Tour des Encantats. Massif enchanté dans les Pyrénées

Au sommet de la Punta Alta, 3015 m ( 2 e jour )

T E X T E / P H o T o s Mario Colonel, Servoz ( F )

Massif enchanté dans les Pyrénées

Tour DES ENCANTATS

Les caprices des Pyrénées

Février nous semblait être le mois idéal pour visiter cette région, même si dans les Pyrénées, la seule venue d' un soleil vigoureux suffit à faire fondre le beau manteau neigeux. Arrivés de nuit à Vielha, nous sommes partis à l' aube à Pont deth Ressèc en craignant encore de ne pas trouver la neige. Après avoir traversé dans la pénombre le magnifique village d' Arties, tout en pierres apparentes, nous avons attaqué la montée sur le refuge de la Restanca. La neige était là mais, touchée par quelques changements thermiques, elle alourdissait les skis. Dans le refuge situé au pied d' un barrage, un gardien de montagne typique, derrière sa belle barbe, nous a fait partager sa passion pour son territoire. Nous n' avons malheureusement pas pu nous attarder. Au milieu des pins à crochets, qui donnaient à l' ensemble une allure fantasmagorique, nous avons tracé dans la neige fraîche pour franchir le col de Crestada en pleine tempête. Le Montardo était proche mais devant le peu de visibilité, nous avons préféré continuer sur Ventosa, où nous attendait Miguel, le gardien. Ce soir là, nous étions, un Barcelonais et nous, ses seuls hôtes. Les peaux de phoques séchant sur le vieux poêle en fonte,

Photo: Mario Colonel

Massif enchanté dans les Pyrénées

Tour DES ENCANTATS

nos rires résonnant dans la grande salle, les étoiles s' impo peu à peu dans le ciel; le décor était planté. Nous étions seuls, perdus dans l' immensité de l' hiver. Et nous étions heureux.

une journée mémorable

Cela faisait au moins 20 ans que Miguel n' avait pas vu autant de neige dans les Pyrénées. La journée s' annonçait belle et ensoleillée. Le roi du secteur, en télémark, nous a montré comment accéder à la Punta Alta par un couloir direct et soutenu. Pris d' un enthousiasme collectif, nous avons enchaîné des conversions de plus en plus raides dans la neige légère et froide de cette pente qui, sur la fin, frôlait les 45°. Après une descente digne du nirvana, nous avons rechaussé les peaux pour passer le verrou du col de Contraix. Après avoir pris congé de notre guide du jour, nous sommes repartis, happés par le silence et l' immen. C' est au dernier moment que nous avons trouvé le refuge d' Estany Llong, niché dans la forêt.

Les gardiens du refuge suivant, celui d' Amitges, situé au pied des très belles aiguilles du même nom, ont l' habitude d' accueillir des nuées de touristes; ils nous ont reçus poliment, sans plus. Au soleil couchant, les aiguilles d' Encantats se sont enflammées et nous ont offert un spectacle à couper le souffle. Le lendemain, il pleuvait à plus de 2000 mètres, pas question donc de relier le refuge Colomèrs par les sommets. C' est en tenue d' hommes grenouilles, rincés et joyeux, que nous avons terminé notre boucle dans ces Encantats enchanteurs.

Au départ du refuge Joan Ventosa i Calvell, vue sur les aiguilles de Tumeneja ( 1 er jour )

Itinéraires:

1 er jour: Pont deth ressèc ( 1390 m)–Coret d' oelhacres ( 2470 m)–Montardo ( 2833 m)–refuge Joan Ventosa i Calvell ( 2220 m )

Dénivelé positif: 1370 m; dénivelé négatif: 626 m; orientation des pentes: NO puis E et S pour rejoindre le refuge; horaire: 7–9 h; difficulté: F

De Pont deth Ressèc ( 1390 m ), remonter la vallée à plat jusqu' au Pontet de Rius ( 1630 m ) et suivre à gauche le GR à travers la forêt. Longer le mur du barrage vers la droite, traverser sur le barrage pour gagner le refuge de la Restanca ( 2010 m ). Remonter la combe raide qui domine le refuge en se tenant sur la droite et gagner le replat du lac deth Cap deth Port, puis le Coret de Oelhacrestada ( 2470 m ) en longeant les rochers à main droite. Poser les sacs et remonter sur la gauche les pentes du Montardo, un magnifique belvédère, franchir un collet vers 2700 mè-

Sur la crête qui mène à la Punta Alta, la vue sur la vallée de ribagorça ( 2 e jour ) Dans la montée à la Punta Alta, face aux pics de Travessani et de Llucià ( 2 e jour ) Photos: Mario Colonel

tres et traverser vers la gauche pour monter directement au sommet ( 2833 m ). Redescendre jusqu' au col puis vers l' Estany des Monges, que l'on traverse ou contourne suivant les conditions, sans perdre trop d' altitude. Remonter quelques mètres à l' est puis descendre vers le lac Estany de Travessani. A son déversoir, descendre en tirant un peu à gauche vers les Pletiu de Travessani. Tirer légèrement au sud-est pour rejoindre le refuge Joan Ventosa i Calvell ( 2220 m ), un peu caché, qui domine l' Estany Negre.

