Tour des Cornettes de Bise. Randonnée dans les Pré-alpes valaisannes

Randonnée dans les

Préalpes valaisannes

Tour des Cornettes

de Bise

Le tour des Cornettes de Bise, dans les Préalpes valaisannes, est une randonnée qui s' effectue en deux jours, au départ du lac de Taney. Ce circuit permet de découvrir un splen- dide panorama très étendu et d' aper cevoir, entre autres, de nombreuses hordes de bouquetins.

En revenant du Grammont, la vue sur le lac Léman est superbe Montée au Grammont, sous Les Jumelles. Au fond, on aperçoit les Cornettes de Bise Photos: S

téphane Mair

L E S A L P E S 9 / 2 0 0 3 Très souvent délaissés au profit des géants de la chaîne alpine, les sommets des Préalpes accordent néanmoins aux randonneurs de nombreux buts de choix. L' abondance de la faune et de la flore demeure une attraction privilégiée, mais cela ne doit pas faire oublier les iti- néraires parfois vertigineux et fort inté- ressants qui conduisent à l' une ou l' autre cime. Le circuit de deux jours proposé ici offre à l' amateur de sentiers sauvages une magnifique combinaison. Au départ du lac de Taney, on gravit tout d' abord le Grammont, belvédère extraordinaire sur le lac Léman. On gagne ensuite le lac de Lovenex par une descente assez raide, sur un sentier souvent gras, dissimulé par la végétation, qui permet une traver- sée en des lieux peu courus. Du lac, on passe le Pas de Lovenex, puis le col d' Ugeon. Le cheminement sur les arêtes de la Tête de Charousse est facile mais impressionnant, et l' exiguïté de l' arête gazonnée demande un peu de prudence.

Les chutes sont à éviter 1. La vue est ma- gnifique avec, d' un côté le lac Léman, de l' autre les Cornettes de Bise, majestueu- ses, que l'on gravira le lendemain. Patience. Les Chalets de Bise et un refuge du CAF marquent la fin de la première étape. L' ascension des Cornettes n' est pas trop longue, mais il faut avoir le cœur bien accroché et des mollets so- lides pour affronter le sentier raide et les perspectives plongeantes qui jalonnent l' itinéraire. Parvenu au sommet, on sera agréablement surpris par l' étendue du panorama: des Alpes bernoises au massif du Mont-Blanc, en passant par les géants 1 Les personnes sujettes au vertige ont la possibilité d' éviter ce tronçon grâce au sentier qui mène directement du col d' Ugeon aux Chalets de Bise par des pentes plus faciles.

Plusieurs lacs jalonnent cette randonnée de deux jours. Ici, arrivée sur le lac de Lovenex Arrivée sur le col de Bise, 1916 m. La fin de la première étape approche Photos: S téphane Mair e L E S A L P E S 9 / 2 0 0 3 valaisans, des Alpes vaudoises et fribour- geoises au Chablais français en passant par le plateau suisse et le Léman, tout y est! Belle leçon de géographie alpine. Il faudra finalement revenir vers Taney, en passant par la combe de Chaudin et la Montagne de l' Au où les yeux seront sans cesse sollicités par la beauté des lieux. Itinéraire 1 re étape: Taney ( 1415 m)–Le Grammont ( 2171,. " " .8 m)–Chalets de Bise ( 1506 m ); 6 h 30; montée 1400 m, descente 1100 m; T2 De Taney, on gagne aisément le som- met du Grammont ( 2171,. " " .8 m ) en passant par l' alpage des Crosses et le col du même nom ( 1971 m ), puis par le chalet de Voyis et la crête gazonnée qui monte directement au point culminant. Revenir jusqu' au panneau indicateur aperçu peu après le col des Crosses en montant ( Le Pecheux ) et s' engager dans la descente vers le lac de Lovenex. La sente, peu marquée par endroits, se retrouve aisé- ment à droite d' un gros bloc évident. La suite de la descente s' apparente un peu à un parcours du combattant ( sentier gras, végétation dense ), mais les vernes procurent une aide bienvenue. Longer le pied d' une falaise et aborder un raidillon menant à une première épaule. Traver- ser un pierrier à gauche et parvenir sur une seconde crête, d' où apparaît le lac de Lovenex ( 1632 m ). Des bâtisses de l' alpage, se diriger vers le col de la Croix ( 1757 m ), puis par le sentier au sud, ga- Auberge à Bise: l' occasion de prendre un peu de repos bien mérité et de se ravitailler L' abondance de la faune et de la flore demeure une attraction privilégiée de cette excursion. Ici, un lys martagon Descente vers les Chalets de Bise ( F ). Au fond, les Cornettes et, à leur droite, le Pas de la Bosse L E S A L P E S 9 / 2 0 0 3 La croix sommitale des Cornettes de Bise, 2432 m, et ses gardiennes De l' arête de la Tête de Charousse, vue vers les Cornettes de Bise et les Chalets de Bise Photos: S téphane Mair e L E S A L P E S 9 / 2 0 0 3 gner le Pas de Lovenex ( 1850 m ). Passer le petit défilé qui suit et, après 200 m environ, quitter le sentier et prendre en écharpe les pentes gazonnées à droite pour retrouver des traces plus haut et le col d' Ugeon ( 2018 m ), non loin de la frontière. Emprunter à droite un chemin terreux qui conduit au pied de la Dent de Velan. Descendre dans le couloir qui la précède et gravir les gradins de sa rive droite. Longer la paroi rocheuse et prendre pied sur la Tête de Charousse qui conduit au col de Bise ( 1916 m ).

