L'alpiniste-skieur Toni Niggli. Un Grison chez les Romands

Un Grison

chez les Romands

Il a 19 ans, il vient de Pragg-Jenaz, dans les montagnes grisonnes. Toni Niggli est un des rares Suisses alle- mands des cadres juniors de l' équipe suisse de ski-alpinisme. Son but est de s' assurer sa place dans l' équipe junior. « Il y a trois ans, j' avais 16 ans et je ne donnais pas l' impression d' être un athlète », dit Toni Niggli en parlant du début de sa carrière sportive. A ce mo- ment, un guide de montagne qu' il admi- rait l' a encouragé à s' entraîner pour faire du ski-alpinisme. Toni Niggli était très enthousiaste: « Avant, j' étais un type plu- tôt nonchalant, je faisais un peu de jogging, mais les randonnées à ski m' ont accroché beaucoup plus. Là, je n' avais plus besoin de me forcer, je me réjouis- sais d' avance de chaque randonnée. » En tête de liste Toni est apprenti sculpteur sur pierre. Il fait régulièrement du ski de randonnée et il est toujours en route, soit pour un entraînement, soit pour une compéti- tion. Il n' est pas rare qu' on le retrouve aux premières places et il est même tou- jours plus souvent sur le podium. Cela n' a pas échappé à Guy Richard, le res- ponsable de la relève du ski-alpinisme.

Depuis une année, Toni Niggli fait partie des juniors du Swiss Team, l' équipe suisse de ski-alpinisme. L' entraîneur Guy Richard dit de lui: « C' est un super collègue et il s' est totalement intégré aux Romands. Ce qui serait bien, c' est qu' il trouve aux Grisons des coéquipiers avec qui il pourrait s' entraîner. » L' entraîneur est très clair: « Si Toni continue à faire des progrès cet été, il sera de nouveau membre de notre équipe la saison pro- chaine. On aimerait absolument le gar- der. » Entre sport et profession Quand la saison de ski est finie, Toni reprend son V.T.T ., ses skis à roulette ou son vélo; il fait aussi de la marche à pied.

Il entraîne spécialement la vitesse pour s' assurer à tout prix une place parmi les cadres juniors du Swiss Team. Mais il devra mettre sa passion sportive au deuxième rang l' hiver prochain car un défi professionnel l' attend: l' examen de fin d' apprentissage. « Je vais donner la priorité à la préparation de l' examen.

Après, je m' engagerai de nouveau à fond. » Il sait déjà qu' il devra renoncer à la légendaire Patrouille des Glaciers 2004 et à quelques autres grands rendez-vous de la saison, même s' il a le cœur gros.

« J' aurai du mal à renoncer. On est entre collègues, on rencontre des gens de tous les pays, on se bat ensemble contre la montagne, on vit vraiment des moments prodigieux qu' on ne trouve que dans le ski-alpinisme. » Il y a aussi les tests de nouveau matériel, les difficultés liées à l' alpinisme et les passages techniques, toutes choses qui font partie pour lui des points forts de ce sport. Mais y a-t-il aussi des inconvénients à côté de toutes ces joies? « La formation de l' équipe est un vrai défi parce que deux personnes ne sont jamais exactement de la même force. » Palmarès et objectifs Avec son coéquipier Raphael Corthay, Toni Niggli a terminé huitième à la course de la Pierra Menta en France. Il n' a pas pu participer aux championnats d' Europe dans les Hautes Tatras ( Slova- quie ) parce que d' autres juniors avaient de meilleurs résultats à faire valoir. Mais il s' est consolé à la Coupe suisse 2003 où il a obtenu une magnifique deuxième place. Le but de Toni Niggli est « d' entraîner encore plus la résistance ». « Et j' aimerais pousser d' autres jeunes des Grisons à faire du ski-alpinisme. » Il aurait alors des partenaires pour s' entraîner près de chez lui et il ne serait plus le seul Suisse allemand ( ou presque ) de l' équipe a R u t h O e h r l i, G s t a a dt r a d. ) Au cours de l' hiver passé, Raphael Corthay ( à gauche ) a souvent été le coéquipier de Toni Niggli. On les voit ici après la course réussie à Grindelwald Le ski-alpinisme est aussi une question de camaderie. Toni Niggli porte le sac à dos de Raphael Corthay

Photos: Ruth Oehrli

Décès de Toni Niggli lors d' un accident de montagne Nous avons appris – après le délai rédac- tionnel de la présente édition des Alpes – que Toni Niggli a fait une chute mor- telle le 21 juin 2003 lors de la descente du Verstanclahorn ( Grisons ). Ses coéqui- piers, les alpinistes-skieurs regrettent sincèrement la disparition de leur col- lègue et ami: son amabilité et son rire franc leur manqueront. Nous exprimons nos condoléances émues à sa famille.

R u t h O e h r l i, G s t a a dt r a d .q L E S A L P E S 7 / 2 0 0 3

Vie du club

Vita del club Aus dem Clubleben

Feedback