Variante: sans le Montardo, on peut réduire la randonnée de 1 h 30 à 2 h. Il est possible aussi d' ajouter un jour en faisant étape au refuge de la Restanca, par un parcours essentiellement forestier.

2 e jour: refuge Ventosa i Calvell ( 2220 m)–Punta Alta ( 3015 m)–refuge d' Estany Llong ( 1990 m )

Dénivelé positif: 1150 m env.; dénivelé négatif: 1480 m; horaire: 7–9 h; orientation: N puis E; difficulté: D

Du refuge, traverser à flanc vers l' est et descendre dans le vallon au-dessus de l' Estany Negre. Rester au fond jusqu' à l' Estany Gran de Colieto ( 2190 m ). Depuis ici, il est possible de faire en aller retour la Punta Alta, l' un des points les plus hauts des Encantats. Pour ce faire, remonter vers l' Es de la Roca ( 2400 mon pourra laisser des sacs soit ici, soit au fond du vallon selon l' itinéraire qu' on compte suivre au retour – puis remonter un vallon plus encaissé vers l' ouest ( sous les Pics de Comalespada ). Traverser une pente raide qui conduit à une arête. La suivre et atteindre le couloir raide ( 40–45° sur 150 m ) donnant accès à un collet. Par des rochers faciles, atteindre à pied le sommet, 100 m plus haut ( 3015 m ). Descendre par le même itiné-

Photos: Mario Colonel Départ du refuge Amitges ( 4 e jour ) En route vers le col de Contraix dans une ambiance déjà méditerra- néenne ( 2 e jour ) En route vers Port de ratera, peu après avoir quitté le refuge Amitges ( 4 e jour )

raire jusqu' aux sacs puis remonter directement au Collet de Contraix ( 2747 m ). Poser une main courante ( 30 m ) pour redescendre sur le versant sud-est. Contourner l' Es de Contraix par la droite, franchir un petit verrou et descendre de larges pentes. Au fond de la vallée, tirer un peu à droite jusqu' à une passerelle. Passer rive gauche. Remonter vers l' est pour trouver le refuge de la Centraleta puis un peu plus haut à gauche, le refuge d' Estany Llong ( 1990 m ) au milieu de la forêt.

3 e jour: refuge d' Estany Llong ( 1990 m)–Portarró d' Espot ( 2423 m)–refuge d' Amitges ( 2370 m )

Dénivelé positif: 650 m; dénivelé négatif: 280 m environ; orientation des pentes: O puis E puis S; horaire: 4–5 h. Difficulté: PD–

Du refuge, traverser ou longer à droite l' Estany Llong, se diriger vers le Pi de Peixerani ( 2050 m ), suivre une succession de combes et de pentes jusqu' au large plateau qui délimite le Portarró d' Espot ( 2423 m ). Descendre par des pentes peu inclinées sous la Coma d' Aiguabella, rejoindre une pente un peu plus forte entre deux forêts. Ne pas se laisser emporter par la pente mais vers 2170 m, tirer à flanc vers l' arête E issue du Pic del Portarró. Retrouver une piste forestière, raide en certains endroits, qui remonte directement en direction de l' Estany de les Obagues de Ratera. Prendre alors plein nord et passer une crête qui cache le refuge

Variante: ascension sans sac du Pic del Portarr2736 m ), par une belle pente soutenue. On peut aussi dormir au refuge Ernest Mallafré puis rejoindre d' une traite le refuge de Colomèrs.

4 e jour: refuge d' Amitges ( 2370 m)–Port de ratera de Colomèrs ( 2570 m)–refuge de Colomèrs ( 2140 m )

Dénivelé positif: 250 m environ; dénivelé négatif: 500 m environ; orientation des pentes: SE puis NO; horaire total: 2–3 h; difficulté: PD

Du refuge, passer un petit col sous les Agulles d' Amitges et rester à flanc sans perdre trop d' altitude pour rejoindre une pente soutenue menant au Port de Ratera. Traverser un replat vers la gauche ( ouest ) puis suivre la courbe de niveau 2600 m vers le nord sur une succession de mamelons avant de basculer à gauche par de larges pentes pour

De larges pentes et un replat nous mènent au lac obago ( 4 e jour ) Descente sur le refuge Joan Ventosa i Calvell ( situé à une centaine de mètres plus bas ) en venant du Montardo ( 1 er jour ) Photos: Mario Colonel Les Encantats vus depuis le refuge d' Amitges, 2370 m ( 3 e jour )

rejoindre le lac Obago ( baraque abandonnée ). Le traverser, descendre et contourner les deux lacs suivants par la gauche. Remonter brièvement à l' ouest et descendre sur le barrage du lac Major de Colomèrs pour rejoindre le refuge du même nom ( 2140 m ). Attention: il faut bien prendre ses repères au col pour ne pas se perdre dans la vallée de Saboredo.

