«Deux anges salvateurs» Historischer Moment

L’hôtel Nest- und Bietschhorn à Ried, près de Blatten, dans le Lötschental, a ­accueilli ses premiers hôtes pendant l’été 1868. Le premier alpiniste à écrire sur ce nouvel hébergement a été Ernst Justus Häberlin, avocat et conseiller commercial à Francfort, connu en tant que numismate et alpiniste. A la fin de son article sur ses courses sur glacier dans les cantons de Berne et du Valais pendant l’été 1869, paru dans le bulletin du CAS de 1869/1870, ce membre de la section CAS de Bâle a écrit: «La nouvelle auberge de Ried, qui fait mieux que satisfaire toutes les exigences légitimes, est une base très bien située pour quantité de courses re­marquables.» Et il sait de quoi il parle, lui qui a effectué les premières du Breitlauihorn (26 août 1869), du Lötschentaler Breithorn (28 août 1869) et du Schinhorn (30 août 1869). En ­redescendant du Schinhorn (3797 m) dans le Lötschental, les alpinistes ont été pris dans un terrible orage. ­Heureusement, deux jeunes bergères sont apparues avec des lanternes, tels «deux anges salvateurs». Pour le 150e anniversaire de l’hôtel, le livre d’Helen Bellwald GastFREUNDschaften. 150 Jahre Hotel Nest- und Bietschhorn est paru aux éditions Rotten Verlag.