Zones protégées peu intéressantes pour l’éolien | Club Alpin Suisse CAS

Zones protégées peu intéressantes pour l’éolien

A propos de l’article «Des centrales électriques dans des zones de protection?», paru dans «Les Alpes» 1/2018

Le passage ajouté dans la nouvelle loi sur l’énergie, qui établit que le même degré d’importance est accordé à la protection du paysage et aux énergies renouvelables, n’engendrera pas une «immense pression sur les paysages les plus précieux des Alpes». Selon la manière de procéder en Suisse, chaque projet nécessite l’approbation de la Confédération, du canton et surtout de la commune concernée. En outre, les projets de construction (qui ne peuvent être réalisés sans évaluation de l’impact sur l’environnement) sont soumis à toutes les voies de recours dont nous disposons. En moyenne, la procédure d’autorisation dure dix ans! Au vu de ces obstacles, le secteur éolien ne mani­feste que peu d’intérêt pour des emplacements situés dans des zones protégées. Il continuera de favoriser des sites bénéficiant de vents favorables et présentant un faible potentiel de conflit.

Feedback