Traversée du Vercors. A la rencontre d'un désert d'altitude

Traversée du Vercors.

3 e étape: le Mont Aiguille ( 2086 m ), le sommet emblématique du Vercors, vu depuis le Pas de la Serre

Trolles, soldanelles, gentianes

Début juin, la montagne est livrée à une nature qui chante le printemps. Tandis que nous traversons la clairière de la Sierre, un véritable concert s' improvise. Le traquet motteux braille à tue-tête, le tétras-lyre fait entendre ses rou-coulements derrière une futaie. En été, les bergers sont plus d' une dizaine à se partager ce grand territoire. On compte environ 15 000 bêtes disséminées sur les hauts plateaux du Vercors. Intégrée au Parc naturel régional, cette zone est aussi une réserve naturelle. Aujourd'hui, elle est confrontée au retour du loup. Les éleveurs, qui prennent le problème au sérieux, s' équipent de plus en plus avec des patous, ces chiens des Pyrénées. Si vous passez plus tard dans la saison, ne vous en approchez pas et contournez les troupeaux!

Le sentier vient se perdre dans les lapiaz tandis qu' autour de nous, les premières fleurs dévoilent leurs beautés. Trolles, soldanelles, gentianes, orchidées sauvages, lys martagons: nous assistons à une véritable explosion de couleurs et de formes. Même sous le Grand Veymont que nous traversons le troisième jour, la flore est à son paroxysme. La montée est un peu rude, mais le panorama splendide. C' est de là-haut que le plateau se révèle, dévoilant ses vallons et ses courbes. En se tournant de

Photo: Mario Colonel

A la rencontre d' un désert d' altitude

TRAVERSÉE DU VERCoRS

2 e étape: au départ de Corrençon-en-Vercors dans le bois des Essar-teaux 1 ère étape: au dessus de Saint-Nizier-du-Moucherotte, face aux rochers des Trois Pucelles Photos: Mario Colonel 2 e étape: vers le chalet de la Carrette, rencontre avec les premiers lapiaz 4 e étape: en se dirigeant vers le Pré Imbert 3 e étape: au Pas de Chattons face au massif de Belledonne

l' autre côté, on aperçoit une grande partie des Alpes françaises: du Mont-Blanc aux Ecrins et même jusqu' au Mont Ventoux. Heureux comme des papes, nous repartons en direction des Chaumailloux où nous attend une cabane hexagonale au confort sommaire, mais à peu près propre. On s' installe comme on peut, matelas et duvet posés à même le sol. Au programme du lendemain: une belle traversée de plateaux et de vallons avant de passer à Archiane et de descendre sur Die. Après avoir admiré le Mont Aiguille, semblable à une citadelle de roc avec ses quatre faces verticales, nous nous mettons en route. Une colonie de phalangères à fleurs de lis s' étale dans la pelouse rocailleuse. Plus loin un chamois chuinte à notre passage. Le plateau s' estompe au bénéfice d' un vallon suspendu. Le cirque d' Archiane est juste sur notre droite. Entre la montagne de Glandasse et la pointe du Jardin du Roi, de grandes parois calcaires prennent possession de la verticalité. La plaine de la Drôme n' est pas loin: ça sent déjà

3 e étape: sous le Grand Veymont ( 2341 m ), le point culminant du Vercors Photos: Mario Colonel 3 e étape: petite variante en passant sous les Rochers du Parquet par le col de l' Aupet 3 e étape: vers la plaine de la Queyrie

la lavande et la vigne. Sur le sentier qui redescend sur Châtillon-en-Diois, nous croisons le premier berger qui rejoint son estive. Nous arrivons au village en début d' après. Au milieu des vieilles pierres, d' un accent qui chante déjà le Sud, nous fêtons notre arrivée comme il se doit en buvant une Clairette de Die. Comme le Vercors, elle est pétillante et pleine de surprises!

Itinéraire:

1 er jour: Saint-Nizier-du-Moucherotte ( 1168 m)–Le Moucherotte ( 1906 m)–Villard-de-Lans ( 1035 mdénivelé: 850 m env.; difficulté: T3; horaire: 6 à 7 h

