Acheminement de glace en Antarctique

Afin de conserver pour la postérité des carottes de glace is-sues des glaciers de haute montagne, des chercheurs de l’Université de Grenoble ont eu une idée saugrenue: acheminer en Antarctique les carottes de glace qui renferment des informations sur l’histoire du climat des siècles derniers. Jérôme Chappellaz, chef de projet, en est convaincu: même si le climat continue à se réchauffer, l’Antarctique demeurera le «meilleur frigo» du monde. Comme les températures y sont toute l’année inférieures à zéro, les carottes de glace pourraient y surmonter une catastrophe naturelle qui aurait pour conséquence de priver l’Europe de toute possibilité de conservation au frais. Cette année encore, une première carotte sera acheminée à l’extrême sud. Elle provient du col du Dôme, au Mont Blanc. Des carottes des Andes et de Nouvelle-Zélande devraient ensuite lui emboîter le pas.

Feedback