AD 96 devant des décisions importantes (L'-)

L' Assemblée des délégués de cette année, le 26 octobre à Aarau, sera appelée à prendre des décisions qui engageront l' avenir du club. Au centre des débats: de nouveaux statuts.

La décision finale sur les statuts du CAS entièrement révisés mettra un terme à un processus dont le véritable moment fort a été l' approbation des Lignes directrices et des principes de la Politique de notre club. Avec les décisions prises en 1994 sur la promotion de la jeunesse, ces deux documents forment la base du projet de statuts soumis aux délégués.

Une vaste consultation qui a touché tous les niveaux et fonctions, les membres et les sections, a montré clairement que la volonté de la grande majorité de nos membres intéressés consiste, par la définition claire de structures et de compétences, à mettre dans les mains du CAS des instruments permettant à ses organes d' accomplir convenablement leurs tâches difficiles.

Nouvelles dispositions centrales des statuts En élaborant le projet de nouveaux statuts, il s' agissait avant tout de remettre de l' ordre et de la clarté dans la répartition hiérarchique, dans la limite de contenu des tâches et des responsabilités, ainsi que dans le contrôle des activités au sein du club. Cette perspective - ainsi que le résultat de la procédure - fait apparaître clairement que le passage entre des prestations centrales fournies mi-bénévolement, mi-professionnelle-ment et - on nous pardonnera l' expression, qui convient pourtant-une association nationale dirigée professionnellement est désormais accompli. Seul un club conduit selon des normes professionnelles peut aujourd'hui se montrer à la hauteur des exigences auxquelles une organisation de milice de la taille du CAS fait face. Ce n' est pas là une contradiction, comme on pourrait le croire à première vue, mais la conséquence vision que nous avons de nos tâches et de nos responsabilités nous commande de prendre part à cet échange de connaissances et de faire valoir notre influence lorsqu' il en va de nos principes et de nos intérêts.

Un saut décisif dans l' époque actuelle En conclusion, retenons le constat que la « matière » du CAS devient de plus en plus difficile. Chaque domaine exige un haut degré de connaissances spécialisées. La planification prend des dimensions inusitées. Le déroulement des activités doit être conçu de façon aussi économique que possible. Pour cela, nous avons besoin de membres et de collaborateurs compétents, engagés et enthousiastes, à qui nous devons laisser la liberté d' action nécessaire. C' est à ce but que doit servir en fin de compte la révision des statuts.

Les autres points de l' ordre du jour sont peut-être moins ambitieux mais concernent en revanche les secteurs d' activités concrets du CAS, donc aussi nous tous en tant que membres.

Je souhaite à tous les délégués une assemblée intéressante, empreinte de débats positifs et constructifs.

Hanspeter Schmid, président central du CC Bâle a.

Diversité de l' alpinisme: sport, mission sociale, partie intégrante du tourisme en montagne et but central de notre activité de club.

La Dent d' Hérens, vue de la Tête de Valpelline

Feedback