Ewigschneehorn Typonomie des cimes

Nombre de montagnes ont reçu leur nom lors de la mensuration officielle. Le cas de l’Ewigschneehorn (pic des neiges éternelles), dans le Haslital, est symptomatique des malentendus qui ont pu en découler. En 1827, Markus Lutz l’appelait encore «Schneehorn» (pic riche en neige). Mais en 1835, il le désigne du nom de «Schneewige Horn». Que signifie ce nom? En tout cas pas «pic des neiges éternelles? Les neiges éternelles se trouvent certes sous la forme de névés dans de nombreuses régions de haute montagne, mais ce n’est pas ce à quoi il est fait référence ici. Il semble plutôt que ce soit le dialecte archaïque des habitants du Haslital qui ait joué un tour aux géomètres étrangers à la vallée. En effet, on y dit «schneewig» à la place de «schneeig» (riche en neige). Pour qui ne connaît pas cette nuance, le terme «schneewig» peut sembler être un mélange des mots «ewig» (éternel) et «Schnee» (neige). C’est ainsi que le nom «Ewigschneehorn» (pic des neiges éternelles) s’est imposé sur la carte et que le «pic riche en neige» (Schneewige Horn) est devenu un «pic recouvert de neiges éternelles».

Feedback