan Petrov, Bulgarie 2. Firmin Farquet- Hugues Fellay, Swiss team, à 2' 10 3 avril. Trofeo Luciano Grandi, Varzo, Italie I. Giuseppe Chio-Giuseppe Ouvrier, Italie, 2 h 19 5. Stéphane Millius - Alberto Colajanni, Suisse - Italie, à 9' 5 avril, Tour du Rutor, Italie 1. Fabio Meraldi - Enrico Pedrini, Italie, 2 h 32 '

II. Stéphane Millius-Patrick Blanc, Suisse-France, à 33 '

ivres / Médias ibri / Media ücher/ Medien

Le Valaisan Florent Troillet remporte le bronze au championnat d' Europe des cadets, Ovronnaz 1999

Feedback