Variante: si le temps le permet, comme il s' agit d' une étape courte, on peut envisager le Grand Tuc de Colomèrs et une descente directe sur le refuge. Compter 3 heures de plus

5 e jour: refuge de Colomèrs ( 2140 m)–Pont deth ressèc ( 1390 m )

Dénivelé positif: 300 m; dénivelé négatif: 1160 m; horaire: 3–4 h; orientation des pentes: E puis N; difficulté: PD+

Du refuge, remonter plusieurs vallons vers l' ouest. Une dernière pente raide donne accès au lac de Ribereta de Baish ( 2450 m ). Descendre plein nord par une pente très raide au début ( main courante utile en neige dure ). Dépasser par la droite les lacs successifs pour rejoindre la route forestière qui descend en une série de lacets au Pont deth Ressèc ( 1390 m ). Attention: en cas de mau- vaises conditions, on peut aussi descendre à Pont dera Montanheta pour prendre le Camin de Prüedo, route forestière qui décrit une large boucle, avant de rejoin- dre Pont deth Ressèc. Risque d' avalanche sur la première traversée

Variante: on peut aussi repasser par le Port de Caldes ( 2598 m ) et traverser sur le col de Oelhacrestada ( 2470 m ) pour rejoindre le refuge de la Restanca. a

Les aiguilles d' Amitges, symbole de ces Pyrénées espagnoles Informations pratiques Niveau général: ce raid comporte quelques rares passages escarpés, souvent très courts, qui nécessitent de la vigilance, surtout par fortes accumulations. Période: de février à mi-avril Cartographie: carte topographique de Catalogne 1: 25 000 n° 1 Parc nacional d' Aigüestortes i Estany de sant Maurici, disponible sur place ( carte de référence pour l' orthographe des noms de lieux figurant dans les itinéraires proposéscarte de randonnées 1: 50 000 Pyrénées n° 6 Causerans-Cap d' Aran Bibliographie: M. Broch et F. X. Gregori, Excursiones con esquies por el Parque nacional de Aiguestörtes i Estany de Sant Maurici ( en espagnol ), éd. Prames, 1999; F. Fourcade, Le Parc national d' Aigüestortes, éd. Randonnées Pyrénéennes, 1998; J. Rouillard, Faire sa trace loin des pistes, éd. DMI, 1993 Matériel: celui du skieur de randonnée. Piolet, crampons et 30 mètres de corde. Il n' est pas nécessaire d' emmener duvet, réchaud, ou nourriture ( en dehors des vivres de courses ). Accès: depuis Toulouse, direction st-Gaudens. Passer la frontière à Fos et continuer jusqu' à Vielha. Prendre ensuite la direction Port de la Bonaigua Baqueira jusqu' à Arties. Tourner à droite et suivre la piste qui remonte le Valarties. se garer à Pont deth Ressèc. Deux adresses: hospice de Vielha, après le tunnel, tél. 973 69 70 52; hôtel Pirene, tél. 973 64 00 75 ( indicatif pour l' Espagne: +34, pas de zéro, même pour les appels locaux ) Hébergement: carte Visa acceptée parfois. Réservation obligatoire. Toutes les informations sur http://www.pyrenees-pireneus. com/Refuges_Encantats.htm Liste des refuges: Restanca: 608 035 559; Ventosa i Calvell: 973 297 090, gardien: 973 641 809; Estany Llong: 973 246 650, gardien; 629 374 652; Amitges: 973 250 109, gardien: 973 250 007; Colomèrs: 973 253 008, gardien ( Joseph Baqués ): 973 640 592; saboredo: 933 299 736; Mataró: bivouac, accès libre; Colomi-na: 973 681 042, gardien: 973 252 000; Josep Maria Blanc: 973 250 108, gardien: 934 232 345, jmblanc(at)jmblanc.com Adresse utiles: Instituto Nacional de Meteorología: 932 211 475; bulletin d' avalanche ( en catalan et en espagnol ): 935 671 500, www.icc.es/allausMétéo France ( pour le versant nord des Hautes-Pyrénées ): +33 ( 0 ). " " .892 680 265 office du tourisme du Val d' Aran: 973 640 688; maison du Parc National d' Espot: 973 624 036secours en montagne: 085appel de secours: 112; Centre Excursionista de Catalunya ( CEC ): 933 152 311; Federació d' Entitats Excursionistes de Catalunya ( FEEC ): 934 120 777

Pour l' alpiniste, le skieur et le randonneur

Per l' alpinista, lo sciatore e l' escursionista

Für den Skitourenfahrer, Bergsteiger und -wanderer

Feedback