Courses autour de l'Almagellerhütte (Dri Horlini)

Escalade aux Dri Horlini, dans /'Almagellertal « Si cette arête se trouvait n' im où dans les Alpes centrales, elle serait l' une des courses les plus fréquentées à ce niveau de difficulté », déclare le guide de montagne Alex Arnold, de Bürglen UR, tandis que nous nous installons pour une pause à un joli endroit au pied sud du Weissmies. Nous venons de traverser les Dri Horlini, une montagne valaisanne située à l' écart des chemins battus et qui convient donc à cette catégorie particulière d' alpinistes qui ne se sentent pas à l' aise dans les itinéraires à la mode surpeuplés. Les Dri Horlini, d' ailleurs, ne représentent pas la seule course intéressante des environs de ('Al-magellerhütte.

La traversée L' arête des Dri Horlini offre tout ce qui peut faire battre le cœur d' un alpiniste et d' un grimpeur: la course commence à 30 minutes seulement de la cabane par un ressaut dans le meil- leur rocher et se poursuit ensuite sur une arête effilée et exposée. La paroi de départ est équipée d' un nombre d' anciens et de nouveaux pitons suffisant pour qu' on puisse gagner l' arête en sécurité. Le terrain présente une alternance de petits couloirs bien pourvus de prises, de dalles en gradins et de larges fissures. Dans le haut, on trouve de nombreuses dents et fissures où l' assurage se fait de manière classique, à l' aide de sangles. Par endroits, l' arête est un véritable fil de rasoir. La désescalade délicate des hauts gendarmes de l' arête n' est plus nécessaire depuis que ces passages ont été équipés pour la descente en rappel. En fin de parcours, l' arête devient horizontale et se prolonge par une large épaule qui conduit à la descente.

Au cours de notre traversée, cependant, nous n' avons pas échappé au sentiment de ne pas être sur une véritable montagne, bien que nous nous soyons trouvés en permanence au-dessus de 3000 m; tout autour de nous, en effet, s' élevaient douze imposants quatre-mille! A côté d' eux, un trois-mille ne peut paraître que petit. Mais peut-être est-ce là précisément l' une des raisons pour lesquelles il est encore possible de grimper aux Dri Horlini sans être dérangé.

Le bouquetin lécheur de sel en action sur le mur de ['Almagellerhütte Cap sur le sommet du Weissmies ( 4023 m ), audessus de la mer de brouillard Tempi passati On a longtemps négligé, en Valais, ce rocher compact. ^Almagellerhütte a été inaugurée en 1984 et, jusque-là, personne ou presque ne grimpait aux Dri Horlini. C' est après la construction de la cabane que les premiers relais ont été équipés dans la face sud et sur l' arête. Dans le passé, lorsqu' il fallait monter depuis l' hôtel de l' Alma, la marche d' approche jusqu' à ces escalades sur cette montagne sans envergure était jugée trop pénible. A cette époque, le Weissmies lui-même n' était que rarement gravi depuis ce versant. Enfin, le père du gardien actuel eut l' idée de construire une cabane plus haut que l' hôtel. On songea d' abord à un endroit situé plus bas - à proximité du Portjengrat - que le site finalement choisi, lequel s' imposa en raison de la sécurité qu' il offre par rapport aux avalanches et de la présence d' une source d' eau abondante. Tout l' intérêt se portait -et continue en partie de se porter actuellement - sur les grandes courses, les quatre-mille ou le célèbre Portjengrat. Pour cette arête classique, la traversée des Dri Horlini est une course d' entraînement qui convient très bien.

Les itinéraires de la face sud En perspective de la saison 1996, toutes les voies de la face sud des Dri Horlini ont été rééquipées. Le gardien de la cabane et guide de montagne Daniel Zurbriggen nous a déclaré que 200 gollots environ ont été installés.

