Solution pour les ronfleurs

J’ai lu avec intérêt l’article sur l’apnée du sommeil (SAHS) dans «Les Alpes» 1/2013. S’il est vrai que seul le CPAP (Continuous positive airway pressure) est capable de soulager les cas graves de SAHS, il existe une alternative très simple pour les cas moyens qui sont la majorité. Il s’agit d’un «propulseur mandibulaire» à porter pendant le sommeil et qui n’est pas plus encombrant qu’un protège-dents de sportif (n.d.l.r.: voir «Les Alpes» 10/2009). On peut l’emmener avec soi partout où l’on va et notamment en cabane, où il soulagera le porteur et ses voisins de dortoir que ses ronflements dérangeaient auparavant.

J’ai personnellement prescrit cet appareil à un certain nombre de mes patients, à leur satisfaction et à celle de leurs conjointes qui pouvaient enfin dormir dans le silence. Je porte moi-même depuis une vingtaine d’années un propulseur, et je ne peux plus m’en passer, même pour une sieste. Je l’emporte partout, à l’hôtel, en cabane, sans problème. Cet appareil est moins coûteux qu’un CPAP, mais je n’encourage pas à acheter dans le commerce un modèle à ajuster soi-même. Il faut le faire faire sur mesure pour qu’il soit confortable et efficace. Il existe également une correction chirurgicale au SAHS, mais elle est pénible à supporter, et le problème récidive quasi à coup sûr après quatre ou cinq ans.

Feedback