La corrosion des ancrages cartographiée

Ces dernières années, la corrosion a été la cause de ruptures d’ancrages dans des voies d’escalade à travers le monde. L’UIAA a annoncé fin janvier la mise en ligne d’une carte des zones à risque. Réalisée par la Commission de sécurité de l’UIAA, cette carte non exhaustive recense les sites où des cas de corrosion ont été identifiés. Plus spécifiquement appelé «corrosion sous contrainte», ce mal touche en particulier les ancrages en acier inoxydable. Il sévit surtout sur des falaises calcaires situées dans des endroits chauds et modérément humides en bord de mer (jusqu’à plusieurs dizaines de kilomètres des côtes). Il n’est généralement pas visible à l’œil nu et peut survenir quelques semaines déjà après l’installation d’un ancrage. Certains ancrages peuvent même casser sous le poids d’une seule personne, sans chute, estime la Commission de sécurité. La carte est disponible à l’adresse www.theuiaa.org/mountaineering/identifying-the-worlds-corrosion-locations. La Commission de sécurité invite les grimpeurs à l’informer en cas de suspicion de corrosion d’ancrages via l’adresse www.theuiaa.typeform.com/to/rlBZyc.

Feedback