De Saint-Nizier-du-Moucherotte, remonter en direction du tremplin olympique de saut à ski qui domine Grenoble et suivre un large sentier qui part dans la forêt. A plusieurs reprises, on passe sous les câbles de l' ancien téléphérique désaffecté. Suivre alors les anciennes pistes de ski. Passer au-dessus du passage dit de la Cheminée avant de repartir par une longue traversée à flanc qui mène à l' aplomb d' anciens bâtiments. Une série de lacets conduit au sommet d' où l'on a un extraordinaire panorama sur l' ensem des Alpes. Reprendre un très bon sentier vers le sud. Par une longue traversée dans une zone dénudée puis à travers une forêt, on rejoint la clairière de la Sierre d' où démarrent quelques téléskis. Longer la route de ce stade de neige puis, au bout du premier grand lacet, repartir plein sud par une légère montée vers le Collet du Furon ( 1449 m ). Juste avant celui-ci, on passe à l' auberge des Allières qui peut être une étape.. " " .Vers 1438 m, laisser à droite le sentier qui amène sur les Blancs pour remonter vers la source de Fontaine Froide. Passer juste au-dessus, puis prendre un sentier à flanc qui domine Villard- de-Lans. Se diriger jusqu' au lieu-dit les Côtes ( 1486 m ) et là, couper pour rattraper 200 m plus bas un sentier qui passe par la Croix des Plâtres et conduit à Villard-de-Lans ( 1035 m ), où l'on peut se ravitailler.

Photos: Mario Colonel 4 e étape: descente sur Châtillon-en-Diois face à la plaine de la Drôme

2 e jour: Villard-de-Lans ( 1035 m)–Jasse du Play ( 1629 m)– Jasse de la Chau ( 1614 mdénivelé: 600 m; difficulté: T3; horaire: 5 à 6 h

Rejoindre en taxi ou en bus Corrençon-en-Vercors ( 1110 m ) où l'on retrouve le GR91. Prendre plein sud pour passer près du centre d' accueil des Grands Plateaux où un bon chemin conduit en direction du Champ de la Bataille ( 1198 m ). On chemine à travers une forêt d' épicéas qui coupe la Croix de la Messe puis la Porte Barnier avant de rejoindre le chalet de Carrette ( 1355 m ), un refuge-abri de 10 places. Le sentier repart un peu à l' ouest avant de reprendre au sud dans le bois de Carrette pour rejoindre la cabane de Darbounouse ( 1282 m ). On rentre dans la zone

Une architecture provençale nous attend à Châtillon-en-Diois 4 e étape: le cirque d' Archiane vu depuis la montagne de Glandasse 4 e étape: gendarme calcaire émergeant du cirque d' Archiane

des Grands Plateaux et le sentier va se perdre à de nombreuses reprises dans les lapiaz et les éboulis. Bien repérer les cairns, visibles de loin, qui indiquent la direction à suivre. Repartir au sud pour retrouver la forêt et accéder au refuge du Pot du Play ( 1381 m ). Repartir dans la même direction avant de tourner au sud-est au niveau d' un gros cairn pour se diriger vers les ruines de la cabane de Tiola-che-Haut ( 1592 m ). On traverse ainsi le canyon des Erges avant d' aboutir juste à l' aplomb des rochers du Ranc Traversier. Le sentier vient à nouveau se perdre dans des lapiaz. Suivre les cairns pour accéder à un vallon. Rester à flanc, en s' orientant toujours au sud-sud-est. Traverser un vallon puis des pentes boisées avant de rejoindre un plateau. Au bord de celui-ci, on découvre un ravin que l'on descend avant de retrouver le sentier Central ( balise jaune et rouge ). Repartir au sud-est pour accéder à une clairière où se situe le refuge de la Jasse du Play ( 1629 m, 10 places ). Si vous êtes autonomes, continuez à travers les lapiaz qu' à la Nouvelle Jasse de la Chau où vous pourrez bivouaquer, par exemple là où coule la fontaine de la Chau à environ 15 minutes de la clairière.

3 e jour: Nouvelle Jasse de la Chau ( 1614 m)–Grand Veymont ( 2341 m)–abri des Chaumailloux ( 1669 mdénivelé: 850 m environ; difficulté: T3; horaire: 6 à 7 h

Abandonner provisoirement le sentier principal pour se diriger vers le sommet du Grand Veymont, point culminant du Vercors. Partir vers l' est en traversant une zone forestière avant de remonter à travers des éboulis en direction du Pas de la Ville ( 1925 m ). De là, bifurquer plein sud par une sente plus ou moins marquée à travers des alpages clairsemés. En restant sur la ligne de crête, on atteint sans difficulté le sommet du Grand Veymont. Garder toujours la même direction en descendant sur la ligne de crête avant de plonger dans une zone d' éboulis ( le sentier n' est pas toujours bien marqué ) vers le Pas de Chattons ( 1827 m ). En quelques minutes, on rejoint alors la cabane des Aiguillettes, puis le Pas des Bachassons et la fontaine du même nom ( 1913 m ). Rejoindre la plaine de la Queyrie et une ancienne carrière gallo-romaine. Au niveau d' un arbre taillé, laisser à main droite le sentier principal pour repartir en direction de la Jasse de Peyre Rouge. Par une

Photo: Mario Colonel Informations pratiques Généralités: cette traversée du Vercors longe souvent le GR91 en se permettant quelques variantes. Aucune difficulté technique mais il faut savoir lire une carte ( cartes au 1: 25 000 indispensables ) et connaître l' utilisation d' une boussole. Attention à la rareté des points d' eau Accès: depuis la gare de Grenoble, emprunter les transports en commun pour rejoindre saint-Nizier-du-Moucherotte. Revenir par Die. Les chemins de fer vous ramèneront à votre point de départ.

