Trekking au pays du «schabziger». Le long des frontières glaronaises

Le long frontières glaronaises

Trekking au pays du « schabziger »

Cette randonnée à caractère alpin, autour du canton de Glaris, nous conduit aux sources de la Linth. Cimes et arêtes impressionnantes sollicitent l' alpiniste qui, en cheminant, découvre des paysages surprenants, comparables à ceux de l' Ober bernois, de l' Engadine ou des Dolomites.

Proche de la gare de Ziegelbrücke, le monument élevé en l' honneur de Conrad Escher constitue le point de départ de ce trekking. A cet endroit, les eaux sauvages de la Linth franchissent le seuil septentrional des Alpes glaronaises pour poursuivre vers le plateau leur course strictement délimitée par deux digues. Longue de trente kilomètres et large de deux kilomètres seulement, la vallée glaronaise de la Linth, enserrée entre les contreforts élevés des montagnes, présente une dénivellation de plus de deux mille mètres. Le dernier tiers de la randonnée au pays du « schabziger », célèbre fromage aux herbes, traverse le GeoPark, région où l' imposante tectonique du recouvrement principal des Alpes glaronaises s' exprime de manière particulièrement vivante. D' ailleurs, nombre de processus géologiques du plissement alpin ont été mis en évidence entre le Tödi et les Churfirsten pour la première fois. C' est la raison pour laquelle cette zone est proposée à l' inscription sur la liste du patrimoine naturel de l' UNESCO 1.

Première étape 2:

Ziegelbrücke–Oberseetal, 4 h 1 / 2, T2 Nous laissons derrière nous la gare de Ziegelbrücke et traversons le canal de la Linth. A partir de maintenant, nous ne pouvons compter plus que sur nos jambes. Nous cheminons sur le sentier de Fridli en direction d' Oberurnen où nous bifurquons dans le vallon du même nom. Une route de montagne escarpée puis un chemin pédestre nous conduisent en une heure de marche dans une pente boisée, aux alpages de Lochegg. Au bout de mille mètres de dénivelé, nous avons atteint notre premier col avec, devant nous, la dent rocheuse du Wageten et, derrière nous, dans le lointain, le panorama du lac de Wallenstadt et des Churfirsten. Nous descendons ensuite à travers les pâturages dans la vallée de Schwändi, en passant par Sonnenstafel et Schattenstafel. A l' aide de la carte, nous remontons jusqu' à Rossweid par des sentiers laissés à l' abandon. De cette éminence, le regard embrasse tout le vallon d' Oberseetal surplombé par le Rautispitz, face à nous. De vénérables érables agrémentent ces pâturages et procurent au bétail une ombre agréable. L' étape se termine en descendant de Geissgaden à Oberseestafel par l' alpage d' Äuziunen.

Deuxième étape: Oberseetal–Klöntal, 4 h, T2 Le départ s' effectue en douceur par le large fond de la vallée, en longeant le versant de Buchenegg jusqu' aux chalets de Sulzboden. Nous profitons une dernière fois des frais ombrages de la forêt, avant d' atteindre l' alpe de Lachen. Arrivés sur l' arête du même nom, nous bénéficions d' une vue impressionnante sur le paysage sauvage du massif du Glärnisch dominant le lac du Klöntal. Nous nous approchons en effet de la crête principale des Alpes. Puis c' est la descente par Längenegg jusqu' à Hinter Klöntal. Cette étape assez courte, qui fait suite à une première journée fatigante, pourra se conclure agréablement par une baignade relaxante à la « riviera du Klöntal ».

Troisième étape: Klöntal–Urnerboden: 9 h 3 / 4, T3 La montée se fait par le vallon de Rossmatt entre les contreforts du Glärnisch, à gauche, et ceux du Silberen, à droite, dont les escarpements se dressent vers le ciel et laissent à peine deviner la région des cimes. Nous nous arrêtons pour une

1 Un article est consacré au GeoPark à la p. 20 du présent numéro. 2 La durée des étapes correspond aux heures effectives de marche, sans tenir compte des pauses.

En route vers le Fisetenpass Pho to :F eli x O rt lie b f_15_21.qxd 15.8.2003 14:32 Uhr Seite 15 LES ALPES 6/2003

SUGGESTIONS DE COURSES

pause-café à proximité des chalets de Chäseren, puis continuons vers Brunn-alpelihöchi par le Dräckloch. Nous quittons ces pentes abruptes pour aborder une vaste étendue karstique, où il faut s' orienter au moyen des marques peintes à même la roche rugueuse, indications indispensables par brouillard. Les stations suivantes s' appellent Usser Wändli et Charetalphüttli, avant la légère montée à l' échancrure entre Pfaff et Firstli. Notre but ultime est la cabane CAS de Glattalp.

