Friedrich Wyss-Wyss (1817-1887)

Remarque : Cet article est disponible dans une langue uniquement. Auparavant, les bulletins annuels n'étaient pas traduits.

Friedrich Wyss-Wyss ( 1817-1887 ) Dans le protocole de la séance de fondation du CAS, le 19 avril 1863, figure le nom de F. Wyss-Wyss, négt., Bern. C' était celui d' un homme simple et modeste, qui n' a jamais fait beaucoup parler de soi, mais n' en a pas moins laissé à ceux qui l' ont connu personnellement le souvenir vivace d' une personnalité marquante et originale. A cause du collier de barbe blanche qui encadrait son visage tanné, les jeunes l' appelaient « le wyss Wyss-Wyss ». Paul Montandon a raconté que lui ( Montandon ) et les grimpeurs de sa génération éprouvaient une profonde admiration pour le vieux champion impavide. Fr. Wyss a introduit dans notre monde alpin l' esprit des grands aventuriers qui soufflait en lui; dans ses jeunes années, il avait été chercheur d' or en Amérique.

11 avait à Berne une fabrique de brosses. Il n' allait pas à la montagne par amour de la science, comme certains savants par devoir professionnel, il y allait pour son plaisir, pour satisfaire son besoin d' action. Son vieux sang d' aventurier le poussait hors des murs étroits de la ville et des affaires pour s' épanouir dans le royaume des glaces et du rocher, sur le champ vaste et libre où se dressent les sommets. Agile, d' une constitution robuste, au surplus bon gymnaste, il avait dans ses bonnes années la réputation de n' avoir pas son pareil parmi les grimpeurs « d' en bas ». C' était par conséquent un compagnon idéal et de toute confiance pour les alpinistes plutôt « intellectuels » du temps de la fondation du club. Ils l' appelaient le « chamois de Berne », bien que lui aussi n' abordât la haute montagne qu' accompagné de guides de la région. Le temps des « sans-guides » ne devait venir que plus tard.

En 1867, en compagnie de son ami le pasteur Gerwer de Grindelwald, il gravit le Finsteraarhorn, puis, en 1875, accomplit la première traversée du Grosshorn par l' arête NE et la face SW; en 1872, avec le Dr H. Dübi et d' autres, le Massplankstock; en 1874, avec H. Löhnert et Ad. v. Steiger première traversée de l' Altels au Balmhorn. Avec Ph. Gösset et quelques autres, il fut l' un des premiers spéléologues à explorer le Schafloch au Sigriswiler Grat. Enfin, le 24 septembre 1876, accompagné d' Ad v. Steiger et de trois guides de Grindelwald, il s' acquitta de la mission dont l' avait chargé la section de Berne en allant placer au sommet du Schreckhorn un thermomètre enregistreur maxima-minima. Cet instrument est resté là-haut jusqu' en 1885.

Fr.Wyss-Wyss a fait partie comme adjoint du Comité Central de Berne, 1879-1881.

Georges Grosjean

Feedback