Escalade sportive chez les Kiwis

Informations et impressions de Nouvelle-Zélande

ment, mais sûrement, dans la mauvaise direction. Mes mains sont humides de sueur et, soudain, c' est l' impasse. D' en bas me parvient l' exclamation « road to nowhere » ( voie sans issue ) et je termine cette tentative par une chute héroïque. Peu après, d' autres grimpeurs s' efforcent de venir à bout des difficultés de cette voie. Dave a déjà saisi la prise de sortie, lorsque les lois de la pesanteur le font basculer dans la corde, en dépit des cris d' encourage. C' est finalement Jocken, de Dunedin, qui réussit le premier le tracé sans chuter. Dave est le deuxième à passer avec succès. Je parviens enfin à la chaîne de sortie, complètement épuisé, les avant-bras douloureux. A la discussion du degré de diffi-

Dans la voie Everything but Formality, dans le secteur Road Side Attraction, Wanaka

culte de cette voie, chacun émet des chiffres astronomiques. Puis les estimations se stabilisent autour de 27 ( 7b à 7b+ ). En Nouvelle-Zélande, les voies sont cotées selon le système australien. L' esti de celles de Wanaka est quelque peu surfaite.

Découverte tardive

Sur le chemin du retour, nous nous accordons un bain dans le lac. Ses eaux reflètent le Mont Aspiring de manière très pittoresque. Pendant des années, les Kiwis n' ont prêté aucune attention aux sites d' escalade et de n' ont eu d' yeux que pour les parois et les arêtes extraordinaires de ce « Cervin du Sud ». Le secteur Hospital Fiat se trouve à proximité immédiate du sentier conduisant au sommet de l' Aspiring. Il n' a cependant été prospecté que dans les années septante, par Grant Gillepsie et Owen Can. On a ensuite ouvert quelques voies d' escalade sportive au Thumbstone, sorte de gros rocher rectangulaire. Thumbstone Crack est la voie d' escalade sportive la plus ancienne de Wanaka. Elle appartient aujourd'hui encore aux classiques de la région.

Vivre pour l' escalade

Nous nous retrouvons au Kai Whaka Pai en fin de journée. Les discussions animées sur la grimpe cèdent la place à d' autres propos et la soirée bat son plein. Vers une heure du matin, dans les rues de Wanaka, quelques silhouettes un peu éméchées regagnent furtivement leurs lits. En fin de compte, il y avait une occasion à fêter. J' ai appris à connaître et à apprécier le style de vie des milieux de grimpe de Nouvelle-Zélande: on prend les journées comme elles viennent et on trouve toujours une occasion pour faire la fête. Bien qu' en ce moment on découvre presque chaque jour une nouvelle voie d' un

Dave dans la voie Neil Diamond Loves Me, dans le secteur Road Side Attraction, Wanaka Escalade libre / Compétition Escalade de blocs dans le secteur Road Side Attraction, Wanaka

quelconque degré de difficulté, chaque « première » donne lieu à des festivités. Et les rochers environnants ont un potentiel presque inépuisable!

Une première

Paynes Ford

Découverte d' un autre site d' escalade

Après avoir traversé les forêts pluviales de la côte ouest, également appelées Wet Coast ( côte humide ), en raison des pluies persistantes, nous atteignons Takaka et la crique ensoleillée de Golden Bay. Pour notre bonheur, le rocher de Paynes Ford se situe dans une forêt ombragée, proche de cette ville. Les eaux profondes et froides de la rivière Takaka, toute proche, nous offrent une variante idéale pour nous rafraîchir. Le cercle des alpinistes et des grimpeurs néo-zélandais est si restreint que nous rencontrons les mêmes visages au Mont Cook, à Queenstown, à Wanaka, à Christchurch ou à Takaka. Nous retrouvons rapidement de vieilles connaissances...

Sous le charme de « Willy's Campground »

Nous habitons chez Willy, ou plutôt dans son jardin, qu' il a récemment transformé en terrain de camping. Cet emplacement est fort bien situé, qu' il ne se trouve qu' à cinq minutes des rochers d' escalade. Il offre tout le confort sanitaire possible, ainsi que de nombreux endroits où s' approvision. Des commerçants passent tous les jours pour vendre des légumes, du lait et d' autres produits. Willy est un grimpeur unique en son genre. Avec Akribie, il consigne dans un livre tous les faits divers se déroulant sur le site d' escalade.

