#cleanmountains Nous nous engageons pour la propreté des montagnes

Les déchets dans la nature non seulement altèrent la beauté de la nature et du paysage, mais nuisent également aux plantes et aux animaux et empoisonnent l’environnement. Nous sensibilisons les amateurs de sports de montagne pour qu’ils laissent le moins de traces possible derrière eux, et nous effectuons des actions de nettoyage en montagne.

De petits ajustements dans son comportement et dans la planification de la course suffisent à garder les montagnes propres. Ci-dessous, nous t’expliquons ce que tu peux faire pour la propreté des montagnes et te donnons des informations sur les déchets en montagne. Le CAS s’engage sur ce point notamment au travers de son action «sacs poubelles», à laquelle tu peux toi aussi participer, ainsi qu’en organisant des actions de nettoyage autour des cabanes du CAS.

«
Ne laisse rien sauf tes empreintes. N’emporte rien sauf tes impressions.»

Voici quelques conseils pour contribuer à la propreté des montagnes

  1. Emporte s’il te plaît tous tes déchets (y compris les déchets organiques), car ils altèrent l’expérience en nature et sont un danger pour l’environnement. Les mégots de cigarettes, par exemple, ne se décomposent qu’après plusieurs années. En outre, ils peuvent contaminer les animaux et l’environnement. Ainsi, un seul mégot par litre d’eau provoque déjà la mort de la moitié des poissons qui y nagent; les espèces aquatiques plus petites sont généralement encore plus sensibles aux substances toxiques.
  2. Réduis tes propres déchets autant que possible en amont en utilisant des récipients et des bouteilles réutilisables, en laissant les emballages chez toi et, idéalement, en achetant des produits avec peu d’emballage.
  3. Planifie ton passage aux toilettes et utilise les infrastructures existantes (gares, cabanes, etc.).
  4. En cas de besoin urgent, garde assez de distance par rapport aux cours d’eau, enterre tes excréments ou recouvre-les au moins avec des pierres ou de la terre. N’utilise que du papier toilette; les mouchoirs en papier et les serviettes humides ne sont pas adaptés car ils se décomposent trop lentement. Le mieux est de toujours avoir un cornet en plastique avec toi et de ramener tous les papiers.
    En hiver, lorsque tu choisis un endroit pour faire tes besoins, pense que la neige fond en hiver, et évite donc les environs immédiats des alpages et des cabanes.

Les déchets en montagne: un problème complexe

Les déchets altèrent la beauté de la nature pendant toute leur durée de décomposition, et l’expérience en nature en pâtit. Le processus de dégradation est particulièrement long en altitude, car le nombre de micro-organismes dégradant les déchets est bien moins élevé et les conditions climatiques rudes réduisent fortement leurs périodes d’activité.

Déchets Durée de décomposition* Remarques
Mouchoir en papier 1 année Le papier toilette se décompose beaucoup plus rapidement.
Pelures de bananes et d’oranges 1-3 ans Cela libère souvent des pesticides.
Mégot de cigarette 2-7 ans Libération de substances chimiques et de métaux lourds
Chiclette 5 ans -
Plastique 100-500 ans Ne se décompose presque pas, mais se désagrège en microparticules toujours plus petites, qui restent dans l’environnement.
Bouteille PET 500 ans Ne se décompose presque pas, mais se désagrège en microparticules toujours plus petites, qui restent dans l’environnement.

* estimation. La durée de décomposition des déchets dépend notamment fortement de leur composition, de leur couche de surface et des conditions environnementales.

Menace pour la nature et l’environnement

Les substances toxiques contenues dans les déchets ainsi que les ordures elles-mêmes polluent l’environnement, nuire à la faune et porter atteinte à son habitat. Par exemple, les animaux peuvent se couper avec tranchants, s’étouffer avec des morceaux de plastique ou s’empoisonner avec des substances toxiques contenues dans des déchets (p. ex. dans les mégots de cigarette).

Considérations économiques

L’élimination ultérieure correcte des déchets engendrent des frais supplémentaires. Les matériaux réutilisables (p. ex. le PET) qui sont jetés dans la nature sont retirés de la chaîne de recyclage, ce sont des matières premières perdues.

La pratique des sports de montagne requiert beaucoup de matériel. Au magasin, il faudrait donc prendre en compte la durée de vie des articles ainsi que les aspects écologiques et sociaux pour faire son choix. En outre, il est judicieux de faire réparer son matériel endommagé plutôt que de le jeter, par égard tant pour le porte-monnaie que pour les ressources naturelles.

Actions de nettoyage

A l’époque où les hélicoptères n’existaient pas, on avait l’habitude de porter le matériel dont on avait besoin en cabane et d’«éliminer» les déchets qui en résultaient sur place. Une partie des détritus étaient brûlés, le reste était caché sous des pierres ou abandonné au grand jour. Cette façon de faire avait aussi cours en plaine.

Toutefois, ces pratiques de nos prédécesseurs ont laissé des traces aux alentours des alpages et des cabanes, sous forme de petites décharges. Elles sont principalement constituées de vieilles boites de conserve et de bonbonnes de gaz. Le CAS s’engage sur ce plan. Ses actions de nettoyage ont déjà permis de faire disparaître de nombreuses vieilles décharges autour des cabanes du CAS.

Pendant l’été 2018, un sondage a été effectué auprès des équipes travaillant en cabane et des responsables des cabanes au sein des sections afin d’obtenir un aperçu des décharges existantes et de planifier les prochaines actions de nettoyage. Les informations obtenues aident le CAS à fixer les priorités pour les prochaines étapes.

Sacs à déchets dans les cabanes

Avec notre partenaire de longue date Zurich Assurances et en collaboration avec la fondation Summit Foundation, nous nous sommes fixé pour objectif de sensibiliser les hôtes des cabanes à la production et à la gestion des déchets. Cette campagne de sensibilisation s’inscrit parfaitement dans la ligne de l’engagement du CAS pour la préservation du monde alpin.

La campagne «CLEAN MOUNTAINS» est destinée à montrer aux hôtes que leurs déchets ne sont pas simplement évacués de la cabane avec les ordures, mais qu’ils doivent être transportés dans la vallée à grands frais, souvent à charge de l’équipe de cabane.  

L’objectif de la campagne est d'inciter les hôtes et visiteurs des cabanes à remporter dans la vallée leurs propres déchets, mais aussi ceux qu’ils peuvent trouver sur les sentiers et dans la nature, et de les déposer dans les conteneurs spécifiques. Cinquante cabanes installeront à cet effet des distributeurs de sacs à déchets en plastique 100% recyclé, en invitant les randonneurs à les utiliser pour leurs propres déchets.