En parcourant la Via Alta della Verzasca | Club Alpin Suisse CAS

En parcourant la Via Alta della Verzasca

En parcourant la Via Alta della Verzasca

Une randonnée de rêve

Longeant la ligne de faîte séparant le val Verzasca de la Léventine, la Via Alta della Verzasca, itinéraire audacieux et sauvage, n' a pas son pareil ailleurs en Suisse. Traversant des alpages maigres et désolés, des couloirs escarpés et des vallées latérales d' accès difficile, cette voie reliant cinq cabanes offre de splendides points de vue sur les plus belles cimes du Tessin et permet des incursions dans une civilisation presque oubliée. Toutefois, cette randonnée, balisée en bleu et blanc, ne convient qu' à des marcheurs expérimentés privilégiant l' aventure.

Nos récits de vacances d' été déclenchent le plus souvent cette réflexion désabusée: « C' est encore cette randonnée dans la Léventine !» Pourtant il ne faut pas confondre la Via Alta della Verzasca avec la Strada Alta, itinéraire bien connu qui relie entre eux les villages perchés sur les hauteurs de la Léventine. Contrairement à cette excursion classique, notre chemin longe la crête de partage des eaux entre les bassins versants de la Léventine et du val Verzasca; traversant une des régions les plus sauvages et les moins visitées de la Suisse, il passe à proximité de quelques-uns des plus beaux sommets du Tessin. Mais cette voie prometteuse est balisée en bleu et blanc: elle n' est pas à la portée de n' importe quel promeneur.

En ouverture: une rude grimpée! La Via Alta débute par la montée à la cabane de Borgna, point de départ effectif de cet itinéraire d' altitude. Cette mise en route offre des échappées spectaculaires sur les environs. On parvient à la cabane soit par le Pizzo di Vogorno, soit par la Cima dell' Uomo, d' où l'on admire un splendide panorama circulaire avec, en prime, une vue imprenable sur la Piazza Grande de Locarno. Bien que ces deux sommets ne dépassent guère 2400 m d' altitude, il faut vaincre une très forte dénivellation! C' est en effet une différence de niveau de 1966 m à grimper d' une seule traite entre le village de Vogorno et le pic du même nom!

Arrivé à la hauteur de la Via Alta, le randonneur n' aura plus à gravir des pentes aussi raides et sera récompensé par des points de vue à couper le souffle. La première étape, de la cabane de Borgna à l' alpage de Fümegna, offre un coup d' œil splendide depuis les marches métalliques derrière le Poncione di Piotta sur le val Carecchio, plusieurs centaines de mètres en contrebas. Le jour suivant, nouveaux panoramas de rêve des crêtes de la Cima di Rierna sur le val d' Ambra, puis du sommet de la Cima di Gagnone, d' où l'on admirera les cimes sauvages et escarpées de la partie nord du val Verzasca, tandis qu' au sud, le lac Majeur ne fera pas mentir son nom. Le troisième jour, dont l' ultime but est la cabane de Cognora, le regard plongera du Cramosino ( 2717 m ) sur la plaine de Bodio, dans la Riviera, à 358 m d' altitude seulement. Au-delà de la cime du Madom Gröss, l' estomac se nouera en escaladant deux petites tours rocheuses, à la vue des pentes vertigineuses dégringolant vers le val Cramosino. Du Pizzo di Mezzodi, on distinguera tout en bas dans la Biaschina, le viaduc de l' auto et les constructions des CFF. Quel

La Cima della Cengia delle Pecore, un paysage caractéristique de la Via Alta Pho to :D .B ur kh ar d/ C.

Flei sc he r

Suggestions de courses

Proposte di gite

Tourentipp

LES ALPES 8/2001

étonnant contraste entre le silence de ce milieu montagnard haut perché et la frénésie des transversales alpines!

Incursion dans le passé du Tessin La Via Alta offre aux randonneurs de superbes points de vue, mais leur permet aussi d' approcher le caractère sauvage de cette contrée: le relief incroyablement escarpé du val Carecchio, la mystérieuse Valle di Drosina, l' éloignement et l' isole du val Iragna, que connaissent d' ailleurs nombre d' autres vallées latérales du Tessin. Les chalets d' alpage en ruine témoignent de la ténacité des paysans d' autrefois, qui menaient leurs chèvres sur ces hauteurs inhospitalières et y récoltaient un fourrage parcimonieux pour éviter la famine. Seule une misère noire poussait nos ancêtres à se rendre sur ces maigres pâtures qui bordent la Via Alta, notamment jusqu' à l' alpage désolé de Trecc, dans le val Ver-gonèss. L' accueillante cabane de l' Alpe Cognora est également située sur un de ces « alpages de la faim »: restaurée avec goût, elle offre au randonneur l' occasion de déguster un verre de merlot tout en admirant le panorama. L' entretien des nombreux chemins d' accès représentait un travail fort pénible, sous la constante menace des glissements de terrain, des avalanches et de la forêt, envahissante. La plupart de ces sentiers se sont effacés avec le temps et on ne les emprunte plus guère. Leur redécouverte est réservée aux amateurs suffisamment expérimentés. On peut s' en faire une idée si, vers la fin de la première étape, au-delà de Cornavosa, on tente de se frayer un passage à travers les herbes folles et les aulnes noirs le long de l' ancienne voie descendant à Fümegna.

