Iwan Tschudi (1816-1887)

Remarque : Cet article est disponible dans une langue uniquement. Auparavant, les bulletins annuels n'étaient pas traduits.

Iwan VON Tschudi ( 1816-1887 ) Né à Glaris le 19 juin 1816, Iwan von Tschudi montra dès sa première jeunesse pour les choses de la nature un vif intérêt, qui se portait surtout sur les montagnes de sa vallée. Il dut malheureusement renoncer aux études universitaires pour se consacrer au commerce, suivant la ligne paternelle. Pendant son apprentissage à l' Ecole des métiers d' Aarau, il entra en relations amicales avec la famille de l' écrivain Heinrich Zschokke. Pour se préparer à la carrière envisagée pour lui, il étudia ensuite la chimie à Mulhouse et finalement développa ses dons de dessinateur à Paris, où il fit la connaissance du poète Heinrich Heine, ce qui fut une des joies de sa vie. A 23 ans, il s' établit directeur de fabrique à St-Pétersbourg. En 1843, après un voyage de dix mois au cours duquel Tschudi visita presque tous les pays d' Europe, il projetait de se fixer en Russie lorsque, à l' instigation de l' éditeur C. P. Scheitlin de St-Gall, il entra en 1844 dans la firme Scheitlin et Zollikofer dont il devait, avec son beau-frère Christoph Zollikofer, assumer la direction pendant 22 ans. Il laissa alors la branche édition pour ne conserver que la librairie, à laquelle il ajouta une section artistique. Iwan von Tschudi ne fit jamais figure en politique; il participa avec d' autant plus de zèle à la vie intellectuelle et artistique de St-Gall.

Pour ses contemporains, Iwan von Tschudi fut avant tout l' éditeur du Schweizerführer, dont la première édition date de 1855, et qui fut traduit et publié en français en 1861 sous le titre de Guide suisse. Ce manuel du voyageur d' authentique inspiration suisse n' avait pas à craindre le moins du monde la concurrence d' autres ouvrages analogues de l' étranger. A partir de 1872 le guide parut sous le titre de Der Tourist in der Schweiz - Le Touriste suisse en poche. Il fut l' objet constant de l' attention et des soins de Tschudi, secondé par des hommes éminents ( voir la notice Friedrich von Tschudi ), si bien qu' à sa mort, en 1887, il en était à sa 29e édition. Il a paru pour la dernière fois en 1921, sous une forme modernisée par le professeur Carl Täuber de Zurich.

Comme son frère Friedrich, Iwan von Tschudi figure parmi les fondateurs du CAS. Il fut président de la Commission des guides. En 1880, il fut nommé membre d' honneur de l' Alpine Club. Le CAS en 1886 et la section de St-Gall en 1887 lui ont conféré la même distinction.

Il est mort à St-Gall le 28 avril 1887.Paul Schoch

Feedback