Bibliographie: topo-guide de la FFRP, Tours et traversées dans le Vercors, le Diois et les Baronnies, GR9/GR Pays, réf. 904; Maguy Dupont, Le guide du Vercors, Editions de la Manufacture, 1986; Daniel Pennac, Vercors d' En Haut: la réserve des Hauts-Plateaux, Editions Milan; Martine et Roberto Neumiller, Le livre du Vercors, Editions Glénat 1983 Cartographie: pour une vue générale du circuit, carte Didier Richard au 1: 50 000 n°12 Vercors; cartes IGN au 1: 25 000 n° 226 Vercors nord, n° 227 Hauts-Plateaux nord, n° 228 Hauts-Plateaux sud Matériel: la traversée du Vercors s' effectue en parfaite auto-nomie. sac de couchage indispensable. Matériel de randonnée habituel. Il est vivement conseillé d' emporter une petite tente et une boussole.

Saison: éviter les grosses chaleurs de l' été. Mai et juin sont des mois propices, l' eau est encore assez abondante, mais attention aux névés persistants si on a décidé de descendre ou monter par un pas. septembre et octobre sont très agréables, mais les sources peuvent être taries.

Hébergements: nombreuses possibilités à Villard-de-Lans. office du tourisme: +33 ( 0 ). " " .811 460 015. Divers types d' hé à Corrençon-en-Vercors. office du tourisme: +33 ( 0 ). " " .811 460 027. Gîte d' étape des Allières, 30 places, tél.: +33 ( 0 ). " " .476 943 232. Châtillon-en-Diois, gîte d' étape, tél.: +33 ( 0 ). " " .475 211 349

succession de vallons et de courtes montées, on arrive à l' abri des Chaumailloux situé juste à la sortie du Pas de l' Aiguille. Refuge non gardé de 20 places

4 e jour: abri des Chaumailloux ( 1669 m)–cabane de Châtillon ( 1758 m)–Châtillon-en-Diois ( 575 mdéni-velé: 1300 m env.; difficulté: T3; horaire: de 7 à 8 h

De l' abri, partir vers l' ouest puis le sud-ouest direction Jasneuf ( 1627 m ) par un sentier qui chemine à travers une zone de plateaux et de vallons. On rejoint le carrefour des Quatre Chemins situé à coté d' une petite mare. Repartir plein sud sur quelques centaines de mètres avant de retrouver une bifurcation où se séparent le GR91 et le GR93. Ce dernier descend sur Archiane. On l' abandonne donc pour suivre le GR91 qui se dirige vers le Jasse de la Ville qu' on laissera sur la droite. Par un sentier qui n' est balisé que par des cairns, on rejoint alors une crête assez raide que l'on remonte en direction du Roc de Peyrole. Au P. 1894, abandonner cette ligne de crête pour traverser vers une ruine puis contourner une petite dépression et un gouffre. Par une traversée presque à flanc, on rejoint alors la cabane de Laval d' Aix ( 1896 m ). En se dirigeant toujours au sud, passer devant un gros cairn avant de tomber sur les ruines de Malcollet. Changer temporairement de direction en prenant à l' est avant de revenir au sud-est, juste sous le Pié Ferré. Le sentier évolue à travers des pelouses et des bosquets de pins en suivant une belle combe. Traverser un taillis de pins avant de rejoindre un vaste alpage où se situe la cabane de Châtillon ( 1758 m ), non gardée, 10 places. Traverser le grand replat herbeux qui suit, en passant à proximité du gouffre du Grand As-siriau entre deux lignes de pierres. Par une traversée à flanc, s' éloigner de la bordure herbeuse du plateau pour s' engager dans une série de lacets raides dans des éboulis qui conduisent dans la forêt. Traverser à un moment la piste forestière pour s' engager dans la Serre des Granges avant de rejoindre Châtillon-en-Diois. a

Façade orientale du Vercors, qui court du Grand Veymont au Moucherotte. Le plateau que nous allons suivre se trouve à gauche de ce versant

Feedback