Escalade et jeunes talents.

et jeunes talents.

De nos jours, les voies d' escalade dans les compétitions internationales flirtent avec le huitième degré. Seule une poignée de grimpeurs peut en défier les exigences techniques.

La complexité des voies de compétition est difficilement imaginable. La cotation est déterminée en fonction de la diversité et de la disposition des prises. Les jeunes talents de notre équipe nationale, parmi lesquels Roman Felix et Cedric Lâchât, respectivement premier et deuxième de la Coupe d' Europe 1999, sont doués d' une intelligence de placement et de déplacement qui leur permet de se jouer des difficultés posées sur un mur d' escalade ou au beau milieu d' une voie naturelle du huitième degré.

La grimpe, une affaire de talent et d' entraînement Les meilleurs grimpeurs sont-ils dotés d' une supériorité naturelle ou leurs résultats sont-ils une simple affaire d' entraînement?

Lorsqu' on voit évoluer Roman ou Cedric, on remarque un jeu d' alter entre la recherche de l' équilibre et de la progression, où le grimpeur identifie et réalise le geste technique adapté. Ce maintien de l' équilibre et cette construction de la progression sont très contraignants. Ils nécessitent une musculature des membres supérieurs adaptée et une coordination très fine des mouvements.

Nos jeunes talents font preuve de spontanéité et enchaînent à vue et avec aisance des voies allant jusqu' au huitième degré ( 8a / 8a+ ). Imagina-tifs, surprenants, certains paraissent se jouer de la pesanteur: l' action d' ensemble des muscles s' harmonise, le relâchement apparaît en toutes circonstances, le mouvement est plus élaboré, plus précis et plus étendu, les pieds et les jambes s' adaptent partout.

Les techniques acquises démontrent une évolution rapide du jeune grimpeur. Atteindre un tel niveau en quelques années seulement fait rêver.

Daniel Winkler, quatorze ans, membre de l' équipe nationale, en pleine lecture de Morpho Imperator, 7 c+, Doubs, France Cedric réalise depuis l' âge de quinze ans des performances supérieures à ses aînés, cadets et juniors européens. A seize ans, Roman a rejoint l' équipe Elite pour participer à la Coupe du monde. Il a récemment terminé au huitième rang de l' épreuve de Chamonix.

Un talent certain, une pratique intensive à un stade de développement et de maturation physiologique idéal, une bonne motivation et un encouragement permanent, voilà la recette pour accéder à une telle maîtrise.

Projets d' avenir On trouve aujourd'hui en Equipe Suisse de jeunes talents très prometteurs qui, nous l' espérons, auront la chance de participer aux compétitions internationales les plus presti-gieuses- Masters de Serre-Chevalier, Arco, Xtrême Games - ou aux futurs jeux Olympiques. En attendant, chacun combine la compétition avec des réalisations marquantes dans les plus beaux sites naturels de Suisse et d' ailleurs.

Dans l' intervalle, nos grimpeurs ont renoué avec la compétition en septembre, avec le championnat du monde et les nombreuses épreuves qui suivront.

Jean Schmidt, Maîche ( F ) Escalade libre / Compétition Matthias Müller obtient un magnifique dixième rang lors de la compétition d' escalade de blocs de Chamonix

Feedback