Exploits sur les rochers de l'été 2019

De nombreux grimpeurs et alpinistes de haut niveau ont profité du superbe été pour se lancer dans de longues voies.

Grandes voies

En août, Roger Schäli¹ a gravi la voie La vida es silbar (7c+, 900 m) à l’Eiger en un jour. Peu de temps après, il est retourné se frotter à l’ogre pour escalader Löcherspiel (6b) avec Lucien Caviezel et réaliser ainsi sa 50e ascension de l’Eiger. Deux jours plus tard, il a profité de la belle météo de fin d’été pour enchaîner Deep blue Sea (7b+, 300 m). Bravo, spécialiste de l’Eiger!

Début septembre, Katherine Choong est aussi venue à bout de Deep blue Sea, en grimpant toutes les longueurs à vue.

Outre Roger Schäli et Nina Caprez (voir ci-contre), un autre grimpeur non anodin a rendu visite à La vida es silbar (7c+, 900 m): Daniel Anker² (60 ans), guide de Goldswil et auteur de la première ascension de la voie il y a 20 ans, l’a de nouveau gravie.

A la même période, Jonas Schild et Yannick Glatthard ont répété en un jour Silberrücken (8a+, 9 L), une ligne ouverte par Roger Schäli et Stephan Siegrist dans la paroi ouest du Rotbrätt, à la Jungfrau. Ils en ont estimé la difficulté à 8a/+. Début juillet, Silvan Schüpbach³ est venu à bout, en compagnie des Italiens Mirco Grasso et Nicolo Geremia, de Chimera verticale (7c, 15 L), une voie sans spit à la Civetta, dans les Dolomites. Début septembre, il a achevé une nouvelle ligne (pas encore baptisée) aux Wendenstöcke. Il tentera de la libérer l’été prochain.

Escalade sportive

En juillet, Marco Müller4 a réussi Jungfraumarathon (9a) à Gimmelwald. Quelques semaines auparavant, il s’était déjà adjugé Gimmelexpress (8c+). Toujours en juillet, Jonas Schild a enchaîné Psychose (8c) aux Gastlosen. En août, Nicolas Hojac est venu à bout de Samurai (8c) à Unterwald, près de Kandersteg; Philipp Geisenhoff a rapidement gravi Mr. Hyde (8c) à Céüse et Beni Blaser a répété Elfe (8c/+) à Handegg, dans l’Oberland bernois. Pendant ce temps, Alexander Rohr5 a empoché son premier 9a en réussissant The Illusionist à Flatanger, en Norvège. Obed Hardmeier a fait une croix sur Tornado Power (8c) à Gimmelwald, Lukas Götz s’est adjugé Nobody is perfect (8c) à Bürs et Kevin Heiniger a réussi Ravage (8b+/8c) à Chuenisberg.

Bloc

A Magic Wood, David von Allmen a effectué la première d’un highball en dessus de New Base Line. Shazam (8A+/8B) fait environ 10 mètres de haut et la difficulté est soutenue même dans la partie supérieure. Il a aussi ouvert Bubble Fish (8A+), qui relie Piranha et Tuna. Toujours à Magic Wood, Giani Clement a notamment réussi Practice of the Wild (8B+/8C) et Longbow (8B/+). Ishan Bhardwaj s’est adjugé Unendliche Geschichte Teil 1 (8A+) à Magic Wood, et Nico Secomandi a empoché Mother Night (8B) en juillet.

En août, Giuliano Cameroni6 a gravi Monkey Wedding, Spray of Light (8C) et Ménage à trois (8B+) à Rockland, en Afrique du Sud. A Topside, il a même réalisé la première flash de House of the Rising Sun. Son frère Diego a empoché Mother Night (8B) et Dulcifer sit (8A+). En juillet, il avait ouvert un problème à Göschenen, Never say Never (8A).

Compétition

Le Bernois Sascha Lehmann a décroché la médaille de bronze aux Championnats d’Europe de difficulté début octobre à Edimbourg (GB).