Actions de nettoyage autour de trois cabanes du CAS Le CAS a de nouveau ramassé plusieurs tonnes de déchets

En juillet et en août, trois actions de nettoyage (appelées «clean-up») ont été effectuées autour de cabanes du CAS. Des bénévoles indéfectibles ont récolté au total quelque huit tonnes de déchets sur plusieurs jours à la Trifthütte SAC, à la Konkordiahütte SAC et à la cabane du Mountet CAS. Ainsi, le CAS poursuit son action pour éliminer les déchets hérités du passé.

Douze jeunes ont consacré toute une semaine de vacances à nettoyer les montagnes et ont rassemblé des déchets autour de la Konkordiahütte dans le cadre du camp Work&Climb. Ils ont été soutenus dans leur tâche par des membres de la section Grindelwald et l’équipe de la cabane. Un guide était aussi de la partie, car parallèlement à cette action de nettoyage, les zélés ramasseurs de déchets ont aussi profité d’une introduction à l’escalade et à l’alpinisme.

Les principaux emplacements des déchets autour de la cabane avaient déjà été nettoyés lors d’une action clean-up effectuée l’année passée; les sept jeunes femmes et cinq jeunes hommes du camp de cette année ont donc étendu leur zone d’action jusqu’en bas au glacier. Les tôles constituent la majeure partie des déchets, aux côtés du verre, du plastique, des piles, des lunettes de soleil et des vêtements en décomposition. Les jeunes ont rassemblé une quantité de déchets qui témoigne de leur motivation: au total, deux tonnes de matériel ont été rapatriées en plaine jeudi par des hélicoptères de l’armée, puis triées et éliminées correctement.

Les environs de la Trifthütte ont aussi été nettoyés cet été. Les gardiens de la cabane de la section Bern ont effectué un clean-up autour de la cabane. Des membres de la commission de l’environnement de la section ainsi que de l’équipe de la cabane ont consacré trois jours à rassembler des détritus. Ces actions de nettoyage ont mis au jour, outre de nombreuses boîtes de conserve, casseroles et des matériaux de construction, de petits bijoux comme une crème solaire bien conservée après trente ans qui sentait toujours bon, de jolies tasses du CAS, de vieilles chaussures à clous et une moitié de fourneau.

La cabane du Mountet CAS a elle aussi été débarrassée de ses déchets, du moins en partie. En deux jours, de nombreux bénévoles de la section Diablerets ont rassemblé pas moins de quatre tonnes de détritus.

Même s’il reste toujours de vieilles décharges en montagne après ces actions clean-up, le CAS a encore progressé vers son objectif de débarrasser la montagne des vieux déchets et de la maintenir propre. L’Association centrale du CAS soutient les sections en matière de financement et d’organisation pour la planification et l’exécution d’actions de nettoyage.

Une sensibilité environnementale différente

A l’époque où il n’y avait pas d’hélicoptère, on avait l’habitude d’«éliminer» les déchets sur place. Une partie était brûlée, le reste était abandonné par terre ou enterré sous des pierres. Cette pratique avait aussi cours en plaine. La sensibilité environnementale était alors tout autre. Dans la troisième Trifthütte, construite en 1906, on pouvait même lire sur un panneau: «Jeter les boîtes de conserve et les déchets au nord-ouest de la fontaine dans les rochers.» Ainsi, au fil des années se sont formés de vastes dépotoirs. Le CAS assume une responsabilité intergénérationnelle et débarrasse ces vieilles décharges lors d’actions de nettoyage.

Feedback