Images fallacieuses

Décidément la technologie contemporaine fait des merveilles. Autant du point de vue photographique et esthétique que du point de vue de la maîtrise technique d' une paroi exigeante, on est impressionné par la double prestation dont témoignent, en photo de couverture de l' avant numéro des Alpes, les images habilement superposées du saut dans la voie Super Moby. Il est néanmoins permis de se demander si cette manière, sans doute délibérée, de courir le risque de la chute s' inscrit bien dans les objectifs du CAS: trouver du plaisir aux pratiques de la montagne tout en maîtrisant, par différentes mesures de sécurité, les indéniables dangers qu' on y court. Cette performance photographique et acrobatique s' inscrit dans la longue série des pages de couverture qui nous présentent, depuis quelques années, des instantanés d' escalade de pointe quand ce ne sont pas des sauts de falaise à skis.

Sans doute ce genre de prestations est-il à mettre en relation avec la publicité souvent tapageuse qui envahit Les Alpes. Pourquoi vouloir rivaliser avec des publicitaires soucieux de heurter et de vendre? En réduisant le magazine à des dimensions plus modestes, on pourrait se passer de ces images fallacieuses. Vous n' ignorez pas les risques que prendraient celles et ceux qui se laisseraient séduire par des modèles destinés à frapper l' ima; et vous savez qu' en cas d' acci, ce sont les membres des équipes de secours puis notre système d›assurance qui paient les conséquences de ces performances gratuites. a Claude Calame, Lausanne

Feedback