Le lendemain, nous abordons une courte, mais rude grimpée en direction de Mären. Des roches karstiques coupantes requièrent toute notre attention, puis le brouillard nous cache le paysage à tel point que nous progressons sans aucun repère sur ce haut-plateau désolé, en direction du Firner Loch. De fortes pentes herbeuses nous conduisent sans chemin reconnaissable vers l' alpe de Firn, puis jusqu' à Dörfli que nous atteignons les genoux en compote.

Quatrième étape: Urnerboden–Tierfed: 8 h 1 / 2, T2 Cette étape se déroule entièrement en haute montagne. C' est pourquoi nous nous levons suffisamment tôt pour parvenir à l' arête de Fiseten au moment où le soleil baigne les Jägerstöcke de ses rayons matinaux. On peut aussi rejoindre l' arête au moyen d' un téléphérique récemment construit. Nous traversons ensuite le cirque de Fiseten et continuons, via le Wissen Chöpf, vers le Malor. Sa croupe arrondie nous invite à un peu de repos avant la montée à travers éboulis et pierriers en direction de la cabane CAS des Clarides. Repas, boissons et un brin de causette nous font oublier cette rude grimpée. A partir de Beggenen, le Tödi se montre sous une perspective inhabituelle. Son arête nord partage le panorama en deux moitiés et confère au paysage une symétrie presque parfaite. Nous franchissons le torrent d' Obersta à Ober Sand et continuons sur l' Och et sa splendide vue plongeante sur Hinter Sand. Nous parvenons finalement aux cabanes CAS de Fridolin par le Bifertenalpli. Cette région est la plus sauvage des Alpes glaronaises. Les parois des Schiben et du Bifertenstock, les nombreuses crevasses du glacier de Biferten, et même l' imposant Tödi semblent à portée de main. L' arrivée à la cabane du Grünhorn, la plus ancienne du CAS, termine cette journée en beauté. L' étape du lendemain nous conduit à Hinter Sand par le Tentiwang, puis à Tierfed, dans les profondeurs de la vallée, par le cône d' éboulement du Zuetribistock et à Pantenbrugg.

Cinquième étape: Tierfed–Brigels: 8 h 3 / 4, T3

La seconde moitié du trekking au pays du « schabziger » se déroule à l' est de la Linth et débute par la majestueuse étape de Tierfed au col du Kisten, 1926 mètres de dénivelé. De Tierfed par Obbort, nous marchons jusqu' à l' alpage de Baumgarten puis, en passant par Tor, Nüschen et Muttenwändli, jusqu' au haut-plateau proche des cabanes CAS de Muttsee. Pour se ménager, on peut emprunter le téléphérique Tierfed–Kalktrittli, qui offre un splendide coup d' œil sur le prestigieux décor du Tödi. De la cabane de Muttsee, nous continuons vers le col du Kisten puis jusqu' au Pt 2729,. " " .5 m, point culminant du trekking, en traversant les cônes d' éboulis de Latten. Vue panoramique sur le lac de Limmeren, le Selbsanft, le Bifertenstock et le Tödi. La marche se poursuit en direction de Brigels par le paysage moins accidenté de la Surselva, au pied du Piz d' Artgas.

Des rochers calcaires caractérisent la traversée du Mären, 2381 m Les Jegerstöck, 2584 m, dans la lumière de l' aube f_15_21.qxd 15.8.2003 14:32 Uhr Seite 16 LES ALPES 6/2003

Sixième étape: Brigels–Elm, 7 h 3 / 4, T2

De Brigels, nous nous rendons dans le Val da Pigniu, via Andiast. Une pause à Pigniu permettra de se préparer à la montée vers le col du Panix par une région montagneuse retirée, tout d' abord à travers des forêts, puis à travers des alpages et une vallée élevée, terminée par une ultime et rude grimpée jusqu' au col. Au point culminant, à proximité d' un refuge non gardé, la vue est circulaire sur les montagnes environnantes, du blanc étincelant des névés du Hausstock, à l' ouest, aux précipices rocheux de la paroi occidentale du Vorab, à l' est. A nouveau sur sol glaronais, nous attaquons la brusque dénivellation entre le Häxenseeli et le Jetzloch, suivie des paysages changeants du versant de la vallée de la Sernf en direction d' Elm, via Wichlenberg. Septième étape: Elm–Gams, 10 h 3 / 4, T2

Nous partons d' Elm en direction de Ramin. De la forêt du même nom, le coup d' œil sur le groupe du Kärpf est splendide, de même que l' échappée sur le Sardona. Nous franchissons la frontière cantonale au col de Foo pour continuer sur les alpages de l' Oberland saint-gallois. Tout au fond de la vallée de Weisstannen, nous atteignons les chalets de l' alpe d' Obersiez. La remontée vers Fansfurg-gla nous donne du fil à retordre, mais la traversée à flanc de coteau au pied du Spitzmeilen récompense nos efforts. Construite sur la terrasse de Mad, la cabane CAS du Spitzmeilen nous invite à y passer la nuit.

