Le problème de la rotation des mousquetons. Risques lors de l'assurage

Risques lors de l' assurage

Le problème de la rotation des mousquetons

Une rotation du mousqueton peut se produire aussi bien lors de l' assurage d' un partenaire d' escalade que lors d' un rappel. Les conséquences peuvent être graves, c' est pourquoi la prudence est de mise.

Un grimpeur assure sa partenaire qui a passé en tête dans une voie diffi cile. Le passage clé arrive, avec quelques mouvements délicats, puis la dégaine est mous-quetonnée; la corde doit alors être tirée et passée dans le mousqueton. Celui qui assure, en bas, suit l' action de près et doit savoir donner rapidement du mou, exactement au moment où il le faut. Mais, horreur! Au pire moment, le mousqueton à vis qu' il utilise pour débiter la corde s' est retourné dans le pontet du baudrier; l' assureur peine alors à donner du mou comme il le faudrait, rapidement mais en petite quantité. D' en haut arrivent les appels de plus en plus impatients...

Rotation

Si le mousqueton à vis bouge dans le pontet et glisse hors de sa position, la rotation peut aller de 90° à 360°. La plupart du temps, la rotation bloque sur le doigt du mousqueton et le demi-nœud d' amarre vient se coincer juste dessus! Au lieu de pouvoir consacrer toute son attention au grimpeur de tête, celui qui assure doit alors remettre de l' ordre aussi vite que possible dans son dispositif. Pareils incidents peuvent faire que la corde d' assurage n' est plus surveillée pendant un moment. Si le grimpeur de tête tombe Ill. 6 Libération de la corde avec un mousqueton à vis Ill. 5 Sortie de la corde avec un mousqueton mal bloqué. Le doigt se trouve à gauche et c' est la main droite qui retient la corde Ill. 4 Lorsque le mousqueton à vis n' est pas fermé et bloqué, le risque est grand que le mousqueton s' ouvre et libère la corde. La main retenant la corde est ici du côté du doigt du mousqueton Ill. 1 Avec un mousqueton de sécurité tourné de 180°, il est diffi cile de donner du mou ou de ravaler la corde en raison des frictions. De plus, le demi-nœud d' amarre ( DNA ) ne fonctionne pas bien si la courbure du mousqueton est forte. Il y a risque d' un blocage de la corde Ill. 3 Si l'on utilise un dispositif de freinage pour l' assurage – huit, Air Traffi c Controller, Reverso ou autres – il faut prendre garde à ne pas les positionner de biais sur le mousqueton Ill. 2 Lorsqu' il est disposé de biais, le mousqueton de sécurité se trouve dans une position très défavorable pour absorber le choc d' une chute. La position latérale met le mousqueton en charge par son côté le plus faible Pour pouvoir montrer plus aisément la position du mousqueton et des attaches, la position correcte des mains sur les cordes a été laissée de côté sur certaines illustrations Photos: P eter Schild à ce moment-là, sa chute ne pourra peut-être pas être freinée. Mais il n' y a pas que lors de l' assurage que la rotation du mousqueton peut se produire. Elle peut aussi jouer de mauvais tours lors du rappel.

Conséquence lors d' un assurage sur DNA

Un mousqueton de sécurité par trop mobile dans le pontet présente le risque d' une rotation, voire même d' une ouverture du dispositif de blocage du doigt, si ce dispositif n' est pas un système à vis. Il peut même arriver quelquefois que le demi-nœud d' amarre ( DNA ) sorte du mousqueton de sécurité. Malheureusement, il arrive aussi, même si c' est rare, que la corde se dégage complètement du mousqueton. On imagine alors les conséquences. Il est important que l'on prenne conscience du risque et qu' on le pré-vienne 1.

Ouverture du demi-nœud d' amarre ( DNA )

