Une norme pour les crash pads

Les crash pads ont désormais aussi leur norme UIAA. Dès juillet 2016, les modèles arborant la norme «UIAA 161» porteront une mention de hauteur critique de chute (de 1 à 3 mètres environ) devant permettre de chuter sans blessure importante. La nouvelle norme se base sur des critères similaires à ceux de la norme européenne valable pour les sols d’aires de jeux absorbant les impacts (EN 1177). Elle définit un critère de gravité de blessure à la tête (Head Injury Criterion HIC) à 400. Cette valeur permet une chute tête en bas sans blessure grave.

Mais une norme pour les crash pads basée sur une chute sur la tête est-elle bien réaliste, dès lors que la plupart des blessures en escalade de bloc touchent les bras et les jambes? «Une norme est établie sur la base du pire accident imaginable. Et le pire en bloc, c’est une chute sur la tête, même si c’est rare, explique Lionel Kiener, représentant du CAS auprès de la Safety Commission de l’UIAA. En outre, nous nous efforçons d’utiliser des procédures de test existantes, comme celle de la norme EN 1177.» Nous reviendrons sur la question dans une édition ultérieure.

Feedback