Le lendemain, dans la lumière matinale, nous longeons le petit lac de Mad en direction de la pointe du Wissmilen. Cette région, connue pour la richesse de sa flore alpine, nous offre un panorama grandiose du sommet du Säntis, au-delà des tours rocheuses des Churfirsten, qu' au massif étincelant du Tödi. Nous descendons à travers le vallon du Mülibach jusqu' à Gams où nous attend un refuge pour skieurs, avec son sympathique fourneau à bois. On peut interrompre le trekking à cet endroit en descendant vers Engi. Dans ce cas, la poursuite ultérieure de la randonnée s' effec en remontant d' Engi vers le Widersteiner Furggel par le vallon d' Übli.

Huitième étape: Gams–Ziegelbrücke, 6 h 1 / 2, T2

De Gams, nous nous rendons par Inner et Usser Bergli au Widersteiner Furggel et admirons la belle vue sur le lac d' Ober

Pho to s:

Feli x O rt lie b La cabane Clariden CAS invite à faire une halte Inséparable du Zigertrekking: le Glärnisch, 2914 m, vu depuis les cabanes Fridolin du CAS Près des cabanes Fridolin du CAS f_15_21.qxd 15.8.2003 14:32 Uhr Seite 17 LES ALPES 6/2003

SUGGESTIONS DE COURSES

murg. Possibilités de rafraîchissements à la cabane du Pêcheur ( Fischerhütte ). Le parcours se prolonge jusqu' à Ober-mürtschen par le Murgseefurggel. Ici, les forêts d' arolles rappellent l' Engadine. Nous continuons par le Mürtschenfurg-gel et au-dessous des tours rocheuses du Mürtschenstock qui ressemblent aux Dolomites. Cet univers minéral impressionnant se reflète dans les eaux du Spaneggsee et du Talsee. Au-delà de Vorder Tal, le paysage s' ouvre en direction de Filzbach et une dernière descente nous conduit par Gäsi vers l' embou de la Linth et le lac de Wallenstadt. Il ne nous reste plus qu' à suivre le sentier du rivage vers Weesen et les allées de peupliers en bordure du canal de la Linth, alliance de la nature et de la civilisation. Par la digue droite, nous rejoignons Ziegelbrücke et le monument de Conrad Escher. Ainsi se boucle le circuit du trekking au pays du « schabziger »: 181 km de longueur, 11970 m de dénivelé en additionnant montées et descentes, et 60 heures de marche. Supplément non négligeable, une découverte renouvelée des Alpes glaronaises et de leur diversité qui nous accorde de merveilleux points de vue en récompense des efforts de cette balade par monts et par vaux.

Gorges près de Plaun da Cavals, juste avant le col Panixer En montant au Kistenpass par Latten Le Spitzmeilen, 2501 m Pho to s:

Feli x O rt lie b f_15_21.qxd 15.8.2003 14:32 Uhr Seite 18 LES ALPES 6/2003

Généralités Cartes/guides: carte de randonnée « Glarnerland » 1:50 000, éditions Bäschlin, Glaris, tél. 055 640 11 25, év. carte de randonnée « Breil/Brigels », distribuée par l' Office du tourisme de Brigels, tél. 081 941 13 31.

CN 1:50 000 feuilles 236 Lachen, 237 Walenstadt, 246 Klausenpass, 247 Sardona, ou CN 1:25 000 feuilles 1133 Linthebene, 1134 Walensee, 1153 Klöntal, 1154 Spitzmeilen, 1173 Linthal, 1174 Elm, 1193 Tödi, 1194 Flims. La description détaillée du périple se trouve dans Zigertrekking de Felix Ortlieb 3. Le guide de randonnée du

CAS Wandern alpin von Hütte zu Hütte de Philippe Metzker, éditions du CAS 2002 4, en contient quelques extraits. Conseils: toutes les têtes d' étape sont accessibles par les transports publics, ce qui permet de commencer, d' interrompre ou d' intervertir à volonté le circuit du trekking. La description de cet itinéraire

Longue montée à travers le Val da Pigniu En passant par Bergli pour atteindre le Widersteiner Furggel La cabane Spitzmeilen du CAS, située sur la terrasse du Mad Sur le Murgseefurggel. Vue sur le Mürtschenstock, 2441 m

constitue un programme standard que l'on peut compléter par des variantes, des ascensions ou des journées de repos. a

Felix Ortlieb, Schwanden ( trad. ) 3 A disposition auprès de Felix Ortlieb, Thoner-str. 102, 8762 Schwanden, courriel: urlix(at)freesurf.ch Prix: 11 fr. 30, port compris. 4 Cf. aussi Les Alpes 8/2002, « Randonnée au pied du Tödi ».

f_15_21.qxd 15.8.2003 14:32 Uhr Seite 19

Feedback