Une génératrice installée sur la vire intermédiaire a facilité le travail, évitant la nécessité de retourner sans cesse à la cabane avec les accumulateurs vides. C' est ainsi qu' aujourd presque toutes les voies sont bien à très bien assurées, contrairement aux indications données dans la nouvelle édition ( 1996 ) du guide d' escalade Schweiz Plaisir West. Moyennant 15 à 30 minutes de marche, le grimpeur peut jouir dans la tranquillité d' un rocher fantastique, jusqu' au 6e degré de difficulté. Lorsque c' est nécessaire, les voies de plusieurs longueurs ont été équipées pour le rappel.

Une nature travaillée L' itinéraire d' accès aux voies de la face sud des Dri Horlini présente une curiosité: des blocs brisés et des dalles aux formes uniques, disposés en plusieurs rangées et courbés en pointe vers l' aval. L' origine du phénomène? Même le gardien de la cabane ne la connaît pas précisément. La supposi- tion la plus plausible semble être l' écoulement d' un ancien glacier. Art de la nature, formation du paysage alpin, pour une fois sans intervention humaine.

Une flore magnifique et variée s' offre au regard sur tous les chemins qui mènent au Zwischbergenpass: diverses variétés de saxifrages, joubarbes, gentianes etc.

Enfin, le bouquetin de la cabane devrait être un phénomène unique: à l' heure où le repas est servi à la cabane, il s' approche souvent sans se faire remarquer des fondations sous la terrasse pour y lécher les sels minéraux du ciment liant les moellons de granit.

Le Weissmies L' ascension d' un quatre-mille, même « facile », reste une belle expérience et l' itinéraire de l' arête sud jusqu' au sommet du Weissmies ( 4023 m ) depuis ('Almagellerhütte, Dans la voie Heimweh ( 5b ) aux Dri Horlini par conditions normales, en est un bon exemple.

Le clair de lune rend les lampes frontales superflues et les yeux s' habi rapidement à trouver les marches où poser les pieds. Au passage du rocher au névé, à l' ouest de l' arête sud, nous prenons une légère collation, chaussons les crampons et attaquons le raide flanc. Le soleil vient de surgir au-dessus de la mer de brouillard et baigne la montagne d' une lumière dorée.

Dans une telle course, on n' est presque jamais seul. Quelques cordées sont déjà plus haut, d' autres encore bien engagées dans l' arête. A l' altitude d' environ 3500 m, j' entends un sifflement et, à moins de 50 m sur notre gauche je vois une plaque de rocher plonger dans l' abîme en tournoyant comme une hélice. Par bonheur, personne ne se trouve dans sa ligne de chute! Plus haut, nous tombons sur ceux qui l' ont décrochée: un groupe d' alpinistes qui se sont trop écartés de l' arête et sont tombés sur le flanc ouest dans une zone de rochers instables. Ils ont d' ailleurs déclenché une deuxième chute de pierres en regagnant l' arête, mais elle s' est arrêtée dans la neige déjà ramollie.

L' arête elle-même peut être entièrement parcourue en marchant ensemble avec encordement court. On gagne rapidement de l' altitude et seul un bref passage d' arête neigeuse sépare l' avant de la large coupole sommitale. La vue, de là-haut, est absolument extraordinaire; par temps clair, on devrait même distinguer le dôme de Milan ( c' est en tout cas ce que signale le topo-guide !).

Parmi les autres courses, on peut recommander par exemple la traversée complète du Portjengrat, ensuite l' arête Lago Maggiore, une escalade plaisir du 4e degré à l' éperon E du Mittelrück, qu' on atteint par une piste de rappel récemment installée. La région a également quelque chose à offrir aux randonneurs: la traversée jusqu' au Simplon par le Zwischbergenpass fait découvrir des paysages charmants. Elle est fréquemment parcourue en été et a de quoi combler les amis des fleurs1.

Stefan Tolusso, Willisau LU ( trad.. " " .M 1 Bibliographie: guide CAS ( M.. " " .Brandt ) Alpes Valaisannes V- Du Strahlhorn au Simplon; guide CAS Valais - Du Trient au Nufenen ( sélection d' itinéraires, H. Biner ); Schweiz Plaisir West ( J.von Känel ). Klettern im schweren Fels, vol.2 ( W.. " " .Pause ).

Feedback