Attention à la manière de porter le DVA

A propos de l' annonce publicitaire de Komperdell Je n' ai pas l' habitude de critiquer ouvertement une illustration, mais en observant celle qui figure sur l' an publicitaire de Komperdell ( Les Alpes 1/99, p. 61 ), j' ai tout de suite remarqué le DVA « ostensiblement et si joliment ajusté » sur la poitrine du jeune randonneur à ski. On fait ici de la publicité pour une sonde d' ava qui fonctionne bien, tout en présentant sur l' image une manière de porter le DVA qui est justement celle qu' on ne doit pas adopter! Cette façon de procéder est dangereuse, car, en cas d' avalanche et plus particulièrement lors d' un ensevelissement, il y a de fortes chances que cet appareil important pour la survie soit arraché. Le DVA doit se porter directement sur la peau ou, pour le moins, sous un vêtement ou dans une poche du pantalon fermée par une fermeture Eclair, conformément à l' ensei dispensé dans les cours. Il existe des pantalons qui ont une poche intérieure latérale spécialement conçue pour le DVA. Le DVA ne doit donc jamais être rangé dans le sac à dos ni dans une poche de la veste ni dans une poche du pantalon sans fermeture ( les fermetures velcro ne suffisent pas !). Il ne doit pas non plus être porté par-dessus les habits et ne rester en aucun cas à la maison. Je souhaite à tous et à toutes de belles randonnées sans accident, dans une neige poudreuse à souhait. Beat Nideröst, Schwyz ( trad. )

Feedback