Berce commune: gare aux brûlures!

Très appréciée des amateurs de cuisine de plantes sauvages (voir «Les Alpes» 6/2020), la berce commune (Heracleum sphondylium) peut néanmoins être la cause de brûlures aux mains. Comme sa grande sœur, la dangereuse et invasive berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum), qui peut causer de graves brûlures par simple toucher, cette apiacée aux fleurs blanches bien connue chez nous du printemps à l’automne jusqu’en moyenne montagne est phototoxique. Cela signifie qu’elle contient une substance pouvant engendrer des brûlures (cloques) sur la peau au contact de la lumière. Il est donc vivement recommandé de s’armer de gants avant de se lancer dans la cueillette de cette plante comestible.

Feedback