[Translate to Français:]

Coupe du monde à Andorre: victoire et record personnel pour Victoria Kreuzer Coupe du monde ISMF 2020

Le Swiss Team CAS a décroché cinq médailles aujourd’hui lors de la Vertical Race de la Coupe du monde à Arinsal (AND). Victoria Kreuzer a effectué son meilleur temps sur le parcours et s’est imposée chez les dames. Chez les hommes, Rémi Bonnet et Werner Marti ont terminé à la deuxième et à la troisième place. Dans la catégorie M23 dames, Alessandra Schmid a remporté l’argent, et Aurélien Gay l’or chez les juniors.

Dimanche après-midi, lors de la manche de Coupe du monde de Vertical à Arinsal (AND), Victoria Kreuzer (Fiesch VS) s’est imposée en 31 minutes et 56 secondes, améliorant ainsi son record personnel sur le parcours. Dès le départ, la Valaisanne a imposé un rythme soutenu et devancé ses concurrentes.

«
J’avais des sentiments partagés au moment de commencer la course, car c’est ma première Vertical de la saison. Je savais que j’avais une assez bonne forme, mais il me manquait de la confiance, et ça a été un défi mental. Mais j’ai bien pu gérer mon énergie, et je suis ravie d’avoir gagné aujourd’hui
Victoria Kreuzer

Alba de Silvestro (ITA) et Axelle Gachet Mollaret (FRA) complètent le podium.
Alessandra Schmid (Fiesch VS) a offert à la Suisse un autre podium chez les dames M23 en décrochant la médaille d’argent.

Rémi Bonnet et Werner Marti ensemble sur le podium

Chez les hommes, les deux spécialistes de la discipline Rémi Bonnet (Charmey FR) et Werner Marti (Grindelwald BE) ont réalisé une belle course, comme c’était déjà le cas l’année passée. Au début, ils ont laissé leurs concurrents donner le rythme, avant d’attaquer quand la pente s’est redressée. «Werner, Robert Antonioli et moi-même avons pu accroître notre avance dans le passage plus raide. J’avais de très bonnes sensations, un peu trop bonnes, même. J’ai donc attaqué encore et j’avais une avance de plus de 50 mètres sur les deux autres. Mais il y avait ensuite une section de nouveau plus plate, et je n’avais aucune chance contre un des meilleurs sprinters du monde. Antonioli m’a dépassé juste avant la ligne d’arrivée», a résumé Rémi Bonnet, content de son deuxième rang à Arinsal. Après sa performance un peu décevante en Individuel la veille alors qu’un bien meilleur résultat aurait été possible, Werner Marti s’est aussi montré très content de sa course et de sa troisième place. «Aujourd’hui, il me manquait les dix derniers pour cent pour pouvoir tout donner. Mais un podium en Coupe du monde, c’est toujours génial, et j’en suis ravi.»

Aurélien Gay, un niveau en dessus

Comme en Individuel la veille, Aurélien Gay (Levron VS) s’est aussi imposé en Vertical chez les juniors, et ce avec une avance de 18 secondes. L’Italien Matteo Sostizzo a fini deuxième, devant Paul Verbnjak (AUT).

Feedback