Bâle – Cap Nord à pied

Daniela Kleck et Nicole Schwarz ont parcouru 4000 kilomètres à pied jusqu’à l’extrémité septentrionale du continent.

C’est en Norvège que nous avons vécu le moment le plus difficile. Il avait beaucoup plu, le niveau des cours d’eau montait et les traverser constituait une épreuve de courage. En plus, ma compagne d’aventure Nicole avait un problème à un pied. Nous ne savions vraiment plus si nous pourrions poursuivre notre périple. Il aurait été dur d’abandonner. Nous avions préparé notre randonnée de Bâle au cap Nord pendant une année et demie. Cela représente 4000 kilomètres, étalés sur huit mois. Initialement, nous voulions faire ce voyage en camping-car. Nous avons alors découvert les sentiers européens de grande randonnée, et nous nous sommes dit: «On peut aussi le faire à pied.» Le plus beau dans un tel voyage, c’est la liberté. On sait que tout ce dont on a besoin se trouve dans son sac à dos. Il n’y a pas d’autres soucis que les défis quotidiens du parcours. Au début, en Allemagne et au Danemark, nous rencontrions encore beaucoup de gens et nous découvrions la culture. A partir du cercle polaire, c’était vraiment sauvage.

Pour s’attaquer à un projet pareil, il est important d’en avoir une idée réaliste. Tout n’est pas que plaisir: souvent, on est épuisé, mais il faut s’accrocher. Il est aussi recommandable d’avoir une petite réserve financière, ce qui vous permet de vous reposer de temps à autre dans une cabane ou un hôtel. Mais en fin de compte, le plus dur a été le retour. Pendant deux ans, on a eu ce projet en tête, on ne pensait à rien d’autre. Maintenant, c’est fini. Cela laisse une sorte de vide. Il m’a fallu un moment jusqu’à ce que je sois vraiment de retour à la maison à Bâle.

Refaire la course

En bref: 4000 km, 8 mois

Equipement: Equipement de randonnée, tente

Informations: www.basel-nordkap.com

Feedback