Folle audace au Lauteraarhorn

A propos de « Nouvelles randonnées à ski de la vallée de l' Aar ( deuxième partie ) », Les Alpes 3/99 L' article de Daniel Anker et Ralph Schnegg m' a remémoré une randonnée à ski effectuée il y a un demi-siècle.

Pentecôte 1942: l' Akademische Alpenclub Bern ( Club Alpin Académique de Berne, AACB ) entreprend une randonnée à ski dans la région du Strahlegg, du Lauteraar et du Gauli. Le groupe s' est divisé à la cabane du Strahlegg: deux participants ont pris la direction de la cabane du Lauteraar par le Finsteraarjoch et les neuf personnes restantes se mirent en route pour la même destination, mais en passant par le col du Strahlegg.

Le dimanche de Pentecôte, le groupe de neuf personnes avait atteint le col à un tempo soutenu, puis gagné le glacier du Strahlegg par un temps superbe et des conditions de neige poudreuse.. " " .Vers 9 h, on décida spontanément de gravir le Lauteraarhorn par le couloir sud. Nous progressions sans encombre et vers midi, nous avions atteint l' altitude de 3900 m, juste en dessous de l' arête rocheuse bien connue ( p. 3915 m ). Nous avons déchaussé les skis et gravi l' arête pour étudier l' itinéraire de descente. L' arête sud-est était recouverte d' une épaisse couche de neige qui formait une grosse corniche, si bien que nous avons dû renoncer à poursuivre notre course. Nous sommes descendus prudemment en suivant la trace d' ascension et nous avons rejoint la cabane du Lauteraarhorn sains et saufs. Notre équipement fut déterminant: de longs skis en bois, des fixations à lanières, des peaux de phoques retenues avec des boucles, de simples chaussures de cuir, personne n' avait de couteaux. Nous étions des soldats de montagne et des gradés bien entraînés et habitués à prendre rapidement des décisions.

C' est à Richardet et à Thormann, membres de l' AACB, que revient l' honneur d' avoir effectué la première ascension à ski, en 1925, bien que l'on ne sache pas jusqu' où ils sont allés skis aux pieds. Le rapport annuel de l' AACB de 1925 publie leurs programmes de courses sous « Gr. Lauteraarhorn ( S ) », ce qui implique qu' il s' agissait de randonnée à ski. Aucun autre programme datant de 1925 ne fait mention du Lauteraarhorn. On pense donc que Richardet et Thormann ont effectué l' ascension ensemble.

Pour les quatre personnes qui vivent encore, parmi les neuf camarades, le dimanche de Pentecôte de 1942 reste le beau souvenir d' une journée de folle audace.

Jörg Wyss, ( 1919 ) AACB ( trad.

Feedback