Aucune route ne mène à Quinten

Randonnées sur la rive nord du Walensee

Aucune route ne mène à Quinten

Une situation exceptionnelle au pied des impressionnantes parois rocheuses de Churfirsten sur la rive nord du Walensee, aucune route d' accès, à quoi s' ajoute un nom sur lequel on ne peut se méprendre – Quinten est vraiment un endroit à part. Un réseau de chemins pédestres sillonne les environs de ce lieu préservé des voitures, qui s' impose comme la destination des randonneurs et des piétons. Trois suggestions de courses pour une excursion dans un coin spécial de la Suisse.

Pour les touristes, Quinten est associé à ce paysage qui s' encadre dans la fenêtre du train entre Zurich et Coire, de l' autre côté du lac, et qui suscite d' innombrables commentaires, comme « fjord norvégien », « ambiance canadienne », « paysage extrême » ou « Riviera de la Suisse orientale » – les clichés et les superlatifs ne manquent pas. A tel point que les beaux jours revenus, une foule de visiteurs envahit, les week-ends et les vacances, les embarcadères et les terrasses des trois restaurants de Quinten et de Au. Ces jours-là règne sur « l' île » de Quinten la même agitation que sur la terre ferme. Mais Quinten n' est pas que cela. Dans le silence de l' hiver, lorsque le Walensee se couvre d' une chape de brouillard et que même le bruit de l' auto ne parvient plus jusqu' à Quinten, les charmes de ce village isolé se dévoilent. C' est alors que la montagne domine et que la surface de la plaine se réduit: le visiteur ne peut se débarrasser du sentiment que la paroi rocheuse est en train de précipiter les maisons et leurs habitants dans les eaux insondables du lac. Un climat doux Pour les gens de Quinten, la montagne ne représente pas une menace, mais plutôt un rempart contre le vent du nord, qui balaie les rues des villages de l' autre côté du lac. De plus, ils lui doivent leur existence: sur le delta formé des alluvions déposées au fil du temps par les torrents, poussent la vigne, les figues, les kakis et les kiwis. Grâce à cette situation protégée, bien exposée et tempérée, les touristes affluent en masse au bord du lac pour remplir les terrasses des restaurants, comme la caisse des pêcheurs, des aubergistes et des vignerons.

Un endroit incomparable Quinten n' est comparable à aucun autre village de Suisse. Bien qu' isolé, il est visible de loin. L' absence de voitures offre à la localité et à ses habitants des chances qu' ils ne connaîtraient pas autre part. Aux visiteurs aussi, par ailleurs. Ils arrivent par voie lacustre de Murg ( service de bateaux toute l' année ), de Weesen ou de Walenstadt ( service de bateaux en été ). Mais le meilleur moyen de s' appro de ce monde à part demeure le chemin pédestre. Celui qui l' emprunte est assuré de faire des expériences hors du commun. Informations générales Région, situation Walensee et Churfirsten; Quinten est situé sur la rive nord du lac et ne peut être atteint qu' à pied ou par bateau.

Accès

De Zurich, en train jusqu' à Ziegelbrücke, puis jusqu' à Wesen ou Murg. De là, en bateau jusqu' à Quinten. De St-Gall et de Coire, en train qu' à Sargans, puis jusqu' à Walenstadt ou Murg. De là, en bateau jusqu' à Quinten.

Attention: en dehors de l' horaire d' été, Quinten ne peut être atteint que par le bateau régulier au départ de Murg ouest.

Saison Juin à octobre ( en automne, selon l' enneigement ).

Equipement Equipement de randonnée en montagne; bâtons de marche recommandés à la descente.

Guide, cartes Wanderbuch St.. " " .Galler Oberland, Kümmerly&Frey Carte de randonnée au 1: 60 000 Glar-nerland–Walensee Carte nationale au 1: 25 000 Walensee

Du chemin de montagne, le regard plonge sur le Walensee

Suggestions de courses

Proposte di gite

Tourentipp

LES ALPES 3/2001

Pour lire et rêver Quinten, Landschaft und Leute, Stiftung Pro Quinten, Walenstadt, 2000.

Cet album illustré de grand format décrit le paysage particulier du Walensee et des Churfirsten et présente des portraits d' habitants du cru. On trouve des informations utiles dans le chapitre « Quinten-ABC ».

Description des courses Parcours 1: Walenstadtberg–Garadur–Quinten Style: adapté aux familles et aux seniors; la première partie depuis Garadur demande une certaine sûreté dans la marche.

Itinéraire: par le car postal jusqu' au Walenstadtberg. Une route agricole et forestière conduit à Garadur, petit hameau sympathique directement audessus du lac. De là, en descente raide qu' à Gand, où se trouvent les premières maisons de Quinten. Le chemin pédestre longe ensuite le lac vers Quinten-Au et Quinten-Dorf. Horaire: 2 1 / 2 –3 h.