Les sorties de corde sont généralement provoquées par le blocage du nœud d' assurage sur le doigt du mousqueton et l' ouver de ce dernier lors des manipulations que l'on fait habituellement lors d' un assurage avec DNA. Le plus souvent, le mousqueton a tourné lorsque, après avoir donné du mou, on doit ravaler la corde ( ou vice-versa ). Selon la position du nœud et la direction de la corde entrante et de la corde sortante, diverses forces de frottement agissent sur le dispositif de blocage et le doigt du mousqueton lui- Ill. 9 Mousqueton passé dans le pontet du baudrier. La rotation du mousqueton est moins probable avec cette façon de faire, mais elle reste néanmoins possible. Ill. 7 Position correcte du mousqueton et des mains: les cordes donnée et tirée sont parallèles. La main qui freine est à l' opposé du doigt du mousqueton. ( cf. également Les Alpes 3/2004, p. 22 ss. ) Le mousqueton de sécurité est en outre équipé d' un Roblotape empêchant la rotation Ill. 8 Utilisation d' un mousqueton à baïonnette ou à blocage spinnball/Ball ( Petzl ), avec un Roblotape, pour empêcher la rotation Ill. 10 Utilisation d' un dispositif spécial à la place du demi-nœud d' amarre ( Air Traffi c Controller, Reverso, etc. ). Le mousqueton est en outre équipé d' un Roblotape Ill. 11 Le dispositif le plus sûr contre la rotation du mousqueton est le Belay Master de DMM qui bloque le doigt en même temps qu' il empêche la rotation Ill. 12 Le Roblotape est le dispositif le plus simple pour éviter une rotation. Il peut être installé sur la plupart des mousquetons Photos: P eter Schild Pour pouvoir montrer plus aisément la position du mousqueton et des attaches, la position correcte des mains sur les cordes a été laissée de côté sur certaines illustrations même. Il peut donc arriver que le doigt soit débloqué puis ouvert, laissant ainsi sortir le nœud. Avec les mousquetons à système « twistlock », l' ouverture suit le schéma indiqué. Les systèmes à blocage par vis avec des filetages usés ou des surfaces qui favorisent la friction, et donc une rotation sous le frottement de la corde, peuvent aussi provoquer un blocage du nœud.

Mesures préventives

Les mesures préventives possibles sont les suivantes:

– visser fermement, jusqu' au bout du filetage, la vis du mousqueton, de telle manière que la couronne de serrage ne puisse pas se desserrer d' elle régulièrement la bonne fermeture du systèmefaire attention aux petits bruits que laisse entendre une couronne de serrage qui n' est plus bloquéen' utiliser que des mousquetons dont les filetages sont en bon état et dont les couronnes de serrage ne donnent pas prise au frottement de la corde.

Lors des rappels

Lorsqu' un mousqueton de sécurité est passé directement dans un pontet avec un huit, sans sécurité supplémentaire, il peut arriver que ces deux éléments se mettent dans des positions défavorables. Si le huit se place mal au début du rappel ou après un arrêt ( suite à un démêlage des cordes ), il peut arriver qu' il soit retourné par le poids de celui qui descend 2.

Mesures préventives pour le rappel

Il est recommandé de prendre les mesures préventives suivantes:

– n' utiliser que des mousquetons de sécurité ( vis, baïonnette, etc. ) car les mousquetons sans blocage du doigt présentent le risque d' une sortie de cordene jamais employer de mousqueton de sécurité avec un huit directement dans le pontet du baudrier sans mettre en place une sécurité supplémentaire, par exemple un prusik; le « Roblotape », par exemple, empêche la rotationfaire toujours attention lorsqu' un dispositif avec un œillet ou une boucle est passé dans le mousquetonpour plus de sécurité, utiliser un « Belay Master ».

De plus amples informations sont disponibles sur www.dmmclimbing.com, www.mammut.ch, www.roblotape.ch. a Pour la commission de formation du CAS: Peter Schild, Berne 3 1 Cf. Pit Schubert, Sicherheit und Risiko, vol. 1 ( en allemand ). 2 Cf. Pit Schubert, Sicherheit und Risiko, vol. 2 ( en allemand ). 3 Le texte complet se trouve sur www.roblotape.ch ( en allemand ).

Ill. 13 Huit de rappel sur un mousqueton retourné et disposé de biais. La mise en charge de tout le dispositif, par exemple au début d' un rappel, pourrait amener la rupture du doigt du mousqueton, le huit serait alors libéré Ill. 14 En cas d' utilisation d' une sangle de 30 ou 60 cm passée dans le pontet du baudrier, il faut alors bloquer le mousqueton sur la sangle avec un élastique empêchant le retournement. La mise en place d' une sécurité supplémentaire, par exemple un prusik, est indispensable! L' auto se fait sur une autre sangle Ill. 15 Remplacer le huit par un frein différent, comme l' ATC ou le Reverso, c'est-à-dire avec un frein qui n' est pas directement attaché au mousqueton de sécurité. Ces dispositifs ne peuvent pas se coincer dans le mousqueton Ill. 16 L' utilisation d' une sangle de 120 cm avec un nœud ne permet pas l' emploi d' un élastique empêchant la rotation. Utiliser alors un Belay Master. Le retournement reste possible lorsque le mousqueton est passé au bout d' une sangle de rallonge sans élastique de maintien de position

Montagnes et environnement

Montagne e ambiente

Berge und Umwelt

Feedback