Fête centrale du CAS 2007

CAS – Montagnes et mouvement Revue du Club Alpin Suisse

s Alpe s

Rivista del Club Alpino Svizz er o

Alpi

Rev aisa dal Club Alpin Svizz er

s Alps

Zeitschrift des Schw eiz er Alpen-Clubs

Die

Alpen Fête centrale du CAS 2007

Jusqu' à la fin du XX e siècle, le président central et tous les membres du Comité central – qui s' appelait alors Conseil de direction – étaient remplacés tous les trois ans. La Fête centrale permettait alors de transmettre les documents officiels au nouveau comité et de nouer de précieux contacts. Depuis 1999, l' Assemblée des délégués élit les membres du CC d' année en année, chaque fois qu' un mandat prend fin, ce qui assure une plus grande continuité à la direction du club. Ce changement a beaucoup contribué à faire du CAS une association moderne, adaptée à son époque. La Fête centrale continue de se tenir tous les quatre ans, paralèlle-ment à l' Assemblée des délégués ( cf. « Les Alpes » 4/2007, p. 34 ). Mais elle n' a plus la même importance du point de vue de la politique du club. Dès lors, les rencontres et l' amitié sont les principaux attraits de la Fête. L' édition 2007 présentera un intérêt particulier puisqu' elle s' ins dans le cadre de la manifestation « Eiger live » du centenaire de la section CAS de Grindelwald.

Quant aux membres qui ne seront pas parmi nous à cette date – c'est-à-dire la plus grande partie du club – je leur souhaite un été riche en expériences et en courses réussies, qu' ils pratiquent l' escalade, l' alpinisme ou la randonnée, ainsi que de nombreuses rencontres empreintes de l' esprit du club.

Frank-Urs Müller, président central ( trad. )

LeS CRISTAux pASSIOnnÉmenT

Il y a quelques centaines d' années, la vente de cristaux permettait aux paysans des montagnes suisses d' augmenter leurs maigres revenus. Aujourd'hui, les cristalliers poursuivent leur activité par passion, malgré le danger. Dans les Alpes uranaises, deux chercheurs de cristaux ont découvert un trésor exceptionnel.

Photo: Fr edy Joss

Le TOuR Du vAL mADeRAn

Depuis Erstfeld, la tentation est grande de traverser le Gothard pour se rendre dans le Sud. Mais on peut aussi opter pour un petit téléphérique qui mène à une vallée reculée: le val Maderan. Baignade dans un lac de montagne, randonnée alpine et vue sur les glaces éternelles: tout y est.

21

S

G

G

TI

O

S

D

CO

R

S

Feedback