Escalade plaisir en Suisse

Cette évolution est un signe des temps. La responsabilité personnelle n' entre plus en jeu. Elle est reportée sur le premier de cordée ou sur la personne qui a aménagé la voie. L' es plaisir devient un sport standardisé, la montagne un terrain de sport dont on paiera bientôt l' utilisa.

Je ne suis pas catégoriquement opposé à l' escalade plaisir. Si c' était le cas, je partagerais l' opinion qui exclut tout compromis. Je suis en faveur d' une solution qui rende justice à toutes les formes d' escalade. Je pense que l' escalade plaisir est une nouvelle évolution ludique de la grimpe, comme le furent l' escalade artificielle ( avec des étriers et des sangles ), les débuts de l' escalade libre aux Etats-Unis ( sans gollots ) ou encore l' escalade libre moderne qui utilise les gollots. L' escalade plaisir est aussi une nouvelle forme de grimpe. Elle devrait donc trouver une place parmi les techniques existantes. Dans toute' Voir également Les Alpes 8/98, pp. 11-12, « Escalade plaisir»- sécurité - sport populaire.

l' évolution de l' escalade, aucune forme n' a encore prétendu remplacer toutes les autres. Or, la tendance actuelle consiste non seulement à réaménager toutes les routes intéressantes, mais aussi à les « clouter » selon les normes de l' escalade plaisir. Ce « cloutage » systématique n' a aucun frein. Celui qui cherche de belles voies exigeant une bonne technique de grimpe et de la dextérité dans l' utilisation des friends et des coinceurs ne trouvera peut-être bientôt plus d' endroits où s' exprimer en Suisse.

J' en appelle à tous les grimpeurs, jeunes ou moins jeunes. Cette manière de faire n' est pas nourrie d' égoïsme, de mercantilisme, de manque d' imagination, d' une pensée normative tournée vers la consommation? En résumé, cette pratique ne reflète-t-elle pas les excès de la civilisation que nous cherchions justement à fuir en montagne?

Bernd Rath mayr, Berne ( trad. )

Escalade plaisir en Suisse

Guide suisse de l' escalade plaisir En guise de préambule: je ne connais Jürg von Känel que par le biais de ses guides d' escalade, et ils sont parfaits.

La plupart des grimpeurs s' atta à des voies de degré 3 à 6. Il est donc important que quelqu'un ait publié un guide détaillé des diverses régions de grimpe. Les critiques émises ne seraient-elles pas motivées par un sentiment de jalousie? Je suis presque persuadé que les personnes qui critiquent l' escalade plaisir sont justement celles que l'on rencontre dans ces voies. Au nom du club d' es Steinbock, j' adresse toutes mes félicitations à M. von Känel pour son magnifique travail et lui souhaite plein succès.

Rafael Wellig, Berne ( trad. ) Publicité dans Les Alpes 11198 Suite à une panne technique, un encart prévu pour l' édition d' octobre n' a pu être distribué qu' avec celle de novembre, ce qui explique le volume inhabituel des Alpes. Nous vous remercions de votre compréhension.

La rédaction

Jouvelles des ALPES

II notiziario delle ALPI

de Belgique, décédé en 1934 lors d' une ascension en solitaire. Elle récompense des personnes ou des institutions qui se sont distinguées dans le domaine de la montagne en leur attribuant une médaille d' or accompagnée d' une attestation. En 1994, les premiers lauréats furent Lord John Hunt, chef de la première expédition victorieuse de l' Everest, le cartographe Bradford Washburn et, à titre posthume, Wanda Rutkiewicz, championne polonaise de l' alpinisme extrême. L' édition 1996 a récompensé le Dr Charles S. Houston, spécialiste de la médecine en haute altitude, Silvia Metzeltin Buscaini, géologue et alpiniste, Erhard Loretan, alpiniste des grands sommets, et Pit Schubert, « pape de la sécurité ».

L' Engadine cadre de cette manifestation Cette année, les médailles ont été remises à Elizabeth Hawley de Katmandou, au professeur Augusto Gansser de Lugano, à l' équipe de la radio-télévision autrichienne produisant l' émission Land der Berge ( Pays de montagnes ) ainsi qu' à l' organisa belge de vacances Intersoc. L' En, habillée de couleurs automnales précocement enneigées, a offert un cadre idéal à la remise des distinctions. La petite cérémonie fut suivie

LLPEN-Nachrichten

La King Albert Memorial Foundation a honoré Gansser, Hawley, Intersoc et « Land der Berge » La Fondation en mémoire du roi Albert a distribué ses médailles d' or pour la troisième fois. Elle a récompensé à la mi-septembre des personnes et des institutions qui se sont distinguées par une activité unique en rapport avec la montagne. Les lauréats 1998 sont Elizabeth Hawley, Augusto Gansser, l' organisation belge de vacances Intersoc et l' émission de la radio-télévision autrichienne ( ORF ) Land der Berge ( Pays de montagnes ).