Itinéraire ardu, même pour de bons alpinistes Les difficultés de la Via Alta découlent du caractère sauvage de cette région. L' essentiel du parcours se déroule sur des pentes herbeuses escarpées et entrecoupées de barres de rochers, dont le franchissement nécessite une grande concentration. Ce terrain typique de la Via Alta se rencontre surtout vers la fin, entre Cognora et la cabane de Barone. La recherche de prises de pied dans les intermèdes rocheux offre un plaisir certain, surtout au début, sur l' arête exposée de Poncione di Piotta qui relie la Cima della Cengia delle Pecore à la Cima del Picoll. Toutefois la présence de marches en fer facilite les passages les plus délicats. Quant à la dernière étape, on peut la qualifier de « délicieuse randonnée d' alti », même s' il faut de temps à autre s' aider de ses mains. Les temps forts de cette balade sur le fil d' une arête ensoleillée, d' où la vue est prestigieuse, demeurent la traversée de nombreuses pentes herbeuses et raides et l' escalade de quelque tour rocheuse. Ces passages requièrent cependant un maximum de

Vue du Poncione di Piotta, en direction du nord, nord-ouest; à gauche, l' arête exposée du Poncione di Piotta, au milieu, la Cima Cengia delle Pecore et le Poncione di Laghetti/del Vènn, à gauche, le Poncione Rosso Vue du Cima di Riema; à gauche, la Cima Lunga avec, derrière, le sommet du Poncione Rosso, à droite, la Cima di Bri. La Via Alta Verzasca passe entre ces deux sommets. De là, elle suit l' arête jusqu' à la Cima di Riema LES ALPES 8/2001

concentration. Le tronçon entre Efra et Cognora sort notamment du lot; il n' est pas destiné à tout un chacun, car il demande une certaine expérience des Alpes, avec sa ravine derrière le sommet du Cramosino, son couloir exposé aux chutes de pierres, au-delà du Madom Gröss, et l' escalade de deux petites pointes rocheuses.

L' alpiniste sportif ajoutera à son itinéraire divers sommets, parmi lesquels il convient de citer la dent majestueuse du Poncione Rosso ( 2505 m ), aux reflets d' argent. Il peut aussi ne pas se contenter de terminer sa balade sur la Via Alta à la cabane de Barone, mais continuer jusqu' au Pizzo Barone ( 2864 m ), gros monolithe se dressant au centre d' un vaste champ de pierres, d' où il bénéficiera d' une vue féerique. Lors de notre excursion, nous avons eu la chance d' admirer de près et tout à notre aise un superbe bouquetin pendant de longues minutes. Quelle charmante conclusion à cette randonnée d' altitude absolument unique! Les yeux émerveillés, nous sommes redescendus à la cabane, puis dans la vallée, à Sonogno, vouant une reconnaissance éternelle à saint Pierre. Car l' orage, qui menaçait depuis des jours, n' a éclaté que sur le chemin du retour, rendant

La cabane d' Efra, l' une des cabanes entretenues par la Società Escursionistica Verzaschese ( SEV ) le long de la Via Alta Verzasca Pho to s:

D.

Bur kh ar d/ C.

Flei sc he r LES ALPES 8/2001

encore plus sauvage le romantique val Vergonèss et gonflant la cascade qui bondit au-dessous de Sprügh sur les rochers qu' elle a si artistiquement polis.

Informations pratiques Données générales Pendant la période des vacances d' été au Tessin ( juillet et août ), il est recommandé de réserver les nuitées dans les cabanes. Toutes celles de la Società Escursionistica Verzaschese ( SEV ) sont ouvertes de début juin à fin octobre. Se renseigner auprès des gardiens pour d' autres dates ( connaissances d' italien nécessaires ). Nom et adresse du responsable des cabanes et de la Via Alta: Luciano Tenconi, 6632 Vogorno, 091/745 28 87. La meilleure saison pour la randonnée court de fin juin à fin septembre.

Difficultés Selon l' échelle des difficultés en usage dans les guides du CAS, la Via Alta se situe au degré RE. Les passages d' escalade ( également ceux équipés de marches en métal ) sont qualifiés F ou PD ( jusqu' au degré II ). Les première et troisième étapes, en particulier, requièrent expérience et insensibilité au vertige.

Equipement Vêtements et chaussures de montagne de bonne qualité; éventuellement une corde de 20 m avec 2 ou 3 mousquetons et une boucle d' arrêt; eau et vivres en suffisance. A l' exception de la cabane de Fümegna, les refuges ne sont gardés que durant certains week-ends et ne possèdent pas de réserves de nourriture.