Parcours 2: Walenstadtberg–Schrina–Laubegg– Quinten ou Schrina–Gocht–Leist-chamm–Amden Style: randonnée relativement longue mais pas difficile techniquement; descente importante ( de 1371 m à 434 m !) Itinéraire: départ du restaurant de montagne à l' architecture futuriste de Schrina-Hochrugg ( 1290 mà proximité du célèbre Pax Mal. Suivre la route de montagne plus ou moins à plat en direction nord-ouest pour Schwaldis et l' alpage de Säls, puis pour la cabane de Säls où la route devient un chemin. Bi-

On arrive heureux, mais les genoux tremblants et les membres fatigués; vue sur le lac et le village, en bas une terrasse accueillante Quinten attire beaucoup de visiteurs, surtout l' été, grâce à sa situation ensoleillée et protégée et grâce à son absence de voitures Pho to s: Pe te r D on ats ch LES ALPES 3/2001

furcation avec panneau indicateur pour Quinten ou Gocht–Leistchamm. Pour cette dernière destination, randonnée de montagne plus exigeante qui peut devenir scabreuse par temps mouillé ou restes de neige. Réservé aux randonneurs chevronnés!

Pour Quinten, suivre le chemin qu' à Gäsi et à la Laubegg ( 1371 m ). Sur ces prairies, on fauchait le foin il y a quelques années encore, puis on le transportait par hélicoptère jusqu' à Quinten. Sous les chalets de la Laubegg, le chemin en lacets descend raide à travers une magnifique forêt mixte jusqu' à Quinten-Dorf ( 434 m ).

Horaire: 4–5 h. Variante: Pour Gocht, monter à droite depuis le panneau indicateur ( au nord ). C' est un parcours de montagne. La Gocht est un couloir rocheux raide qui peut devenir scabreux par temps mouillé ou restes de neige. Après le col ( 1952 m ), on prend d' abord la direction nord avant de gravir le Glattchamm et le Leistchamm ( 2101 m ) en prenant à la fin la direction sud. De cette hauteur, on a une vue à couper le souffle sur le paysage proche et lointain. La vue sur le Walensee, situé 1500 m en contrebas, est particulièrement spectaculaire. Du Leistchamm par Tritt et Looch, descente au Arvenbühl ( car postal ).

Horaire: 4–5 h.

Parcours 3: Walenstadtberg–Weesen Itinéraire: Rejoindre Quinten par l' itinéraire 1 ( ou par bateau ). De là, monter quelque temps sur le chemin de la Laubegg jusqu' à la bifurcation. Pour Weesen, le chemin traverse la Seeren-wald et suit toujours le lac en passant par une carrière, pour atteindre finalement le niveau du lac aux maisons de Betlis. De là, le chemin longe le lac jusqu' à Weesen. On peut aussi prendre le bateau à Betlis ( en été seulement ).

Horaire: 6 h; de Quinten à Weesen env. 3 h. a

Peter Donatsch, Bag Ragaz ( trad. ) Chemin panoramique entre Schwaldis et la Laubegg avec vue sur le Mürtschenstock Entre Schrina ( Walenstadtberg ) et la Laubegg, ancienne réserve de foin des gens de Quinten Pho to s:

Pe te r D on ats ch LES ALPES 3/2001

Bücher / Medien

Libri / Media

Livres / Médias

Région: Alpes uranaises, Voralptal, secteur Voralp/Höhenberg.

Carte: CN 1:25 000, 1231 Urseren. Bibliographie: Urner Alpen 2, Editions du CAS, 1996.

Description d' ensemble et voies: escalade artificielle de style « américain ». Tous les relais intermédiaires ont été enlevés, seuls les relais et les gollots indispensables ont été laissés sur place ( plaquettes Petzl 10 mm ). Cette voie s' adresse plus particulièrement aux candidats aux « big walls » à qui elle peut servir de voie test. Possibilité de bivouaquer sur la corniche, au troisième relais ( foyer et bois sur place ).

Première: Lars Hofer et Urs Waldispühl, automne 1999. Cotation: VI et A2+. Matériel: deux jeux complets de friends de 0 à 3, deux assortiments complets de Rocks ou autres, Aliens 0 et 1, un assortiment de micronuts, six knife-blades ( de toutes les tailles ), six bugaboos ( de toutes les tailles ), cinq pitons Bächli, dix lost arrows ( assortis ), sept angels ( de toutes les tailles ), deux ba-thook cliffhangers.

En plus du matériel cité, des tampons de 6 mm sans plaquette ont également été laissés dans la paroi, on peut s' y assurer au moyen des câbles des coinceurs ( notés « R » sur le topo ).

Voie: Accès et amorce: départ semblable à la voie 141 Traumschiff ( guide du CAS, Urner Alpen 2 ), puis à gauche dans le couloir, monter encore sur environ cent mètres. Attention: il existe une voie sans issue ( équipée de sangles ) un peu à droite de la voie d' origine.

Itinéraire: selon le topo. Descente: rappel par la voie ( tous les relais sont équipés de deux gollots pour la descente ). A partir du dernier relais, on peut également descendre par la voie Traumschiff. a

Urs Waldispühl, Schaffhouse ( trad. )

Feedback