Traces damées par les raquetteurs

A propos du dessin de presse «Sojer am Berg», paru dans la version allemande des «Alpes» 3/2019

Une fois de plus, ce n’étaient pas les ours qui ont piétiné la belle trace de montée. Apparemment, certains raquetteurs préfèrent faire des trous dans une trace de montée à skis existante plutôt que de tracer la leur. Savez-vous aussi que le cœur de tout adepte de randonnée à skis bat plus vite pour être le premier à faire la trace dans une pente de poudreuse immaculée? Nous ne voulons pas de ces pistes damées par les raquetteurs, que l’on retrouve hiver après hiver. Je sais, la montagne appartient à tout le monde – mais, s’il vous plaît, ayez un peu d’égards pour les autres. Bien compris? Oui, alors certainement rendez-vous à l’hiver prochain…

Feedback