Architecture moderne douteuse

Votre article sur la construction et la transformation des cabanes m' a vivement intéressé. « Diversité extérieure, fonctionnalité intérieure »... Si l'on peut imaginer que le second principe est respecté, je doute du premier. En effet, les illustrations des bâtiments présentés donnent plutôt l' impression que ceux-ci ont tous été conçus par le même architecte, exception faite de la Terrihütte. Il est certes réjouissant d' apprendre que les instructions relatives à la construction des cabanes du CAS ne visent pas à uni-formiser ces dernières, mais les exemples donnés indiquent une mauvaise mise en œuvre de la diversité recherchée. D' ac, on peut discuter des goûts et des couleurs, et l' efficacité doit primer en matière d' exploitation. Il est malgré tout regrettable que l' architecture moderne donne lieu, en montagne, à des éléments peu esthétiques s' inspirant des garages, des téléphériques et des conteneurs de chantier. Il serait souhaitable de construire, comme auparavant, des cabanes bien intégrées au paysage plutôt que des constructions qui manquent d' âme et qui semblent provisoires. Construits en pierre naturelle et en bois indigène, les magnifiques refuges construits par exemple dans le Haut-Adige prouvent que les bonnes solutions sont parfaitement réalisables. a Ber t Rost, Glaris ( trad. )

Feedback