Un avant-goût de Tokyo 2020

Petra Klingler a réussi en escalade sportive ce dont beaucoup de sportifs d’élite rêvent tout au long de leur vie: elle s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de 2020. C’était lors des Championnats du monde disputés en août au Japon. L’exploit n’a pas seulement amené chez elle des débordements de joie, il a été aussi une source d’intenses émotions pour toute l’équipe suisse présente sur place. Il m’a été donné d’accompagner l’équipe de Swiss Climbing CAS en tant que responsable de la communication et des médias. Ce fut aussi pour moi une aventure unique, extraordinaire.

C’est à Hachioji que nous avons rendez-vous pour ces Championnats du monde. Cette banlieue de Tokyo compte quelque 580 000 habitants, une fraction des millions de la métropole, et dispose d’un centre sportif d’allure plutôt modeste. Bien que le Japon figure parmi les nations les plus puissantes, il n’y a pas grand-chose dans les environs de ce bâtiment qui trahisse la présence et les prouesses de la crème des athlètes d’escalade de toute la planète. Dehors, le soleil brûle la peau amollie par une température de 35 degrés. L’hygrométrie de 80% force la transpiration et la rend inefficace. Dans la salle d’escalade, la climatisation donne l’impression que l’on est dans une chambre frigorifique. Les 2000 spectateurs ne suffisent même pas à la réchauffer vraiment durant les manches de qualification du combiné. Après un premier parcours, montée et descente éclair à l’instar des températures, Petra Klingler se lance à la conquête du ticket olympique en cet avant-dernier jour des Championnats du monde. La compétition fait penser à un polar et ménage les effets de surprise. Les classements évoluent sans cesse en raison de la multiplication des points obtenus dans les trois disciplines que sont la vitesse, le bloc et la difficulté. La réponse ne vient qu’au terme du dernier parcours de la dernière athlète dans la dernière discipline: Petra Klingler sera la première athlète suisse à recevoir son billet pour les Jeux olympiques d’été 2020!

Le CAS peut se féliciter d’avoir en Petra Klingler une ambassadrice jeune et dynamique, qui saura mettre en valeur les beautés et vertus de l’escalade sportive et celles aussi de tous les sports de montagne. Dorénavant, elle devra se concentrer sur l’objectif des Jeux, afin de les aborder en pleine forme dans une année. Espérons que Tokyo sera équipé pour relever avec succès aussi le grand défi des Jeux olympiques!

Feedback