Les nombreuses anfractuosités du calcaire nous attirent. Elles rappellent les falaises du sud de la France. Par où commencer? Simon Middlemass, l' auteur des guides d' escalade de cette région, prend la décision à ma place. Le Globe-Wall, au cœur de Paynes Ford, possède une voie classique trois étoiles1: la Super Conductor. Négligeant tout échauffement, nous nous attaquons impatiemment à la roche, pour redescendre, les bras douloureux, après dix mètres seulement.

Tony Clearwater est confortablement installé sur le petit replat, au départ de la voie Creative Confusion. Il a aménagé un vrai chez-soi: il a apporté un vieux tapis qu' il a étendu au-dessous du rocher. Il a disposé un réchaud et une machine à café, un siège de camping et un parasol. La présence de son chien Ben, paresseusement étendu sur le sol, l' œil à demi ouvert à notre arrivée, ajoute une note comique au tableau. Mais le souci de confort de Tony ne s' arrête pas là. Dans la tente qui lui sert de maison, sur le terrain de camping de Willy, il a installé un divan, une armoire, un lit et une table! Il dit que le jardin de Willy est en quelque sorte son domicile. Il y habite depuis trois ans et, en signe de reconnaissance, il a ouvert la voie Sweetest Willy, dédiée à son hôte. C' est un itinéraire rude, tout le contraire de la personnalité de Willy. C' est certainement la manière particulière aux gens de ce pays pour se remercier les uns les autres. Ce n' est sûrement pas la pire.

23 1 La beauté des voies est signalée par des étoiles. Les voies trois étoiles procurent un plaisir maximum.

Escalade libre / Compétition En route pour le Mont Aspiring. Le lac de Wanaka sous un éclairage typique de la Nouvelle-Zélande Escalade libre / Compétition

Jours de repos sur place

Après plusieurs jours d' escalade éprouvants où nous avons enchaîné d' innombrables prises difficiles, nous nous accordons un peu de repos à Takaka, endroit idéal pour paresser. De nombreux marginaux et des fans de grimpe y vivent en autarcie. Leur présence ainsi que les restaurants animés de la place donnent le ton de l' endroit. C' est une culture haute en couleur, insolite qui a le sens de l' humour. Les restaurants offrent un vaste choix de spécialités. Après les efforts quotidiens, nous reprenons des forces au Mussel Inn, une adresse réputée, fréquentée par les résidents. Spécialité de la maison: des plats à base de fruits de mer. En outre, elle propose chaque soir des concerts de musique jazz, funk ou classique. Un petit cinéma convivial, aux sièges divinement confortables, complète l' offre culturelle de Takaka.

Bilan

La conjonction des splendides régions d' escalade et du style de vie décontracté des Kiwis constitue, pour les grimpeurs, l' attrait principal de la Nouvel-le-Zélande. Bien que ce pays se trouve de l' autre côté de la planète, on réalise rapidement que le

Kylie dans la voie Lolly Gobble Bliss Bump, un must dans le secteur Hospital Flat, Wanaka Michu au sommet de Cathédrale Rock, dans les environs de Bohara Beach, Paynes Ford

déplacement en vaut la peine. Après quelques semaines vécues en Nouvelle-Zélande, il est certain que chacun trouvera, comme moi, le retour difficile.

Informations

Wanaka

Topos: Wanaka Rock Climbing Guide, de Glen Ei-nam, en vente chez Good Sports, Kai Whaka Pai et chez Adventure Centre à Wanaka.

Voies: près de 160 voies, de degrés 13 à 31 ( 4 à 8b ), réparties sur 15 secteurs.

Equipement: presque toutes les voies sont équipées de gollots à expansion de 10 mm. L' emploi de coins et de friends est parfois nécessaire.

Caractéristiques: les parois présentent, en général, de grandes dalles et d' étroites vires.

Rocher: gneiss.

Exposition: toutes les expositions. Selon son désir, on peut choisir de grimper à l' ombre ou en plein soleil.

Saisons d' escalade: toute l' année.

Hébergement: plusieurs auberges de jeunesse ou logements similaires. On peut aussi camper au bord de la rivière dans la région d' escalade. Camping pour voitures à Wanaka.

Michu dans la voie Big Mama Jama, Paynes Ford Photo: Michu Wirth Janine dans la voie Zen Navigation, à Paynes Ford, lieu de grimpe réputé de l' île du Sud

Accès: de Christchurch, prendre la National State Highway 1 jusqu' à Timaru, puis la National State Highway 8 via Lake Tekapo et Twizel, jusqu' à Wanaka.

Paynes Ford

Topos: Paynes Ford Rock Guide 1995, de Simon Middlemass, en vente chez Willy Butler, à Takaka; Canterbury Rock Guide, de Tim Witney, en vente dans les magasins d' articles pour l' alpinisme.

