Ernst Reiss a 80 ans. Un himalayiste en pleine forme

Conquérir les plus hauts sommets et avancer en âge, rares sont les alpinistes qui accomplissent cet exploit. Ernst Reiss, octogénaire et pionnier de la conquête de l' Himalaya, compte notamment la première du Lothse à son actif.

Originaire de Davos, Ernst « Ere » Reiss a accompli de nombreuses premières dans ses montagnes natales. Mais ce n' est pas tout. Installé plus tard à Meiringen ( Oberland bernois ), il est le premier à avoir franchi avec succès le versant nord du Rosenhorn, la parois nord-ouest du Wetterhorn et la fissure nord du Gletscherhorn, la paroi sud-ouest du Schreckhorn et la paroi nord-ouest du Gspaltenhorn.

En 1952, il a participé à l' expédi de la Fondation suisse pour la recherche alpine à l' Everest partie après la mousson. Cette expédition qui a ouvert l' itinéraire de montée jusque sous le sommet sud a accompli un travail de pionnier important pour la première de ce sommet. Quatre ans plus tard, il fêtait avec Fritz Luchsinger la première du Lhotse ( 8511 m ).

Ernst Reiss n' a jamais été un alpiniste qui se met en scène, ni un collectionneur de sommets en solitaire.

L' homme, le camarade prime sur la montagne. Cette qualité, il l' a aussi prouvée ces trente dernières années dans les environs de Bâle, son domicile actuel, en organisant toutes sortes de courses. Pour le plus grand bonheur des jeunes et des moins jeunes.

Nous souhaitons à Ere Reiss tous nos vœux de bonheur et de nombreuses balades sur les sommets du Jura ou de la Forêt Noire, en compagnie de sa femme Ursula.

Feedback