Accidents d'avalanche dans les Alpes suisses. Nouvelle présentation des rapports d'accidents

Sécurité, médecine, sauvetage

Sicurezza, medicina, soccorso in montagna

Sicherheit, Medizin, Rettungswesen

Nouvelle présentation des rapports d' accidents

Accidents d' avalanche dans les Alpes suisses

L' Institut fédéral pour l' étude de la neige et des avalanches ( ENA ), à Davos, enregistre dans une base de données tous les accidents d' ava survenus en Suisse, qui ont causé des dommages corporels ou matériels et sont portés à sa connaissance. L' examen des rapports d' acci peut faire partie de la formation dans le domaine des avalanches ou de l' apprentissage en autodidacte.

Avec près de 12 000 avalanches enregistrées, on dispose d' une base de données très complète, unique au monde, concernant les avalanches qui ont occasionné des dommages. Ces informations peuvent être utilisées pour diverses exploitations statistiques ou pour l' analyse de tendances. Chaque année, près de 100 avalanches impliquant environ 120 personnes sont enregistrées. En moyenne, environ 25 personnes par an perdent la vie dans un accident d' ava et un nombre équivalent est blessé. L' idée selon laquelle les accidents impliquant des skieurs pratiquant le hors-piste sont plus nombreux que ceux concernant des skieurs de randonnée n' est pas corroborée par les chiffres. On peut néanmoins constater que les skieurs de hors-piste sont nettement plus jeunes que les skieurs de randonnée. Environ 75% des accidents mortels d' avalanche se produisent par « danger marqué » ou « danger limité » d' avalanche.

La base de données des avalanches ayant entraîné des dommages est également utilisée pour l' établissement des rapports d' accidents 1. En publiant simultanément des rapports d' accident pour les hivers 1999/2000 et 2000/2001

1 Les rapports d' accident rédigés par Stephan Harvey et Benjamin Zweifel se fondent sur les précieuses informations fournies par différents randonneurs, guides de montagne, sauveteurs, patrouilleurs, observateurs et autres personnes concernées. Ce n' est que grâce au plus grand nombre possible d' informations sur les accidents d' avalanches de toute nature – même sans conséquences graves – qu' il est possible de tirer des conclusions pertinentes utilisables pour l' avenir. Les rapports d' accident sont rédigés de manière neutre et les personnes impliquées restent anonymes. 2 Situation des données d' exploitation: fin août.

à l' automne dernier, l' ENA a reconduit la mise à disposition du relevé des accidents d' avalanche après une interruption de trois ans. Ce travail sera poursuivi par l' édition 2000/2003. Les premières exploitations des données de l' hiver 2003/2004 indiquent que le nombre de

Tracé de l' avalanche du 6. 1. 2003 sur le flanc sud-ouest de la Pointe de Penne avec les traces de montée et les lieux où ont été retrouvées les trois victimes ( CN 1: 25 000, feuille 1345 Orsières ). En couleur, les déclivités calculées à partir du modèle numérique de configuration de la pente ( DHM 25 ) Reproduziert mit Bewilligung swisstopo ( BA046532 )

Données pertinentes fournies par les stations de mesure

Date Neige fraîche Neige fraîche Vitesses max. du vent Température ( cm ) ( cm ) ( km/h ) moyenne de l' air ( °C ) 8 h 00 8 h 00

4 BP ( 1670 m ) 4 FY ( 1500 m ) BOV 1 ( 3212 m ) BOV 1 ( 3212 m )

4. 1. 2003 20 18 22 –12 5. 1. 2003 16 10 16 –19 6. 1. 2003 5 3 28 –15 Indications concernant les stations: – 4 BP: Station d' observation comparative de Bourg-St-Pierre, 1670 m; à 2,3 km du lieu de l' accident – 4 FY: Station d' observation comparative de Fionnay, 1500 m; à 11,. " " .1 km du lieu de l' accident – BOV 1: Station IMIS de mesure du vent de la Pointe de Boveire, 3212 m; à 5,5 km du lieu de l' accident

Informations sur l' avalanche

Avalanche Numéro de CN 1345 Longueur ( m ) 1200 Largeur ( m ) 160 Epaisseur de fracture min. ( cm ) 30 Epaisseur de fracture moyenne ( cm ) 50 Epaisseur de fracture max. ( cm ) 70 Terrain Exposition OSO Altitude 2750 Déclivité selon la carte40 Configuration du terrain Proche des crêtes, cuvette Informations sur le déclenchement Cause du déclenchement Ski Nombre de personnes ayant causé le déclenchement 3 Nombre de personnes impliquées dans l' avalanche 3 Distance – Activité Descente, randonnée Traces Pente non empruntée Dommages Dommages Type d' ense Durée d' ense velissement 1 re personne Décédée 2 jours 2 e personne Décédée 2 jours 3 e personne Décédée 2 jours LES ALPES 12/2004

personnes impliquées correspond plus ou moins à la moyenne calculée sur de nombreuses années mais qu' en revanche le nombre de victimes est nettement inférieur à la valeur moyenne puisque 11 personnes 2 ont perdu la vie dans un

accident d' avalanche.

