«Course très recommandable»

Si l’on s’intéresse à l’histoire du ski, il est impossible de passer à côté de Marcel Kurz (1887-1967). Cet ingénieur topographe, collaborateur à l’Office fédéral de la topographie a écrit de nombreux guides de courses à skis, notamment pour le CAS. Marcel Kurz a gravi presque tous les 4000 valaisans en hiver, à skis lorsque c’était possible. Au printemps 1912, les hauts sommets qui séparent le Mattertal du Saastal sont au programme. Le 31 mars, Marcel Kurz, l’ingénieur Sergius Ehrismann et le docteur Willy Odermatt partent de la Täschalp pour le Rimpfischhorn (4199 m). Ehrismann s’arrête à 3300 mètres. Les deux autres laissent les skis 300 mètres plus haut. Marcel Kurz et Willy Odermatt gagnent le sommet à pied, sur la neige dure et le rocher sec, et réalisent ainsi la première ascension à skis de ce sommet. Dans le numéro de 1912 de Ski, la revue de l’Association Suisse des Clubs de Ski, Marcel Kurz conclut: «Course très recommandable.» La Pointe Kurz (3498 m, pas indiquée sur la carte nationale), sur l’arête ouest du Mont Brulé, entre Arolla et la Valpelline, a été nommée en son honneur. Vous pouvez découvrir plus d’informations sur ce pionnier dans le livre Sciatori di montagna de Giorgio Daidola, paru chez Mulatero editore.

Feedback