Drei Schwestern Toponymie des cimes

«Drei Schwestern» (les trois sœurs), tel est le nom d’un sommet situé sur la frontière Liech­tenstein-Autriche, d’où la vue est splendide. L’utilisation directe ou indirecte de chiffres y est largement répandue quand les montagnes ainsi désignées forment un massif. Parfois, le nom de «Drei Schwestern» est employé pour l’ensemble des sommets suivants: la Kuegratspitz, le Garsellikopf et les Drei Schwestern. Mais à l’origine, il ne désignait que le sommet situé le plus au nord de ces trois montagnes. Son nom est issu d’une légende: il était une fois trois sœurs qui vivaient à Frastanz. Le jour de l’Assomption, elles préféraient aller cueillir des myrtilles en montagne plutôt que de se rendre à la messe. Non sans conséquences, puisqu’elles furent transformées en parois rocheuses surplombant désormais en silence la vallée. Selon certaines versions de la légende, cette punition aurait été infligée par un soi-disant Vénitien, mage et chercheur de trésors. D’autres versions mentionnent la Vierge Marie elle-même, déçue du comportement des trois sœurs. Elle leur serait apparue comme une femme mendiant des baies pour un pauvre enfant et se les seraient vues refuser.

Feedback