En se fondant sur une sélection de cas instructifs, des problèmes typiques et des déroulements d' accidents ont été mis en évidence, ce qui peut être utile à la fois pour l' apprentissage en autodidacte et pour la formation dans le domaine des avalanches. Pour les exemples présentés, les données pertinentes relevées par les différentes stations de mesure ainsi que les informations relatives aux avalanches proprement dites sont indiquées ( voir encadrés ).

Exemple d' accident de l' hiver 2002/2003 Pointe de Penne ( Combe du Valsorey ), Bourg-St-Pierre, le 6 janvier 2003: trois randonneurs à ski sont emportés et ensevelis par une plaque de neige. Leurs corps n' ont pu être dégagés que deux jours plus tard.

Déroulement de l' accident et de l' opération de sauvetage

Les trois amis se sont rendus le matin du 6 janvier 2003 à Bourg-St-Pierre pour entreprendre une randonnée à ski. Personne ne connaissait leur destination précise. Ils ont laissé leur voiture à Bourg-St-Pierre et sont montés à la Pointe de Penne. Ils ont ensuite pris la descente raide du flanc sud-ouest. C' est alors qu' ils ont été emportés par une plaque de neige qui leur fut fatale.

Ayant été avertie le 7 janvier 2003 de la disparition des trois randonneurs, la Police cantonale du Valais émit un avis de recherche. Le lendemain matin ( le 8 janvier ), on découvrit à Bourg-St-Pierre la voiture des trois randonneurs. Pendant l' opération de recherche dans la région, on s' aperçut vers 11 heures qu' une avalanche avait eu lieu à la Pointe de Penne et, lors du survol de la zone, on découvrit un ski, un bâton de ski et un sac à dos. Les sauveteurs déposés sur le cône d' ava purent rapidement dégager deux victimes à l' aide du DVA. Le troisième corps fut localisé plus tard au moyen de sondes, puis dégagé. Pour les trois randonneurs, l' aide était arrivée trop tard. Situation météorologique et avalancheuse Aux alentours du nouvel an et qu' au 4 janvier 2003, une zone de basse pression sur le nord de l' Europe a apporté de l' air doux et humide sur la face nord des Alpes et le Bas-Valais. En raison d' un effet de front de précipitations intensives côté ouest, des chutes de neige particulièrement abondantes ont touché l' ouest du Bas-Valais au cours de cette période. Des vents modérés de secteur variable ont donné lieu à la formation d' accumulations dangereuses de neige soufflée surtout dans le voisinage des crêtes. Le 4 janvier 2003, de l' air froid a envahi la région, puis le temps est resté

Vue d' ensemble et tracé de l' avalanche du 6. 1. 2003 à la Pointe de Penne avec les endroits où ont été trouvées les trois victimes Zone de rupture de l' avalanche de la Pointe de Penne. On voit clairement que les trois skieurs ont abordé la pente pratiquement au même endroit. Dans la zone supérieure, la plaque de neige s' est décrochée à l' inté de la couverture neigeuse mais, plus bas, elle a ensuite emporté à certains endroits toute la couverture neigeuse Pho to s:

m àd ./ Poli ce ca nt on ale VS

Pointe de Penne

rupture traces de ski

Histoire, culture et littérature alpines

Storia, cultura, letteratura alpina

Alpine Geschichte, Kultur, Erzählungen

froid et sec. En raison des très basses températures, les congères n' ont pratiquement pas pu se consolider. L' ava en cause dans l' accident s' est très vraisemblablement décrochée sous la forme d' une plaque de neige soufflée entraînant également dans la partie raide de sa trajectoire la neige ancienne.

Bulletin d' avalanche

Le bulletin d' avalanche pour la région de l' accident contenait les indications suivantes: « Danger marqué d' avalanche ». Les endroits dangereux se situent sur les pentes raides, quelle que soit leur exposition, au-dessus de 2000 m environ. Précisons que des avalanches peuvent être déclenchées par des personnes isolées.

Tirer des leçons des accidents d' avalanche Le rapport 3 sur les accidents d' avalanche 2002/2003 contient 35 accidents présentés sous cette forme. Ces exemples doivent également permettre une réflexion concernant l' attitude à adopter et les décisions individuelles à prendre en cas de déplacement en montagne par conditions hivernales. A cet égard, on ne peut pas oublier que lors de l' évaluation a posteriori d' une situation, il est impossible d' examiner tous les aspects et circonstances qui ont mené à un accident. On peut cependant tirer des leçons des accidents et des expériences d' autres personnes pour adapter son propre comportement en conséquence. a

Benjamin Zweifel, ENA, Davos ( trad. ) 3 Les rapports sur les accidents des hivers 1999/2000, 2000/2001 et 2002/2003 peuvent être obtenus dans leur nouvelle présentation au prix de 32 francs auprès de l' Institut fédéral pour l' étude de la neige et des avalanches, ENA, Bibliothèque, Flüelastr. 11, 7260 Davos Dorf, bibliothek(at)slf.ch, www.slf.ch/media/shop/bestell-pub-de.html.

Feedback