Cartes et guides Prospectus de la Società Escursionistica Verzaschese de 1996, avec carte et description ( italien/allemand ). Renvoi à tous les itinéraires mentionnés dans le guide du CAS qui, bout à bout, forment la Via Alta. A disposition auprès de: Ente turistico Tenero e Valle Verzasca, 6598 Tenero, 091/745 16 61 ( centrale ); 091/745 02 61 ( bureau de renseignements à Tenero ); fax: 091/745 423O. CN 1:25 000, 1313 Bellinzona, 1293 Osogna, 1273 Biasca, 1272 Pizzo Campo Tencia, 1292 Maggia.

Brenna Giuseppe: Tessiner Alpen Band 2. Von der Cristallina zum Sassariente. Guide du CAS, Berne, 1992. Cet ouvrage, écrit avec un grand respect de l' histoire culturelle des Alpes tessinoises, n' est plus d' actualité en ce qui concerne les cabanes.

Martini Plinio: Nicht Anfang und nicht Ende. Roman einer Rückkehr. ( Il fondo del sacco ). Zurich, 6 e édition, 1997. Bianconi Piero: Der Stammbaum. Chronik einer Tessiner Familie. ( L' albero genealogico ). Zurich, 3 e édition, 1982.

Cabanes Cabane de Borgna, SEV: 1912 m. Pas de téléphone, 25 places. Prendre contact avec Riccardo Fasola, 6516 Cugnasco, 091/859 21 32. Accès: à partir de Vogor-

Montée pour Scharte, en dessous du Cramosino. Depuis Scharte, la Via Alta monte sur la droite Le trajet entre le Cramosino et le Madom Gröss nécessite des nerfs solides Pentes herbeuses typiques de la fin du parcours; escarpées, humides de rosée... que le fond de la vallée paraît loin!

LES ALPES 8/2001

no, 4 h; via le Pizzo di Vogorno, 7 h; à partir des Monti della Ganna, au-dessus de Cugnasco-Bocchetta del Sassello, 2 h 30; par le funiculaire de Monte Carasso jusqu' à Mornera, puis par la cabane d' Albagno ( UTOE Bellinzona ) et la Cima dell' Uomo ( 2390 m ), 4 h 30.

Cabane de Fümegna ( privée ): 1810 m. Téléphone portable dans la cabane, 15 places. Possibilité de repas sur demande durant la saison d' alpage. Ouverte du 15 juin au 15 septembre. Prendre contact avec Dario Foletta, 6597 Agarone, 091/859 11 3O. Accès: à partir de Lavertezzo, 3 h 30.

Cabane d' Efra, SEV: 2039 m. Pas de téléphone, 25 places. Prendre contact avec Franco et Eliana Barera, 6516 Gerra Piano, 091/859 11 26. Accès: à partir de Frasco, 3 h 30; de Personico via le val d' Ambra et le col de Gagnone, 6 h; de Lavertezzo par le val d' Agno et l' alpage de Corte Nuovo, 6 h.

Cabane de Cognora ( Mezzodi ), SEV: 1938 m. Pas de téléphone, 20 places. Prendre contact avec Giovanni Graber, 6516 Gerra Piano, 091/859 00 69. Accès: de Sonogno via Cabioi, 2 h 30; de Rifugio Sponda/Chironico, par Lago et Passo del Piatto, 5 h 30 à partir de la cabane de Sponda, 5 h à partir de Chironico.

Cabane de Barone, SEV: 2172 m. Pas de téléphone, 35 places. Prendre contact avec Luciano Tenconi, 6632 Vogorno,

Le sommet du Barone – le point final Une nature morte composée de rochers sur le chemin de la cabane de Barone; dans les nuages de Madàs Pho to s:

D.

Bur kh ar d/ C.

Flei sc he r

091/745 28 87. Accès: à partir de Sonogno, 4 h.

Renseignements à propos des cabanes auprès de www.verzasca.com/sev/ capanne/index.htlm a

Dorothea Burkhard, Unterbözberg ( trad. ) LES ALPES 8/2001 Thomas Achermann, section Saint-Gall: « Cette participation est un grand honneur pour moi. J' espère que le public sera nombreux, que la manifestation se déroulera bien et que notre sport connaîtra un plus grand retentissement. » Matthias Müller, section Altels: « J' espère que ces championnats du monde feront mieux connaître l' es en Suisse et qu' elle trouvera plus d' écho dans les médias. » Alexandra Eyer, section Uto: « Participer à des championnats du monde dans mon pays natal est un nouveau défi qui me motive énormément. » Urs Schönenberger, section Randen: « Les différences par rapport à des championnats du monde à l' étranger? Outre un public acquis à notre cause, le fait de nous échauffer sur notre propre mur d' entraînement. » Susanne Etter, section Zimmerberg: « C' est peut-être l' unique occasion de participer à des championnats du monde. Je souhaite une belle compétition entre les athlètes et un grand nombre de spectateurs. » Simon Wandeler, section Pilatus: « J' espère que ces championnats du monde seront un succès pour tous les participants. » Anna-Tina Schultz, section Berne: « Un championnat du monde, c' est un championnat du monde – c'est-à-dire, une compétition spéciale avec ses propres règles du jeu. Mais à Winterthour, la langue du speaker aura un son familier !» Pho to s:

m àd.

Escalade libre / Compétition

Arrampicata libera e di competizione

Sport- und Wettkampfklettern

Feedback