Une battante

Une opération a retardé son ascension sportive. A présent, Alina Ring compte revenir au sommet. Interview.

L’an dernier, tu as eu des problèmes de santé. Que s’est-il passé?

Cela a commencé à Pâques avec d’énormes douleurs dans les avant-bras. J’ai consulté un médecin qui a diagnostiqué un syndrome des loges. Mes muscles ont poussé trop vite par rapport aux fascias qui les entourent. C’est pour cela que je me suis fait opérer en octobre.

Comment vas-tu aujourd’hui?

L’opération s’est bien déroulée. Malheureusement, on m’a détecté un tennis-elbowaux deux bras. Je réalise cependant tous les jours des progrès et je m’entraîne déjà pour la nouvelle saison.

Comment encaisses-tu de tels revers?

J’ai bien sûr été déçue. Mais je suis heureuse de connaître l’origine des douleurs. Ça m’aide à leur faire face. J’ai beaucoup appris sur moi-même l’an dernier. J’écoute mieux mon corps et je fais plus attention à mes limites. Mais je n’ai absolument pas perdu le plaisir de grimper. C’est le plus important!

Qu’est-ce qui te fascine tellement dans l’escalade?

La grimpe sollicite l’ensemble du corps et exige de la force mentale. On ne s’ennuie jamais, chaque voie est différente.

Cette saison, tu grimperas pour la première fois chez les Juniors. Quel est ton objectif?

J’aimerais monter sur le podium cet automne aux Championnats d’Europe!

Feedback