White Risk en ligne Préparation de courses simplifiée

Le CD est révolu – vive le site Internet de White Risk. Grâce à lui, l’initiation à la science des avalanches se transforme en aventure.

«Non, ce nouvel instrument de travail ne remplace pas l’entraînement à l’extérieur, dans la nature, ni un comportement responsable sur le terrain, explique le guide de montagne et géographe Stephan Harvey de l’Institut suisse pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF), mais il facilite la familiarisation avec les éléments naturels et transmet des connaissances d’une manière totalement différente d’une approche livresque.»

Stephan Harvey a travaillé près d’une année et demie à l’élaboration de ce nouveau site en collaboration avec de nombreux techniciens. Son espoir est sans appel: «Même si l’on ne parvient à éviter ne serait-ce qu’un seul décès par avalanche grâce à ce travail et à ce nouveau matériel pédagogique, alors notre but sera atteint.»

SLF et CNA sont coresponsables de la publication de ce nouveau moyen interactif de prévention en matière d’avalanches. La Croix-Rouge suisse (CRS) en est, quant à elle, le partenaire.

Tous niveaux

Cette nouvelle plateforme d’infor-mation et de formation est subdivisée en trois parties: «Explore», «Tour» et «Pro». Le domaine «Explore», qui remplace le CD datant d’il y a près de dix ans, permet aux utilisateurs d’Internet, novices ou avertis, de se construire facilement un savoir de base, très précieux une fois confrontés au terrain. Des photos, des vidéos, des animations, des prises de son, des graphiques et des outils interactifs facilitent la compréhension et permettent à chacun d’approfondir ses connaissances à son propre rythme, au degré de détail souhaité.

Accès aisé à la recherche

Un savoir de base complet est accessible à tout un chacun dans le domaine «Explore». Les connaissances en matière de neige et d’avalanches peuvent y être consultées, apprises et répétées sans aucune appréhension. Grâce à de nombreux outils interactifs, l’art de lire une carte peut être entraîné et même comparé à la réalité du terrain. Techniquement, on peut faire neiger à la manière de «Dame Hiver» ou, comme «Pierre», choisir entre deux scénarios météorologiques pour ensuite analyser les différentes strates du manteau neigeux. Ceci afin d’évaluer le danger d’avalanches et de comparer son appréciation avec la réalité. «La composition du manteau neigeux reste l’élément-clé du déclenchement d’une avalanche», déclare Stephan Harvey afin de justifier le recours à ces outils didactiques.

Pour préparer sa course

On accède à d’autres informations et outils utiles quant à la situation avalancheuse du moment en se connectant au domaine «Tour». Ce dernier permet en quelques clics d’obtenir tout ce qui est utile à une préparation de course hivernale: l’extrait de carte souhaité, les dernières prévisions météorologiques, les prévisions alpines, le dernier bulletin d’avalanches et également les informations relatives aux quantités de neige en temps réel.

Sur la carte, on peut tracer l’itinéraire envisagé en toute quiétude. L’incli-naison des pentes et les zones de tranquillité peuvent être consultées, ce qui facilite le choix de l’itinéraire. Les passages-clés importants peuvent être marqués et ainsi faire partie intégrante de la planification. Le programme informatique se charge ensuite de calculer le profil du dénivelé et le temps nécessaire. Tous deux peuvent ensuite être imprimés. Grâce à une check-list préenregistrée, on peut vérifier si l’on a rien oublié d’important. La planification de course ainsi établie peut être emportée dans le sac à dos ou chargée au moyen d’une App sur le portable.

Coût modeste

Si le recours à ce nouvel outil de préparation de courses n’est pas gratuit, son coût est en revanche modeste: une licence standard revient à 29 francs par année et comprend: un accès au contenu complet du domaine «Explore», une utilisation en ligne des cartes de swisstopo avec indication de l’inclinaison des pentes et des zones de tranquillité («Tour»), ainsi que 2000 vignettes (env. quatre feuilles de cartes 1: 25 000) pour l’utilisation hors-ligne des cartes de swisstopo au moyen de l’App. Selon Stephan Harvey, cela ne sert pas qu’à financer les licences pour les cartes de swisstopo, mais aussi l’entretien et les mises à jour régulières du site Internet. Le chapitre de base du domaine «Explore» ainsi que la subdivision «Tour» sans les cartes de swisstopo peuvent être consultés gratuitement.

Plus cher pour les pros

«Pro», le troisième domaine de ce nouveau site, s’adresse aux utilisateurs professionnels et aux formateurs. Il permet d’accéder à quantité de documents pédagogiques et propose en outre quelques présentations types. Il n’est accessible qu’avec une licence «Pro», qui coûte 58 francs par an.

Feedback