Escalade de rêve dans les Inhospitalières Au cœur des Gastlosen

La chaîne des Gastlosen s' étend sur 15 kilomètres à la frontière entre les cantons de Fribourg, de Vaud et de Berne. Paradis de l' escalade de tous niveaux depuis des décennies, ces montagnes recèlent un potentiel extraordinaire.. " " .Visite guidée et morceaux choisis.

La météo est changeante. Nous patien-tons au relais tandis que l' un de nos compagnons d' aventure scrute le ciel, espérant voir un signe. Soudain, sur notre droite, deux chamois dévalent la pente à toute allure. L' aisance dont font preuve ces animaux ne cessera jamais de m' étonner. Nous ne les suivons du regard qu' un temps, puisque le tonnerre retentit à nouveau. Certes, nous nous trouvons dans le versant sud des Gastlosen et l' orage sévit du côté nord, mais le vent qui chasse les nuages noirs audessus de la chaîne souffle dans notre direction! « Bon, on plie bagage, je crois que c' est mieux. » Personne au sein du trio n' y voit d' inconvénient... Après trois rappels, nous retrouvons nos sacs, encore relativement secs. Tandis que nous commençons à ranger nos affaires, nous constatons étonnés que les prés à l' ouest ont blanchi. Quelques minutes plus tard, nous voilà à notre tour la proie des grêlons! Sans qu' ils soient gigantesques, leur martèlement finit par être douloureux et nous pensons avec compassion aux quelques cordées qui se trouvent encore à mi-paroi, avec plusieurs rappels à faire. N' en déplaise à ceux qui sont persuadés que « la montagne appartient à ceux qui se lèvent tôt », nous nous félicitons d' être partis si tard! En ce jour, une chose demeure certaine: les Gastlosen – les Inhospitalières en français – portent parfois bien leur nom!

La chaîne des Gastlosen comptait 544 voies en 1995 et 726 en 2002, soit une augmentation de 33 Des épiques expéditions du XIX e siècle, où l'on re-courait à des échelles pour franchir certains obstacles, à l' ouverture des voies du 8 e degré dans les années 1980, les calcaires locaux auront vu passer bien des générations de passionnés. Autant dire que des livres entiers ont été consacrés à l' historique des lieux; nous ne donnerons ici que quelques dates repères. En 1913, les soixante et un sommets de la chaîne ont fini par céder. La première traversée depuis les Pucelles jusqu' à la Gratflue est réalisée en 1944, en un jour et demi, par Fernand Winkler et Louis Wuilloud. A la fin des années 1960, on atteint le 6 e degré et on passe de l' A2 en artif. Durant les années 1970, on ouvre des voies de plus en plus engagées. Erhard Loretan et Nicole Niquille, ainsi que les frères Rémy, officient alors passablement dans la région.

Les années 1980 voient arriver l' esca libre et l' équipement redouble d' in, en particulier depuis le haut. Le niveau progresse rapidement et pour certains grimpeurs, l' escalade devient un mode de vie. Ces années-là se caractérisent par la diversité des voies ouvertes. Secteur pour enfants, voies plaisir et itinéraires pour extraterrestres se côtoient, de sorte qu' aujourd, tout le monde pourra trouver son compte sur les flancs de ces montagnes.

Comme nous ne pouvons présenter toutes les possibilités des Gastlosen, nous avons sélectionné cinq voies de plusieurs longueurs, réparties dans le versant sud de la chaîne. Le niveau requis ne dépasse pas le 6a+ et les itinéraires sont des classiques. Ils devraient donner une idée assez large des possibilités de la région. On y découvrira de magnifiques cannelures, des dalles bien lisses, des murs raides, des éperons riches en prises, etc. La plupart de ces voies permettent d' accéder à un sommet, d' où la vue vers les Alpes devrait satisfaire les plus exigeants. Au pied des parois, la verdure chatoyante des pâturages donne un début d' explication concernant le goût du fameux Gruyère.

Feedback