Une seconde vie pour les chaussons Rencontre avec Fred le ressemeleur

Depuis près de 30 ans, l’atelier Gecko Supply contribue à la réduction des émissions de CO2 en ressemelant des chaussons d’escalade. Rencontre à Zurich avec Fred Nicole, grimpeur de l’extrême devenu ressemeleur.

Trois semaines, trois mois, trois ans… La durée de vie des chaussons varie selon l’usage qu’on en fait. Mais ce que tout le monde ne sait pas, c’est qu’on peut facilement la prolonger. Et c’est ce qu’on fait de mieux au Sihlquai 244, à Zurich, où près de 1600 paires de chaussons retrouvent une deuxième vie chaque année. C’est au premier étage de cette ancienne fabrique de papier, devenue le siège de l’atelier Gecko Supply, que Fred Nicole nous a donné rendez-vous. Ici, des paires de chaussons par dizaines attendent sagement leur tour. Là, une pile de plaques de gomme prêtes à être découpées manuellement en semelles ou en pointes. Sur une étagère, des formes de toutes tailles sont alignées. L’odeur de la colle couvre celle des vieux chaussons... Le célèbre grimpeur de l’extrême des années 1990 est occupé aux dernières retouches sur une semelle qui a désormais tout d’une neuve. Un dernier souffle énergique pour évacuer les poussières de gomme, et Fred est à nous.

Une activité en plein boom

«Et voilà le travail!», s’exclame le ressemeleur en nous montrant le résultat. «Tant que la chaussette est encore bonne, on peut presque tout réparer», explique Fred. Généralement, on ne touche qu’au tiers avant de la semelle et à la pointe. Le ressemeleur décolle d’abord la partie à refaire et la redessine sur une plaque de gomme. Il colle ensuite la nouvelle semelle, puis redonne son profil initial au chausson à l’aide d’une forme. «C’est là que l’expérience est primordiale, précise Fred, car une forme inadaptée peut rendre un chausson très inconfortable.»

Pour le grimpeur yverdonnois venu à Zurich «par amour» en 1995, le ressemelage est vite apparu comme une évidence. «Je connaissais déjà Michael ‹Michi› Wieser, qui avait fondé Gecko Supply en 1992 avec Reto Tischhauser après avoir découvert le ressemelage aux Etats-Unis. C’était à l’époque de Bain de sang, mon premier 9a à St-Loup, se souvient Fred. Michi importait la marque Five Ten en Suisse et m’avait contacté pour un contrat de sponsoring.» De fil en aiguille, le Zurichois d’adoption s’est mis au ressemelage chez Gecko Supply tout en continuant à grimper au plus haut niveau. «Au début, on n’avait aucune idée, puis on a appris avec des cordonniers, de manière empirique», se rappelle Fred. Aujourd’hui, Gecko Supply surfe sur le succès grandissant de l’escalade. L’atelier emploie cinq collaborateurs, tous passionnés d’escalade. Le coin bloc aménagé dans le local d’à côté est là pour le confirmer…

Du neuf, le confort en plus

A 51 ans, Fred ne regrette pas ce choix qui lui a permis de vivre de sa passion. Depuis cinq ans, il conçoit également des chaussons pour la marque Five Ten. «J’aime la diversité, et cette nouvelle activité me permet de faire parler ma créativité.» Parallèlement, il n’a jamais cessé de grimper. Son dernier 9a remonte à 2019… Et en grand convaincu du ressemelage, il en fait bénéficier ses propres chaussons. «Je les ressemelle jusqu’à trois fois. Tant que le chausson garde une certaine tension, on obtient les qualités d’un chausson neuf avec le confort d’un chausson déjà formé.» Un argument qui pèsera lourd au moment de choisir entre un ressemelage coûtant entre 69 et 89 francs et l’achat d’une paire de chaussons neufs au même prix.

{f:if(condition: label, then: label, else: header} Zéro carbone

Soucieux de l’avenir climatique, le CAS a décidé en 2019 déjà de soutenir l’initiative pour les glaciers, qui vise le zéro émission nette de gaz à effet de serre en Suisse d’ici 2050. Certains d’entre nous y contribuent déjà, dans leurs loisirs ou professionnellement. Nous leur consacrons une série.

Auteur

Alexandre Vermeille

Le geste écologique

Un ressemelage classique (demi-semelle et pointe) permet d’économiser environ 40% de gomme par rapport à l’achat d’un modèle neuf, sans compter l’économie de tous les autres matériaux composant un chausson et les émissions de CO2 liées à la fabrication et au transport.

Les conseils du ressemeleur

 N’attends pas que la gomme soit percée pour faire ressemeler tes chaussons pour éviter une usure trop prononcée de la chaussette!

 Une gomme d’enrobage qui semble en bon état peut en réalité être très fine par rapport à son épaisseur normale.

 Confie tes chaussons à un spécialiste des chaussons d’escalade, qui sera à même d’en conserver la forme!

Les ressemeleurs suisses connus de la rédaction:

www.geckoresoling.ch, Zurich (dépôt des chaussons possible sans frais dans 23 salles d’escalade dans toute la Suisse et dans quelques magasins spécialisés)

www.radja.ch, Branson-Fully

www.schuhfizz.ch, Emmenbrücke

www.vertical-passion.ch, La Chaux-de-Fonds

www.alteschmitte.ch, Steffisburg

Feedback