Fondation en mémoire du roi Albert Ier de Belgique Fondée en 1993 sur l' initiative de Walter Amstutz, skieur chevronné, alpiniste et éditeur, la King Albert Memorial Foundation ( KAMF ) honore la mémoire du « roi alpiniste » Albert Ier Les chroniques d' Elizabeth Hawley sur l' alpinisme himalayen sont d' une valeur inestimable d' un impressionnant spectacle en multivision du journaliste Peter Donatsch.

Les lauréats Land der Berge et Intersoc La réputation de l' émission de l' ORF Land der Berge n' est plus à faire parmi les alpinistes et les amis de la montagne. Depuis 1982, cent neuf émissions ont déjà été diffusées. L' équipe de réalisation dirigée par Lutz Maurer comprend notamment Manfred Gabrielli, Bernd Seidel et Hans Peter Stauber. Elle vise à présenter une « relation libre et impartiale avec la montagne », en proposant au spectateur un aperçu de la beauté, de l' histoire, de la grandeur et de la richesse culturelle de ce milieu. Son succès est basé sur la variété des sujets traités. Les thèmes vont du Dachstein au Mont Everest, en passant par le Kilimandjaro. Les interviews donnent la parole à de grands alpinistes comme Hans Dülfer, Reinhold Meissner, Herbert Tichy ou Heinrich Harrer. Sans oublier les sujets qui sont spécifiques à l' Autriche. Certaines émissions ont été couronnées par les festivals du film alpin de Trente, de Banff et de Graz. Ces distinctions ont été remportées grâce à la collaboration de cameramen prestigieux, tel le Suisse Fulvio Mariani, présent à la remise des médailles.

Les mérites de l' institution d' utili publique Intersoc sont d' une toute autre nature. Depuis 1949, l' institu a permis à près de trois millions d' enfants et d' adultes belges de bénéficier d' un séjour dans les Alpes.

Augusto Gansser, pionnier de la géologie, célèbre pour ses découvertes, surtout dans l' Himalaya Augusto Gansser, pionnier de la géologie Né à Milan en 1910, le professeur Augusto Gansser-Biaggi est toujours très actif et plein de vitalité. Il habite dans les environs de Lugano, sa commune d' origine. Après avoir terminé ses études de géologie à Zurich au milieu des années trente, Gansser a entrepris de nombreux voyages à but scientifique. Ces voyages l' ont conduit dans tous les grands espaces naturels de la planète, comme l' Himalaya qu' il a visité des douzaines de fois. Il y a fait des découvertes géologiques révolutionnaires, reproduites notamment dans Geology of the Himalaya, un grand classique. Durant sa longue période de profes-sorat et de direction de l' Institut de géologie commun à l' EPFZ et à l' Uni de Zurich, Gansser a entrepris des recherches au nord du Pakistan, au Ladakh, au Népal, au sud du Tibet et, surtout, au Bhoutan. L' université pakistanaise de Peshawar lui a décerné le titre honorifique de « Baba Himalaya » ( père de l' Himalaya ).

Les chroniques d' Elizabeth Haw ley Née à Chicago, Elizabeth Hawley, âgée de 75 ans, a étudié aux Etats-Unis et y a travaillé comme journa-liste-reporter. Elle est établie depuis 1960 à Katmandou, capitale du Népal. Peu après son arrivée, elle s' est mise à interviewer les membres de toutes les expéditions alpines se rendant au Népal et, plus tard, au Tibet. Elle a utilisé les informations pour établir de nombreuses statistiques et des rapports détaillés sur les activités des alpinistes dans l' Himalaya. Des extraits de ces rapports sont régulièrement publiés dans Les Alpes.

Elizabeth Hawley n' a jamais gravi une seule montagne. Sa curiosité professionnelle et son impartialité lui ont permis de développer un flair particulier pour comparer et apprécier les diverses ascensions et expéditions. Ses chroniques fouillées publiées depuis trente-six ans se rangent parmi les documents les plus exacts et les plus précieux concernant l' alpinisme. On prévoit leur publication prochaine sous forme de livre. Il reste des questions. Combien de temps Elizabeth Hawley pourra-t-elle poursuivre son travail et qui prendra la relève? Si, au terme de son activité, personne ne se propose de continuer sa tâche, l' alpinisme himalayen enre-gistrerait une perte irrémédiable.

Christine Kopp, Unterseen ( trad ). M

»écurité, médecine, sauvetage

»icurezza, medicina, soccorso in montagna

Sicherheit, Medizin, lettungswesen

Feedback