Voies: 180 voies environ, de degrés de difficulté compris entre 14 et 29 ( 4 à 8a ).

Equipement: presque toutes les voies sont bien équipées de gollots à expansion de 10 mm. On trouvera encore ici et là quelques rares pitons rouilles qui, selon l' avis des grimpeurs indigènes, seront bientôt remplacés.

Caractéristiques: escalade de parois comportant

« a 5

des anfractuosités et des vires; quelques dalles ( Bohara Beach ).

Rocher: calcaire.

Exposition: au sud ( soit à l' ombre, puisque la Nouvelle-Zélande se trouve dans l' hémisphère Sud ); Bohara Beach est exposée au nord, en plein soleil.

Saison d' escalade: période favorable d' octobre à mai.

Hébergement: Backpacker Hostel à Takaka, Willy's Campground. D' autres hôtels et gîtes plus ou moins avantageux à Takaka.

Accès: de Christchurch, prendre la National State Highway 60 jusqu' à Takaka, via Nelson et Motueka.

Autres régions d' escalade de l' île du Sud

- Dunedin/Long Beach: topos en vente dans les magasins d' articles pour l' alpinisme à Dunedin

- Hanging Rock2

- Beautiful Valley2

- Christchurch: régions plus ou moins importantes dans les environs

Traduil de l' allemand par Cyril Aubert 2 Ces régions sont décrites dans le Canterbury Rock Guide, en vente dans tous les magasins d' articles pour l' alpinisme.

foies et sites nouveaux fie e siti nuovi

deue Routen und Gebiete

Déroulement de la voie: D' une petite vire ( boucle scellée ) suivre un système de fissures parfois bouchées, en bon rocher. Après 38 mètres de « voltige », atteindre un boyau où le relais permet un rappel de 30 mètres en fil d' araignée ( du relais, la sortie du toit est possible, mais inintéressante ).

Rééquipement de 4 belles voies libres de 30 métrés Situation et voies: Voies 8, 9, 10 et 11 du guide ( page 84 ).

Première ascension ( depuis le bas ): Jacques Tièche et Jean-Luc Amstutz, mai 1978.

Cotations I tracés des voies: Voir croquis. Toutes les voies que j' équipe ou rééquipe ont un nom et une cotation écrits au bas, ce qui renseigne immédiatement les grimpeurs dépourvus de « topo ».

Rééquipement des voies: Jean-Luc Amstutz, 1997.

Matériel: 10 dégaines, corde de 60 m ( les relais sont équipés de mousquetons ).

Accès: De Vuiteboeuf, prendre la route de Sainte-Croix et s' arrêter à la route romaine. Poursuivre à pied par la route forestière, couper la route romaine, puis un sentier pédestre venant de la gauche ( panneau jaune ). De là, descendre en tirant à droite ( cairns ), franchir une petite barre rocheuse ( corde fixe ) et longer le pied de la falaise à gauche jusqu' aux voies.

Jean-Luc Amstutz, Vugelles-La Mothe VD a.

4 Rééquipement de la Voie de la Voûte L' escalade artificielle étant de nouveau à la mode, la Voie de la Voûte a été rééquipée... et elle se trouve toujours abritée de la pluie!

Région, carte et guide: Jura vaudois, CN 1182 Ste-Croix, coord. 531.725 /184.625. Guide de Maurice Brandt Escalades dans le Jura, vol. 1, éd. CAS 1980.

Situation et voie: Voie 5, p. 80 du guide.

Première ascension: Jean-Luc Amstutz, seul, mai 1976.

Rééquipement: Walter Heiss et Jean-Luc Amstutz, le 14 juin 1997.

Cotation et horaire: Comme il s' agit d' un dévers important ( 38 m ), bonne aisance en « artif » requise, ainsi que dans la pose des friends et stoppers. Les points sont plus solides mais moins nombreux qu' auparavant ( AI/A2 ). Environ deux heures.

Matériel: Une vingtaine de dégaines, sangles, cordes à double ou corde de 60 m, étriers, friends de 0,5 à 4, un ou deux gros stoppers.

Accès et début de la voie: De Vuiteboeuf ( parking ), prendre le sentier des gorges qui rejoint la route forestière de la rive droite. Au niveau d' une barrière ( cascade de glace en hiver ) descendre la pente raide, traverser l' Arnon à gué et monter sous le grand toit tout proche.

Les quatre voies d' escalade artificielle nouvellement équipées dans les Gorges de Covatannaz, secteur Hara-Kiri Ah Rat Gradins

banes et bivouacs

ì

ifugi e bivacchi

on Hütten und Biwaks

Feedback