Castor et Pollux Typonomie des cimes

On sait qu’Hannibal (env. 247-183 av. J.-C.) a franchi les Alpes en compagnie de plusieurs milliers de soldats et de 37 éléphants de guerre afin de marcher sur Rome. Ce que l’on sait moins, c’est que l’Antiquité a exercé une influence sur les Alpes bien au-delà de son temps. Il n’est ainsi pas rare que des noms de montagnes fassent référence à des modèles antiques. Castor et Pollux, ces deux cimes sises entre le Breithorn et le Mont Rose en Valais, également connues sous le nom de «Zwillinge»(jumeaux), en sont un exemple célèbre. Elles s’inspirent des fils du dieu grec Zeus, les frères jumeaux Castor et Pollux. Il semble que ces deux sommets doivent leurs noms au chanoine valaisan Josef Anton Berchtold (1780-1859), qui effectua, entre autres, les travaux de base de la carte Dufour. Initialement, il aurait voulu les baptiser «Weisse Brüder»(frères blancs). Son choix définitif semble avoir été si convaincant qu’il fut repris plus tard pour deux sommets des Engelhörner, dans l’Oberland bernois. Ils n’y devinrent toutefois pas officiels.

Feedback