Bifurquer à gauche et descendre aux Chalets de Bise ( 1506 m ). 2 e étape: Chalets de Bise ( 1506 m)–Cor- nettes de Bise ( 2432 m)–Taney ( 1415 m ); 5 h 30, montée 930 m, descente 1000 m; T3 Gagner le Pas de la Bosse ( 1814 m ), au sud-est des Chalets de Bise. Suivre alors l' itinéraire d' accès aux Cornettes de Bise, balisé par des têtes de chamois rouges sur fond blanc ( un ou deux pas- sages délicats, mais sans difficulté: névés tardifs, rochers parfois patinés ), jusqu' à la brèche de Sairoquin, qui donne accès au versant sud de la montagne. Remon- ter par une vague crête rocheuse, jus- qu' aux abords de l' arête sud-ouest.

Suivre le sentier quelques mètres sous le fil. Parvenir horizontalement à l' aplomb de la croix sommitale et, par des lapiés, la gagner en quelques minutes ( 2432 m ).

Revenir au sud et se porter vers la gauche, en direction d' une épaule ( sente peu marquée ). Rallier le panneau indica- teur du col des Cornettes ( 2250 m, sans nom sur CN ) et s' engager à gauche dans le versant nord du sommet, pour re- joindre la Chaux du milieu ( délicat si enneigé ). Sortir de la Chaux du milieu en franchissant sa bordure nord, gazon- née, et parvenir en vue de la Montagne de l' Au ( 1847 m ), dominée par le Mont Gardy. Descendre à gauche, jusqu' à un panneau indicateur. Dès lors, le cheminement est assez libre ( balisage très par- cimonieux ): dévaler les gazons en se déportant légèrement vers la gauche, jusqu' à l' aplomb de deux ou trois gouilles ( asséchées en fin de saison ). Passer aux abords de celles-ci, puis rejoindre un pe- tit pilier de béton et la route menant à Taney. Après un peu moins de deux kilomètres, un sentier quitte le chemin carrossable rive droite et mène plus directement au lac. a St é p h a n e M a i r e, C h a m p e x De l' arête sud-ouest, vue vers le sommet des Cornettes et le Léman De la brèche de Sairoquin, vue vers la vallée d' Abondance. Au soleil, les Dents-du-Midi et le Mont de Grange Informations pratiques Accès: on rejoint Taney par une route au départ de Vouvry, dans la vallée du Rhône. Du hameau du Flon, un service de taxi permet d' éviter la montée jus- qu' à Taney. S' adresser à Mme Nelly Si- monetto 079 658 20 20.

Matériel: équipement standard de ran- donnée, carte d' identité pour la fron- tière verte.

Cartes: CN au 1: 25 000, feuille 1264 Montreux et feuille 1284 Monthey, CN au 1: 50 000, feuille 271 Chablais.

Saison: mi-juin – octobre, selon l' ennei gement ( névés ennuyeux durant l' as cension des Cornettes ).

Refuges: nombreuses auberges à Taney.

A Bise, refuge de Bise du CAF ( gardé du 15 juin au 15 septembre ). Réservations tél. 0033 4 50 73 11 73.

L E S A L P E S 9 / 2 0 0 3

Activités jeunesse

Attività dei giovani

Feedback