Ernst Jenny (1876-1940)

Remarque : Cet article est disponible dans une langue uniquement. Auparavant, les bulletins annuels n'étaient pas traduits.

Ernst Jenny ( 1876-1940 ) Ernst Jenny est né le 17 novembre 1876 à Liedertswil, Bàie-campagne, dans cette région de collines jurassiennes aux bastions rocheux, d' où l'on peut contempler, si la journée est claire, non seulement les hauteurs de la Forêt Noire et de l' Alsace, mais aussi, par-dessus le plateau suisse, la silhouette lointaine des Alpes. Il fréquenta l' école de son village natal, puis celle de Waldenburg, continua avec le gymnase de Bâle pour suivre ensuite ses études aux universités de Bàie et de Berne. Il en sortit en 1902 avec le grade de docteur, avec une thèse sur Haller, philosophe. Nommé maître principal pour l' histoire et l' allemand à l' école de district de Zofingue, il devint, pour près de 40 ans, l' âme de la vie intellectuelle de cette petite ville. Il sut enthousiasmer une troupe innombrable d' élèves pour les valeurs et les beautés de la littérature et de l' histoire, tout en leur montrant, avec beaucoup de patience et de ténacité, ce que pouvait leur apporter le monde de la montagne. Il fut d' autre part l' infatigable animateur de conférences, Féminent conservateur de la bibliothèque municipale et, pendant 35 ans, le rédacteur du Zofinger Neujahrsblatt, une véritable mine de renseignements sur l' histoire locale et autres notes intéressantes.

Ses travaux scientifiques et littéraires sont légion. Citons par exemple L' histoire littéraire da le Suisse ( en collaboration avec Virgile Rössel ), La poésie alpestre de la Suisse alémanique, de 1905, dédiée au CAS, dont les initiales accompagnaient sa signature d' auteur, Edmond de Fellenberg, Pappel des sommets, Andreas Fischer, expéditions dans les Alpes et le Caucase ( 1912/1919 ), Christian Klucker, souvenirs d' un guide ( mars 1931 ), et Gottlieb Studer, sommets et glaciers ( septembre 1931 ). De nombreux travaux parurent dans les feuilles locales ainsi que dans nos Alpes, dont il fut le rédacteur prédestiné de 1925 à sa mort en 1940. Ardent protagoniste, dans les années 20, d' une publication uniforme pour le CAS, il intervint plus tard tout aussi énergiquement pour que cette émanation du club restât fidèle à nos traditions, en écartant toute tendance à une modernisation regrettable. Dans son article nécrologique pour Jenny, dans les Alpes ( 1940 ), Cari Egger écrit: « Jenny était le rédacteur rêvé pour un périodique et, en cette qualité, il a fourni un travail si pré- cieux pour le CAS, que nous ne saurions lui décerner trop de louanges et de reconnaissance. » Son successeur considère comme une obligation de suivre ses traces. De temps à autre, il écrivait de brèves nouvelles. Son essai « Maria, alpiniste » ( Les Alpes 1939 ) ne manque pas d' impressionner le lecteur par la grandeur et la force de l' expression littéraire chez Ernst Jenny. Il est combien regrettable que son manuscrit des « Pensées d' un ami de la montagne » ait été détruit accidentellement avant d' être terminé.

Feedback